Logo La Bécanerie

Tests, essais et comparatifs

Guides d'achatTests produitVoir tout
Nouveau
Top 10 des meilleurs maxi-scooters en 2024Lire l’article
À la une
Frein à disque ou V-brake ?Lire l’article
Nouveau
Course Paris-Roubaix 2024 : toutes les infos sur l'Enfer du NordLire l’article
À la une
Découvrez le pilote motoGP Fabio QuartararoLire l’article
Nouveau
Comment commencer la mécanique moto ?Lire l’article
À la une
Tuto méca : la vidange moto facileLire l’article
Nouveau
10 Tips pour rouler plus en sécurité à motoLire l’article
À la une
Comment nettoyer et entretenir son équipement de moto ?Lire l’article

Évènements

CoursesVoir tout
Nouveau
VTT: le calendrier de la coupe du monde 2024Lire l’article
À la une
A la découverte du Tourist Trophy de l'île de ManLire l’article
Nouveau
Red Bull: d'une boisson énergisante au MotoGPLire l’article
À la une
7 applications pour un roadtrip moto réussiLire l’article
Menu
Logo La Bécanerie
Bons Plans 2 Roues
Accueil » Comment commencer la mécanique moto ?

Comment commencer la mécanique moto ?

commencer la mécanique moto quand on débute
28/03/24
Aucun commentaire

« V » à toi, ami(e) motard ou motarde ! On est là pour te parler de la mécanique moto, surtout si tu es encore un peu vert dans ce trip. Tu sais, ce moment où tu regardes ta bécane en te disant : "Bon, sous le réservoir, ça se passe comment ?", et où tu veux juste comprendre les bases pour bichonner ta monture.

Alors, accroche-toi bien à ton guidon, parce qu'ici, on va te montrer comment découvrir la mécanique à moto sans prise de tête, même en partant de zéro ! Pas de blabla compliqué, juste du fun, trucs et astuces, pour connaître les bases pour entretenir ta moto et la rendre encore plus à ton goût. Que tu sois un débutant, ou un vieux briscard, tu es le bienvenu ici, mais n'oublie pas qu'entre motards, l'entraide reste la base !

 

Comprendre les principaux éléments de ta moto

moto sherco démontée

Le Moteur

Sur un moteur à combustion, tout commence avec la boîte à air, aspirant de l'oxygène pour le mélanger à l'essence via les carburateurs ou l'injection dans chaque cylindre de ta moto, créant ainsi le fameux mélange air-essence, aussi appelé mélange stœchiométrique. Sous pression dans le haut moteur, avec une étincelle créée par les bougies, ce mélange explose, libérant de l'énergie, et des gaz d’échappement, qui sont rejetés par la ligne d'échappement. Le moteur agit ainsi un peu comme un muscle : il exploite cette énergie pour produire de l'énergie mécanique grâce à la mise en mouvement des pistons et de toutes les pièces mécaniques reliées à celui-ci. Cette énergie est alors transmise à la transmission, comprenant la transmission primaire (la boîte de vitesses), puis à la transmission secondaire, avec le pignon de sortie de boite, la chaîne et la couronne ,qui est reliée à la roue arrière et qui entraîne en fin de compte cette dernière.

 

La Partie Cycle

Au-delà du moteur, ta moto comprend aussi une partie cycle. Celle-ci est la combinaison de divers éléments :

  • Le cadre : élément très important de la partie cycle, c'est la pièce qui relie les différents composants de ta moto entre eux et qui apporte la rigidité à l'ensemble. C'est un peu la colonne vertébrale de celle-ci ;
  • Le freinage : composé des étriers, disques, maître-cylindre et durites, interviennent de concert lorsque tu veux ralentir ou stopper ta machine ;
  • Les suspensions : les amortisseurs arrières et la fourche à l'avant, ainsi que les ressorts et systèmes hydrauliques qui les composent, garantissent un trajet confortable tout en assurant une parfaite tenue de route ;
  • Les pneus, et même plus globalement les roues : éléments en contact direct avec la route, sont cruciaux, aussi bien pour l'accélération, le freinage, et la sécurité générale de la moto sur la route.
  • Le bras oscillant : la partie rigide qui fait le lien entre le cadre de la moto et la roue arrière
  • La direction : les éléments qui permettent au motard de diriger sa moto, tels que la colonne de direction, le té de fourche et le guidon.
  • Le carénage : ce sont tous les éléments "esthétiques" (en plastique ABS la plupart du temps) qui protègent le pilote du vent et qui participe à l'aérodynamisme de la machine. On les retrouve surtout sur les sportives et sport-GT.

 

L’électricité

Quant à l'électricité, les voyants sont des indicateurs lumineux simples et facilement compréhensibles, qui te permettent de vérifier aisément et rapidement si tout fonctionne correctement. N'hésites pas à consulter ton manuel d'utilisation pour avoir le détail de chaque voyant et quels problèmes ou indications ils peuvent mettre en évidence.

Voilà les bases pour rapidement comprendre ta moto et t'assurer que tout roule avant de prendre la route. Avant de rentrer dans le dur, voyons quelle doc tu peux utiliser pour t'aiguiller.

 

Manuels et communauté : ton indispensable guide

verifications controle technique moto

Le Manuel utilisateur

Explore à fond ton manuel d'utilisation et ton guide d'entretien spécifique à ta moto – c'est la base essentielle ! D'une moto à l'autre, des subtilités peuvent se glisser. Ces documents deviennent bien plus que de simples lectures, ils sont tes compagnons incontournables pour percer tous les mystères de ta bécane.

 

Les Tutos

Les tutos en ligne sont aujourd'hui des alliés précieux pour maîtriser l'entretien de ta monture. Bien qu'ils puissent te transformer en expert de la mécanique, méfie-toi des conseils douteux sur le net – tout n'est pas à prendre au pied de la lettre. On t'as préparer des vidéos tutos sur notre chaîne YouTube pour t'accompagner dans tes travaux.

Les Forums

L'apprentissage, c'est aussi une affaire collective. Rejoins des forums et des communautés en ligne, pose tes questions sans hésitation, partage tes expériences et tire profit des astuces des uns et des autres. Cela te permettra de mieux appréhender les bases de la mécanique moto.

 

Les Clubs et Associations

Évidemment, les clubs et associations motards ne sont pas à négliger. Dans une communauté axée sur l'entraide et la bienveillance, tu trouveras sûrement quelqu'un près de chez toi capable de t'aider et de t'expliquer les subtilités, que ce soit pour retendre ta chaîne, régler la précharge de ton amortisseur, ou tout autre rituel mécanique du motard.

Comme tu viens de le voir, que ce soit avec de la documentation, l'interaction en ligne ou même en rencontrant d'autres passionnés, tu as toutes les cartes à porter de main pour devenir rapidement un mécanicien compétent.

 

L'outillage essentiel : prépare ton atelier moto

Les outils de base

Explorons maintenant l'arsenal d'outils essentiels pour choyer ta bécane. Posséder un jeu de clés variés (plates, à douilles, et Allen) , des tournevis adaptés à chaque situation, et, pourquoi pas une clé dynamométrique, sont des investissements essentiels pour tout motard souhaitant prendre soin de sa moto. Jette un œil à notre article dédié au choix des outils pour débuter la mécanique, tu en sauras davantage.

 

La béquille d’atelier

Une béquille d'atelier est un must dans ton équipement d'entretien. Elle n'est pas seulement là pour rendre accessible certaines parties de ta moto, mais se révèle être un atout inestimable lors d'opérations spécifiques, telles que l'entretien de ta transmission.

 

Investir dans une caisse à outils ou servante dédiée

Opte pour une boîte à outils ou, encore mieux, une servante bien organisée. Cette précaution t'évitera de perdre du temps à chercher chaque outil, assurant une intervention efficace et fluide. Un espace bien ordonné garantit également une accessibilité instantanée à chaque outil, simplifiant tes tâches et transformant l'entretien de ta moto en vrai jeu d'enfant.

 

Éviter le mal de dos

Si tu te lances dans des réparations plus complexes, tu peux songer à te procurer un lève moto (plutôt pour les cross et enduro), ou même un pont moto. Ces équipements t'offrent la possibilité de travailler confortablement sur ta moto, tout en restant debout, éliminant ainsi les désagréments liés à la position assise ou couchée. Pour éviter de trop dépenser, tu peux également acheter un tabouret d'atelier, bien pratique pour éviter de se baisser constamment.

 

L’éclairage

Tous ces outils, aussi utiles soient-ils, perdent de leur efficacité sans un éclairage adéquat ! Équipe-toi de différentes sources lumineuses, y compris des éclairages portatifs, afin d'illuminer de manière optimale même les zones les plus difficiles à atteindre.

 

Plongeons dans l'action: mécanique de base pour les débutants

 

Graisser sa chaîne

Entretien kit chaîne moto - graisser sa chaîne

Vérifier et régler la tension de chaîne, graissage de celle-ci, c’est la base. Tu as normalement sur ta moto ou sur ton manuel, les consignes propres à ta moto. Souvent négligé ou oublié, cela va te permettre de prolonger le plus longtemps possible la durée de vie de ta transmission secondaire. Pense à bien dégraisser avant de regraisser ta chaîne, et n’oublie pas le cache du pignon, qui peut retenir un amas graisseux. Tu en apprendras plus sur l'article dédié à l'entretien de sa chaîne moto.

 

Vérifier ses pneus

Pression maximale sur le flanc d'un pneu moto

Tes pneus, là aussi, c’est la base ! Contrôle l’état général de tes pneus, leurs pressions, vérifie qu’ils ne présentent aucun dégât et leur niveau d’usure. En t’aidant tes témoins d’usures présents dans les rainures, il faut t’assurer qu’ils vont tenir pour toute la sortie que tu as prévue, que ce soit sur le sec ou le mouillé. Certains pneus ont une durée de vie très courte, assure-toi qu’ils ne terminent pas sur la toile avant la fin de ton road-trip. Prends soin également de vérifier les flancs, qu’il n’y ait aucune hernie ni craquelure. Nous te suggérons de regarder cet article pour en savoir plus sur toutes les subtilités liées aux pressions des pneus.

 

Contrôler ses niveaux

Faire le niveau d'huile avec la moto droite

Ne néglige pas le contrôle des niveaux essentiels pour ton moteur et ta sécurité. Contrôle de manière mensuelle le niveau d'huile moteur : il doit être situé entre le témoin min et max sur ton œilleton de contrôle. En plus de ce contrôle périodique, il est conseillé de faire une vidange au minimum tous les 6000 km ou tous les ans généralement (référence-toi à ton manuel pour la marche à suivre, tu pourras également retrouver des conseils pour faire ta vidange sur le blog). Contrôle aussi le niveau de ton liquide de refroidissement : il doit recouvrir toutes les ailettes de ton radiateur lorsque tu dévisses le bouchon de remplissage (tu as aussi toute la procédure sur ton manuel utilisateur). Penses enfin à vérifier le niveau du liquide de frein et sa couleur (s’il est noir, et qu’il a plus de 2 ans, alors il faut le changer et le purger).

 

Contrôler ses freins

plaquettes de freins moto

Puisqu’on parle de frein, jette un œil attentif à l'état de tes plaquettes de frein et de tes disques, en vérifiant leur niveau d'usure : les disques ne doivent ni être trop rayés, voilés, ni bleuis à cause d’une surchauffe, ou encore fêlés voire cassés. Pour les plaquettes, l'épaisseur de leur garniture est un indicateur essentiel (la partie marron foncée). Lorsque l'usure s'installe, une diminution de la garniture est visible tant sur les plaquettes que sur le disque de frein. Il est recommandé de changer les plaquettes avant qu'elles n'atteignent un niveau de garniture critique. Pour plus de détails sur quelles types de plaquettes choisir en cas de remplacement, vous pouvez faire un tour sur notre article dédié. Un conseil pratique : de temps en temps, opte pour un nettoyage approfondi avec un dégraissant spécifique pour freins.

 

Régler ses suspensions

Reglage de suspension arrière moto

Ajuste avant chaque départ les suspensions de ta moto en fonction de la charge de ta machine (bagages + passager) . Idem, ouvre ton manuel utilisateur et tu auras

Quand tu veux régler tes suspensions, voici ce qu'il faut savoir : la précharge, c'est ajuster la tension du ressort en fonction de la charge sur la moto, avec une clé spéciale. Trop dur, ça amortit mal les chocs ; trop mou, ça s'enfonce trop. La compression règle la descente de la suspension lors d'un choc. Plus tu serres, moins ça descend vite. Enfin, la détente contrôle comment la suspension remonte après le choc. Même idée qu'avec la compression, mais pour le retour à la normale.

Débute avec les réglages constructeur recommandés pour ta moto. Ensuite, ajuste progressivement les réglages selon ton ressenti en conduite. Prends des notes sur les modifications apportées à chaque essai pour faciliter le suivi, par exemple le nombre de clics ou de tours de vis.

 

Les autres points de contrôle à vérifier également

Fonctionnement d'une batterie de moto

Assure-toi que ta moto ne présente aucun défaut d'étanchéité, puis vérifie le jeu au niveau de la poignée des gaz, en l’ajustant pour obtenir le meilleur ressenti possible.

Vérifie également de temps en temps le jeu au niveau de la colonne de direction, ainsi que le serrage des organes de sécurité et autres visseries.

Un point crucial aussi, pour ne pas tomber en panne : ta batterie. Vérifie son état et penses à faire un contrôle et nettoyage des cosses régulier. Tu auras plus de détails sur notre article dédié à l'entretien de sa batterie.

Contrôle l'éclairage en examinant la propreté de l'optique avant, son bon fonctionnement, et en réglant le faisceau une fois la moto chargée. Idem pour le feu arrière, les clignotants et tes rétros, assure-toi que tout soit OK.

Nous te conseillons de réaliser ces vérifications de manière régulière, idéalement après chaque sortie, afin d'anticiper les interventions nécessaires sur ta bécane avant ta prochaine virée. Cela te permettra d'avoir le temps nécessaire pour résoudre d'éventuels problèmes tels que des joints qui fuient ou des vis égarées, etc… Avec de la pratique, tu développeras ta capacité à repérer rapidement, et d'un coup d'œil aiguisé, tous les éléments que nous venons d'aborder.

 

Y'a plus qu'à

 

Te voilà maintenant prêt(e) à t'immerger dans la mécanique de ta moto, prêt(e) à mettre les mains dans le cambouis.

Que tu sois novice ou expérimenté(e), cet article t'a guidé humblement et de manière non exhaustive, te fournissant un aperçu des bases et des compétences nécessaires pour entretenir ta monture.

Garde en mémoire que tu n'as pas à acquérir tous les outils cités précédemment dès le début. Procure-toi ce dont tu as besoin au fil du temps, te formant ainsi progressivement un atelier moto complet et personnalisé. Opter pour des outils de qualité n'est pas seulement un investissement matériel, c'est aussi, pour toi, la clé d'une longévité accrue et d’une maintenance optimale pour ta moto. Assure-toi d'être bien équipé !

N'hésite pas à visiter le blog pour plus d’astuces et de tutos, dont notamment nos conseils méca pour la reprise de saison. Et n'oublie pas que la solidarité entre motards demeure cruciale dans cette aventure.

Bonne route à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles à découvrir
Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle