Comment entretenir son kit chaîne pour le changer moins souvent

17 octobre 2018 • Conseils

Tuto mécanique entretien kit chaîne moto

Plus de kilomètres avec votre kit chaîne grâce à un bon entretien

Un kit chaîne se compose d’un pignon (petite roue dentée), d’une couronne (grande roue), d’une chaîne et d’une attache pour fermer la chaîne.

Il existe différents types de kits chaînes : ceux composés d’une chaîne simple et les chaînes à joints toriques ou basse friction. Si la chaîne simple, plus ancienne, a quasiment disparu, la chaîne à joints toriques permet aujourd’hui d’atteindre un kilométrage bien plus élevé. Cependant, ses performances et sa longévité dépendront aussi de l’entretien que vous en ferez.

Si vous n’avez pas la chance d’avoir une béquille centrale sur votre moto, investissez dans une béquille d’atelier arrière. En effet cela vous épargnera de déplacer votre moto à la main tous les 10cm. Vous gagnerez en confort et en efficacité à chaque fois que vous devrez réaliser l’entretien de votre chaîne !

kit chaîne moto

Comment bien entretenir le kit chaîne de votre moto ?

Pour conserver votre kit chaîne en bon état le plus longtemps possible, un entretien régulier s’impose. Cela passe d’abord par un nettoyage et un dégraissage de la chaîne, puis un graissage et enfin une vérification de la tension de chaîne.

Pour réaliser ces opérations, choisissez des produits adaptés à votre utilisation. En effet, certains sont spécifiquement étudiés pour des conditions d’utilisation particulières comme la pluie ou la pratique de la piste.

Le nettoyage et dégraissage

Brosse pour nettoyer sa chaîne de moto

Pour nettoyer une chaîne dont la saleté s’est incrustée, utilisez une brosse spéciale (comme celle-ci) ou simplement une brosse à dents ou un pinceau. En effet, les gravillons et autres impuretés coincés dans la chaîne ont un effet abrasif et accentuent l’usure. Cela même si la chaîne est bien graissée. Le nettoyage permet donc d’enveler les résidus extérieurs collés dans la graisse ou pris dans les maillons.

Et le dégraissage empêche l’accumulation excessive de graisse sur la chaîne de la moto. Ce qui pourrait finir par gêner sa bonne rotation. Vous pouvez utiliser un produit dédié (comme celui-ci par exemple), ou bien du pétrole désaromatisé. Néanmoins n’utilisez jamais d’essence car cela pourrait détériorer les joints toriques.

La lubrification

Entretien kit chaîne moto - graisser sa chaîne

Un bon graissage signifie une dose de graisse adaptée (ni trop ni pas assez) et bien répartie sur l’ensemble de la chaîne. La force centrifuge poussant la graisse vers l’extérieur lorsque vous tournez la roue assez vite, le graissage de l’intérieur de la chaîne suffit.

Réalisez cette opération de préférence juste après avoir roulé. D’une part la graisse se répartie mieux sur une chaîne chaude. D’autre part, elle aura le temps de bien se fixer sur la chaîne.

En effet, graisser sa chaîne juste avant de prendre la route est le meilleur moyen de retrouver toute la graisse sur son lèche-roue. D’ailleurs, certains fabricants préconisent au moins deux heures d’attente avant de rouler.

La tension de chaîne

Tension de chaîne moto, le débattement conseillé

La lubrification est l’occasion de vérifier également la tension de la chaîne. Pour ce faire, il faut tourner la roue arrière à la main et identifier la position la plus tendue. Ne négligez pas cette étape car une chaîne trop tendue endommage les roulements de transmission.

Selon les modèles de motos, les systèmes pour tendre la chaîne peuvent varier. Réferrez-vous à la revue technique de votre moto pour obtenir la marche à suivre.

D’une manière générale sur une moto de route, la préconisation se situe autour de 2-3cm de débattement (flèche rouge sur l’image). Cela doit être indiqué sur le bras oscillant ou dans la revue technique.

Attention, les deux côtés du bras oscillant doivent être réglés de façon homogène pour maintenir le bon alignement des roues.

Quand remplacer son kit chaîne ?

Point dur chaîne moto

Un beau point dur sur une chaîne de moto (photo ©MotoMag)

Plusieurs signes, souvent liés, peuvent indiquer que votre kit chaîne a besoin d’être remplacé.

  • si vous observez des points durs sur la chaîne, à l’arrêt ou en faisant tourner la roue arrière à la main. Deux maillons semblent grippés et forment un angle plus rigide que le reste de la chaîne. Il s’agit de la preuve la plus évidente qu’il faut remplacer votre kit chaîne. En effet, impossible de réparer ou enlever un point dur une fois apparu.
  • si la tension de chaîne devient nécessaire de plus en plus fréquemment. Conséquence du premier point, s’il devient difficile, voire impossible de tendre correctement la chaîne alors vous avez certainement un point dur quelque part.
  • si vous ressentez d’anormales vibrations dans le guidon ou les repose-pieds. La rotation d’une chaîne usée présentant un ou plusieurs points durs manque de fluidité et provoque des à-coups. Si vous avez des fourmis dans les mains au bout de 20km, c’est le moment de vérifier votre kit chaîne !

Le verdict tombe, voici le temps de changer votre kit chaîne pour éviter qu’il ne casse et provoque un accident.

Cette opération nécessite un peu d’expérience et de matériel, mais si vous souhaitez vous lancer : suivez notre guide après avoir sélectionné le modèle de kit chaîne correspondant à votre deux-roues et à votre utilisation.

Maintenant que vous avez lu ces conseils, longue vie à votre nouveau kit chaîne !

Comment entretenir son kit chaîne pour le changer moins souvent


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »