Comment rendre facilement accessible son dossier médical en cas d’urgence ?

6 février 2018 • À la une, Actualités moto et 50cc

Un dossier médical à portée de main pour les secours en cas d’accident

Dossier médical virtuel en cas d'accident

 

Lors d’un accident, les chances de survie d’une victime sont conditionnées par la rapidité d’intervention des secours. Avant d’administrer un traitement spécifique, les urgentistes doivent avoir accès à votre identité et votre dossier médical. En effet, il est indispensable de connaître votre groupe sanguin, vos allergies ou traitements en cours pour vous soigner efficacement et sans risque. Si vous êtes seul ou inconscient, les secours perdront de précieuses minutes pour trouver ces informations…

C’est pourquoi certains se sont penchés sur le problème. Et il existe maintenant des solutions pour faciliter considérablement l’accès à votre fiche médicale pour le personnel secouriste. Le principe est simple mais les contraintes sont de taille. Premièrement, il vous suffit de compléter un profil civil et médical dans un espace sécurisé sur internet. Ensuite, vous devrez placer sur vous ou votre équipement un objet qui permet d’accéder à ces données. Cependant, pour être efficace, la lecture de votre dossier médical virtuel ne doit pas nécessiter d’appareil ou de processus compliqué. Mais surtout, vos données ne doivent pas être consultables par n’importe qui !

Dans un premier temps, nous nous sommes penchés sur deux projets qui coexistent dans ce domaine, avec chacun leurs particularités. Et pour finir, nous présenterons un bonus pour nos amis sur quatre roues ;)

Vital eCode

Dossier médical en cas d'accident : Vital eCode

Vital eCode prend la forme d’un bracelet ou pendentif en silicone muni de trois informations : un QR code, un numéro d’identification unique appelé eCode et le numéro de téléphone de leur centrale d’appel accessible 24h/24 et 7j/7. Pour la personne qui vous prend en charge, il y a trois façons d’accéder à votre fiche médicale :

  • scanner le QRCode
  • se connecter sur le site www.vitalecode.com
  • appeler leur centrale d’appel d’urgence

Vital eCode mise sur l’étoile de vie, symbole international associé à tous les équipements médicaux d’urgence, pour faciliter la reconnaissance de l’accessoire par un secouriste.

Concernant les données personnelles, toutes les données recueillies sont anonymes, cryptées et stockées en France sur un serveur agréé par le Ministère de la Santé.

LifeStick

Fiche médicale en cas d'urgence : LifeStick

Plus orienté moto, LifeStick est un autocollant à mettre sur votre casque. Egalement fabriqué en silicone, il comporte un filtre anti-métal et 3 couches de colle pour résister le plus longtemps possible. Si l’autocollant n’est pas déchiré et s’il n’est pas exposé au feu, il restera fonctionnel sans limite dans le temps. Il est, lui aussi, couplé à une application mobile qui permet de renseigner votre fiche médicale. Ensuite, une micropuce encapsulée dans le silicone de l’autocollant permettra aux urgentistes d’accéder à ces informations.

Rescue Code, aide à la désincarcération

Un peu différent des deux autres projets et réservé aux voitures, Rescue Code est un autocollant présentant simplement un QRCode imprimé dessus. En scannant les Rescue Codes avec leur tablette, les pompiers vont accéder à la fiche de sécurité du véhicule accidenté contenant les informations techniques utiles à leur intervention (emplacement de la batterie, des airbags, les endroits permettant le découpage rapide…). Les autocollants doivent être collés sur le pare-brise ou sur la lunette arrière, toujours à l’intérieur du véhicule.

 

La technologie touche de plus en plus les équipements moto mais aussi le domaine médical. Toutefois, la clé du succès de ce genre de projets innovants tient en deux points. Premièrement, il faut former les secours à leur utilisation et les équiper pour lire ces informations. Ensuite, l’adoption généralisée de ces dossiers médicaux virtuels et stickers permettra de les faire connaître et donc de développer leur connaissance pour les secouristes, à la manière d’un cercle vertueux. Souhaitons que ces systèmes soient largement adoptés et qu’ils permettent de sauver de nombreuses vies à l’avenir.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »