‘All You Need Is Ride’, la passion de la moto dans un fanzine

22 juin 2017 • À la une, Actualités moto et 50cc

La moto dans tous ses états avec ‘All You Need Is Ride’

La genèse d’un fanzine moto

Il y a 4 ans, Adrien, graphiste spécialisé dans l’édition et motard passionné (de la Motobécane à la MotoGP en passant par le Flat Track), se lance dans la création d’un fanzine moto, magazine créé par des amateurs passionnés pour d’autres passionnés. Il lui trouve un titre rock’n’roll et l’aventure commence, ‘All You Need Is Ride’ est né !

All You Need Is Ride

En plus d’avoir une présentation de très haute qualité, le contenu est totalement inédit et varié. Adrien vous fait découvrir des pilotes, mécaniciens ou artistes (et souvent les trois à la fois) à la renommée encore confidentielle, qui ont chacun une vision de la moto et un univers qui leur est propre. Loin des stars du milieu qui font régulièrement les gros titres, ‘All You Need Is Ride’ vous ouvre des portes dérobées sur ces passionnés aussi attachants et originaux que leurs bécanes.

Mille et une façons de vivre la moto

Adrien, tu es un passionné de moto, depuis quel âge ? Quel est ton 1er deux-roues ?

J’ai toujours aimé le deux roues mais je ne suis pas tombé dedans petit… L’attrait s’est transformé en passion au fil des ans. Mon premier ? La 103 vogue de mon papy que je piquais en cachette ! Puis j’ai eu un Booster. La loi autorisant les 50 à boite est passée juste après l’achat de mon scoot. Mais mon premier gros cube, c’est de là que tout part ! C’était une Ducati 748 et je trouve toujours cette moto magnifique. Il me reste quand même mon GT-10 pour les ballades bucoliques.

Tu as eu combien de 2 roues ? D’ailleurs tu as quel âge (si c’est pas indiscret…) ?

Un paquet !!! 748, 1000 SV, 750 GSX-R, 1000 Ssie, 400 GPZ, 500 XLS, 500 CB, 125 Freccia et KDX… Bref j’ai pu goûter à plein de sensations au guidon différentes du haut de mes 35 ans.

Quels modèles as-tu préféré ou t’ont le plus marqué ?

Quasiment toute ! Un Ducat’, c’est un moteur et un bruit hors du commun. Un Gex, c’est la moto idéale mais sur route, c’est impossible de respecter les limitations… Mon 500 XLS, c’est ma moto de flat track et c’est excellent à conduire malgré sa faible puissance… Mon 400 GPZ, ça gueule fort mais ça avance pas tant que ça… Chaque moto est différente, mais elles se rejoignent au niveau d’un plaisir simple : Rider !

Adrien - All You Need Is Ride

©Loic Morot

Tu customises/mécaniques un peu toi même ? Si oui peux-tu parler de quelques uns de tes projets ?

Oui bien sûr ! Après avoir commencé avec des motos totalement d’origine, l’envie de faire soi même sa monture est arrivé. Depuis je bidouille tout, avec l’aide de mes amis. Cafe Racer, Flat Track, chaque transformation, hormis un but esthétique évident (et totalement subjectif), a pour but d’améliorer la moto dans son domaine d’utilisation. [Prochainement Adrien nous présentera l’une de ses prépas]

Le 1er AYNIR est sorti en 2013, depuis combien de temps tu avais l’idée en tête ?

Je suis graphiste spécialisé dans l’édition et passionné de moto… L’idée de faire un fanzine moto s’est donc imposée naturellement. Entre l’idée et le premier numéro, ça a été assez vite, l’histoire de quelques mois. Olivier a rejoint l’équipe rédactionnelle et on travaille actuellement sur le second cycle de AYNIR qui débutera vraisemblablement à la fin de l’été avec le #7.

Adrien - All You Need Is Ride

©David Marvier

A la fin de chaque numéro tu cites et remercie nominativement une cinquantaine de personnes. Un fanzine AYNIR c’est ça, plus de 50 personnes qui ont collaboré bénévolement pour faire connaître leur passion ?

C’est la magie d’un fanzine comme All You Need Is Ride ! C’est une création participative pour créer un ensemble. Je ne suis rien sans l’énergie de tout les acteurs d’un tel projet ! J’en profite pour les remercier, qu’il soit photographe, auteur, artiste ou lecteur…

Comment arrives-tu à rentrer en contact avec ces passionnés du monde entier ? Comment choisis-tu ceux qui feront partis du prochain numéro ?

Rencontres, bouche à oreille, réseaux sociaux… Tous les moyens sont bons pour découvrir de nouveaux sujets. Et je me penche sur ceux qui m’attirent… Tout simplement je fais le sommaire qui me plaît, en toute liberté.

Quand la sortie du prochain est-elle prévue ?

Le #7 de All You Need Is Ride devrait paraître fin de l’été 2017… Avec son lot de surprises !

Comme les numéros sont réalisés en tirage limité, impossible de se procurer les anciens… Tu as pensé à mettre en ligne une version numérique (gratuite ou payante) une fois un numéro épuisé pour que ceux qui te découvrent aujourd’hui puissent lire les numéros passés ?

Oui, je le ferais sûrement un jour… Il me manque juste du temps pour finaliser ce projet. Mais j’y pense !

Adrien - All You Need Is Ride

©Yann Thomas

Il y a aussi une association AYNIR qui sert à financer le fanzine. Quelle est son actu ? Y a-t-il des rassemblements prévus en 2017 ?

Exact. All You Need Is Ride est une association. Nous venons juste de faire notre course annuelle au Castellet : la Portnawak Race AYNIR, qui était la seconde édition cette année. Une seule règle : l’âge de la moto + l’âge du pilote doit être égal ou supérieur à 60 ans ! C’est vraiment fun comme concept. Son penchant terre est en train d’être organisé en cette fin d’année pour tester… En espérant que la Portnawak Flat Track Race voit le jour en 2018 ! Et si on ajoute une course de côte… Ça va faire un sacrée championnat l’an prochain !!!

On se donne RDV à la fin de l’été pour le fanzine All You Need Is Ride #7, votre soutien est vital pour un passionné comme moi, comme vous… All We Need Is Ride !

Merci à Adrien pour ses réponses et vivement la sortie du #7 !

Site : www.allyouneedisride.fr

FB : www.facebook.com/allyouneedisride.fr

Boutique : allyouneedisride.bigcartel.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »