WorldSBK 2019 : 7 raisons de ne surtout pas manquer la prochaine saison

19 décembre 2018 • À la une, Actualités moto et 50cc, Compétition, Vitesse/endurance, WSBK/FSBK

World Superbike logo

Pourquoi vous devez vraiment suivre la saison 2019 de World Superbike

Vous hésitez encore à suivre le Superbike mondial la saison prochaine ? Certes, Jonathan Rea écrase le championnat depuis quelques temps, mais en 2019 tout va changer. Voici pourquoi c’est LA saison qu’il ne faut pas louper !

1. Retour du HRC en SBK

Le HRC annonce un partenariat avec Althea et Moriwaki pour 2019

Pleinement investie en MotoGP, l’usine officielle Honda va faire son grand retour en Superbike. Deux teams, Althea Racing et Moriwaki Engineering, auront officiellement le soutien du HRC à partir de 2019. En effet, Honda prévoit de s’impliquer à nouveau en WorldSBK après 16 ans d’absence.

Les teams engageront respectivement Leon Camier et le japonais Ryuichi Kiyonari. Ainsi, ces pilotes auront la lourde tâche de remporter la première victoire de Honda depuis 2016, et pourquoi pas le premier titre depuis 2007.

Nous aurons donc l’occasion de voir le retour en piste de la Fireblade CBR1000RR SP2.

2. …Et d’une BMW S1000RR officielle

BMW revient officiellement en WSBK en 2019

L’usine BMW s’associe avec le team Shaun Muir Racing (sur Aprilia en 2018) pour revenir en Superbike. BMW Motorrad Motorsport prend la responsabilité du développement du moteur, de l’électronique, du châssis et de l’aérodynamique.

Tom Sykes et Markus Reiterberger, champion d’Europe 2018 FIM Superstock 1000 avec BMW, hériteront du guidon des S1000RR. Ainsi, Tom Sykes changera de constructeur pour la première fois depuis 2009.

3. Pilote et machines Ducati directement issus du MotoGP

La Ducati Panigale V4 R en WSBK 2019

Le team Ducati officiel Aruba.it alignera la nouvelle Panigale V4 R la saison prochaine. Très proche mécaniquement des Desmosedici victorieuses en GP, c’est Alvaro Bautista, ex-pilote MotoGP, qui sera au guidon.

Ainsi, grâce au moteur le plus puissant de l’histoire de la marque, Ducati se positionne officiellement en candidat pour le titre 2019.

4. Jonathan Rea peut signer un nouveau record

Jonathan Rea pilote Kawasaki en WSBK 2019

L’arrivée de la Panigale V4 R et le retour aux affaires des constructeurs Honda et BMW devrait ajouté quelques difficultés au pilote anglais. Il devra déployer tout son talent et exploiter sa moto au maximum pour maintenir sa domination.

En remportant en 2018 son 4e titre d’affilé, il a rejoint le légendaire Carl Fogarty. Néanmoins, un 5e titre lui permettrait de rentrer seul dans l’histoire. En sera-t-il capable ?

5. Des français qui dominent en WorldSSP

Lucas Mahias et Jules Cluzel

Vous connaissez déjà Jules Cluzel qui jouait le titre jusqu’à la dernière course en 2018 et qui a clairement annoncé son objectif pour 2019.

Mais il y a aussi Lucas Mahias, champion du monde 2017, régulièrement en bagarre pour la victoire tout au long de saison, qui vient de changer de team et de marque.

Ensuite, le jeune Corentin Perolari n’a fait que progresser depuis son arrivée au GMT94 en cours de saison, pour se battre régulièrement dans le TOP 5.

Avouez que les pilotes français nous offrent un spectacle exceptionnel à chaque course de Supersport !

Pour finir, Jules Danilo complètera la liste des pilotes tricolores. Il roulera au sein du team Honda PTR sur la Honda CBR600RR, ce qui porte à quatre le nombre de pilotes français en World Supersport l’année prochaine.

6. Organisation inédite avec plus de courses

worldssp300

La DORNA a annoncé de gros changements pour la saison 2019. Il y aura désormais 3 courses en SBK : 2 courses sur le format actuel et un sprint. Cette nouvelle course sprint, nommée Course Tissot Superpole, aura lieu le dimanche matin sur 10 tours. Et les neuf premiers pilotes gagneront des points pour le championnat.

De plus, le WorldSSP300 subit une refonte en profondeur avec une répartition des pilotes en 2 groupes lors des essais et qualifications. Le Top 30 des résultats combinés composera la grille du dimanche. Pour les pilotes au-delà, une course de la dernière chance permettra aux 6 premiers de se qualifier pour la course de dimanche.

Enfin, 2019 verra le WorldSSP300 participer à la finale au Qatar aux côtés du SBK et WorldSSP.

7. Vous n’aurez plus à choisir entre l’Endurance et le Superbike

Calendrier WSBK 2019

Bonne nouvelle ! En 2019 il n’y aura plus de conflits de date entre les 24h du Mans motos, le Bol d’Or et le WorldSBK. Ainsi, cela permettra aux pilotes les plus motivés de s’engager totalement dans les deux championnats.

Le calendrier officiel est désormais définitif et prévoit 13 manches, à travers les plus beaux circuits du monde. De Phillip Island en Australie à Losail au Qatar, en passant bien sûr par Nevers Magny-Cours ou encore Donington, pas moins de 11 pays différents accueilleront le paddock du WorldSBK en 2019.

Photos ©worldsbk.com


 

One Response to WorldSBK 2019 : 7 raisons de ne surtout pas manquer la prochaine saison

  1. […] records en pagaille, des faits insolites, les chiffres du MotoGP et World Superbike ont la parole ! Les pilotes moto nous impressionnent déjà par leur talent au guidon, maintenant, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »