Menu
Accueil » Découvrez le pilote motoGP Fabio Quartararo

Découvrez le pilote motoGP Fabio Quartararo

12/07/22
Aucun commentaire

Le premier français champion du monde MotoGP

C’est tout juste âgé de 22 ans que Fabio Quartararo marque l’histoire. Premier français à décrocher un titre mondial en MotoGP, catégorie Reine, il reçoit le dimanche 24 octobre la consécration de ses efforts lors du Grand Prix d’Emilie-Romagne. Consécration, parce que malgré un talent quasi diabolique, son parcours n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Quand bien même le jeune Niçois n’aurait cessé de se faire remarquer et gravir progressivement les échelons dans la discipline de la moto. Quel est l’homme derrière le champion ? Voici son portrait !

« El Diablo » : Un motard précoce et surdoué

L’histoire du premier français champion de Moto GP commence le 20 avril 1999, à sa naissance. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Fabio Quartararo est tombé très jeune dans l’univers de la moto. Sa passion pour la discipline pointe son nez alors qu’il n'a que 4 ans. Le garçonnet se met déjà en selle pour intégrer une compétition l’année d’après.

Dès lors, on observe une courbe de progression incroyable. Du jamais vu ! Malheureusement, son jeune âge lui met parfois des bâtons dans les roues, ralentissant quelque peu son ascension vers le sommet. Beaucoup de faits et d’exemples peuvent illustrer nos propos. Mais rien n’est plus parlant que cette expérience-ci. Tout juste adolescent, alors que le Niçois fêtait son 14ème anniversaire en 2013, il est sacré champion d’Espagne de Moto3. Il aurait très bien pu continuer et s’essayer au championnat du monde. Or, il fallait avoir 16 ans révolus pour y participer.

Au vu de son talent monstre, Fabio Quartararo obtient une dérogation en 2014. Il reçoit ainsi son ticket d’or pour courir lors du championnat mondial. Mais en attendant, le jeune français est loin de se reposer sur ses lauriers. Il décroche à nouveau le titre espagnol, dominant entièrement la compétition. 9 victoires et 2 deuxièmes place sur un total de 11 courses. Rien que cela ! Ce n’est pas étonnant si ce jeune surdoué gagne le surnom de « El Diablo »… Notez bien qu’il s’agit d’un clin d’œil au petit dessin décorant son casque, une réplique exacte se trouvant sur celui de l’ancien pilote italien Roberto Locatelli.

À la conquête du monde à moins de 16 ans

C’est donc en 2015 que Fabio Quartararo prend son envol, à la conquête d’un titre mondial, à seulement 15 ans. Il intègre la Team Estrella Galicia au guidon de sa Honda et parvient à obtenir deux poles et deux podiums. Il s’agit là d’une entrée réussie dans la compétition. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu et le jeune pilote français se brûle quelque peu les ailes. Lui qui avait l’habitude de dominer ses rivaux peine à réitérer ses précédents exploits. Sa barre de progression stagne d’ailleurs pendant quelques temps avant qu’une blessure à la cheville droite ne lui coupe l’herbe sous le pied.

L’accident survient vers la fin d’année et impacte négativement sur ses résultats futurs. Sa seconde saison en Moto3 ainsi que sa première saison en Moto2 ne lui rapportent aucun titre. El Diablo n’a pourtant pas dit son dernier mot. Il reprend du poil de la bête et obtient un premier succès mondial sur le circuit de Barcelone, lors du Grand Prix de Catalogne. Il bénéficie de l’expérience et du soutien de son père Étienne Quartararo, champion de France 125cc en 1983, au cours de ses entraînements sur les pistes d’Espagne.

Fabio quartararo : le plus jeune poleman de l’histoire à 19 ans

En 2019, Fabio Quartararo fait ses débuts dans la catégorie reine au vu de son immense potentiel. Il n’avait encore aucun titre mondial au compteur. Mais sa vaste expérience technique le rendait naturellement éligible à ce championnat.

Pour rappel, il abandonne sa Honda au profit d’une KTM en Moto3. Il passe ensuite d’une Kalex à une Speed Up en Moto2. Lors de catégorie reine, il se met au guidon de la Yamaha M1 du Team satellite Petronas SRT. Cette première expérience s’avère probante puisqu’il obtient le meilleur tour en course. Suite à ce baptême du feu réussi, deux mois plus tard, pour être exact, il se qualifie en pole au GP d’Espagne à Jerez. Il devient alors le plus jeune poleman de tous les temps en MotoGP. Pour rappel, il n’avait alors que 20 ans et 14 jours.

Durant toute la saison, les performances de Fabio Quartararo demeurent constantes. Il se place en 5ème position lors du championnat, obtenant 6 poles et 7 podiums. Il mérite donc amplement son statut de « meilleur rookie » (débutant). Par ailleurs, à cause de multiples aléas mécaniques, départs poussifs ou encore de vétérans de MotoGP comme le sextuple champion du monde Marc Marquez, la victoire lui glisse entre les doigts. Mais ce n’est que partie remise !

Première victoire française depuis 1999

Fabio Quartararo atteint finalement son objectif de champion le 19 juillet 2020. C’est en Espagne, à Jerez que la consécration a lieu. Depuis la pole, le pilote français prend rapidement la tête de la course pour dominer ce GP et passer le drapeau à damiers en tête. Il est le 1er pilote Français à gagner une course en MotoGP et le 4ème à gagner en catégorie reine. Il succède au palmarès de la catégorie reine à Régis Laconi, avec une victoire qui a eu lieu à Valence en 500cc le 19 septembre 1999, Chrisitian Sarron en 1985 et Pierre Monneret en 1954

Mais ce n’est pas tout. « El Diablo » enregistre deux autres victoires lors de la mi-saison. Il gagne la 8ème place sur le tableau de classement, avec 127 points. Le fossé qui le sépare de la première place semble alors grand. Mais pas insurmontable. Le champion du monde nouvellement couronné, Joan Mir, comptabilisait 171 points.

Fabio Quartararo : le premier français champion du monde

Suite au bilan de ses précédentes expériences, Fabio Quartararo conclut que la clé de la victoire se situe dans la préparation mentale. De plus, cette année il devient pilote officiel dans l’équipe Monster Energy Yamaha Moto GP et tant que coéquipier de la légende nonuple championne du monde, Valentino Rossi.

El Diablo participe entame sa 3ème saison en Moto GP, et sa première expérience au sein d’une équipe officielle. Fort de ses préparations, aussi bien psychologique que technique, il fait preuve d’une régularité à toute épreuve. Il ne chute presque jamais dans le classement ! Mais c’est lors de Grand Prix d’Espagne que le jeune Niçois brille le plus. Une douleur aigüe dans l’avant-bras nuit fortement à ses performances mais sauve 3 points avec une 13ème place. Il faut bien reconnaître que lors de la saison précédente, il aurait été incapable d’achever cet exploit.

Ainsi, en 2021, Fabio Quartararo se fait autant remarquer lors des qualifications qu’au cours des courses. Au bout de 16 épreuves, il remporte quatorze premières lignes dont cinq pôles, dix podiums dont cinq victoires et cinq meilleurs tours en course. Puis, le dimanche 24 octobre, après le Grand Prix d’Emilie-Romagne, il remporte le Championnat du Monde MotoGP et devient ainsi le premier pilote français à remporter ce titre !

Conclusion

Durant toute cette saison, on a pu noter chez le jeune pilote une confiance accrue en ses capacités à courir une saison avec force et régularité. Avant son apparition, jamais encore un français n’avait remporté un titre mondial. Cette discipline, la 500cc/Moto GP était normalement dominée par des pilotes italiens tels que Giacomo Agostini et Valentino Rossi. Mais au vu de l’expérience Fabio Quartararo, de son parcours et son talent naturel, on n’a aucun doute sur l’avenir de ce pilote Niçois.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles à découvrir

Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle