MotoGP : Marquez contre Ducati à Misano

10 septembre 2018 • À la une, Actualités moto et 50cc, Compétition, MotoGP

Grand Prix de Saint-Marin MotoGP

MotoGP Misano 2018 - La Bécanerie

Ce week-end avait lieu le 13e Grand Prix motoGP au Misano World Circuit Marco Simoncelli. Les pilotes italiens, en particulier Valentino Rossi, le considèrent comme leur Grand Prix national Cependant, c’est un nouveau pilote français que l’on aura vu en catégorie MotoGP.

En effet, le français de 22 ans Christophe Ponsson a été appelé par l’écurie Avintia suite au forfait de Tito rabat. Superstock 600, Superstock 1000 ou BSB, Ponsson est un habitué des circuits mais se retrouvait pour la première fois ce week-end au guidon d’une MotoGP.

« Courir en MotoGP est le rêve de tout pilote et j’ai encore du mal à réaliser que je serai en piste avec ces pilotes que je suis habitué à regarder à la télé. Je sais que ça sera difficileJe vais devoir assimiler beaucoup de choses en peu de temps : la moto, les freins carbone, les pneus… mais j’entends bien profiter et apprendre.« 

Résumé de la course MotoGP

Jorge Lorenzo réalise la pôle en battant son propre record de la piste avec un chrono en 1’31.629. Les surprenants Jack Miller et Maverick Viñales complètent la première ligne. Marc Marquez, qui chute en Q2, fait encore le spectacle en réalisant un sprint pour repartir illico avec sa 2e moto. Il ne parvient néanmoins pas à attraper la première ligne et se qualifie 5e.

MotoGP Misano 2018

Jorge Lorenzo et Jack Miller conservent leur avantage au premier virage tandis que Marc Marquez bondit de la 5e place.

Cependant, Andrea Dovizioso incisif double rapidement Marquez puis Miller. Bien déterminé à sortir de l’ombre de son coéquipier, il prend la tête après quatre tours de course.

Les deux Ducati s’échappent et Marquez lâche Miller, qui chute peu de temps après, pour éviter à tout prix que l’écart ne se creuse. Dovizioso fait le forcing et parvient à prendre le large alors que Marquez rejoint Lorenzo. S’en suivent quelques dépassements entre les futurs coéquipiers qui font les affaires de l’italien.

Pour la 3e course d’affilée, on assiste donc à un combat Ducati VS Marquez…

Derrière, Cal Crutchlow passe Rins qui avait réalisé un très bon départ, et se met en chasse du trio de tête.

A quelques tours de l’arrivée, Christophe Posson, bon dernier, voit les leaders fondre sur lui et s’écarte (trop ?) largement pour ne pas les gêner.

Puis, à deux tours du drapeau à damiers, Lorenzo perd l’avant et laisse le champ libre à Marquez. Ainsi, Crutchlow monte sur la 3e marche d’un podium bien mérité après une remontée impressionnante.

MotoGP Misano 2018
MotoGP Misano 2018

Parti de la 9e place, Johann Zarco finit 10e derrière Andrea Iannone et Alvaro Bautista.

Totalement en harmonie avec sa machine, Dovizioso, magistral,  n’aura commis aucune erreur, lui assurant une victoire éclatante. Il offre ainsi à Ducati la première victoire à Misano depuis 2008 avec Casey Stoner.

Valentino Rossi, attendu par des dizaines de milliers de tifosi pour son Grand-Prix national, n’aura pas enflammé les tribunes. En effet, parti 7e sur la grille, c’est à cette place qu’il terminera, grâce à la chute de Lorenzo.

Grand Prix de Saint-Marin MotoGP

Classements

Au championnat Marquez réalise encore une bonne opération en atteignant son objectif de terminer 2e. Il possède désormais 67 points d’avance sur Dovizioso qui reprend la seconde place à Rossi pour trois points.

Enfin, Franco Morbidelli passe devant Hafizh Syahrin au classement des rookies suite à un très mauvais week-end du malaysien.

Les news du paddock

Le pilote Moto2 Romano Fenati, déjà remercié par l’écurie VR46 pour des problèmes de comportement, ne s’est pas calmé pour autant. Suite à un contact avec Stefano Manzi qui sort un peu large, Fenati décide de se venger. Ainsi, en pleine ligne droite il attrappe le frein de son compatriote à plus de 200km/h, qui évite la chute de peu. Un geste anti-sportif, aussi dangereux qu’impardonnable.

C’est pourquoi, MV Agusta avec qui il avait pourtant signé un contrat pour l’année prochaine, a annoncé ne plus vouloir être associée au pilote italien. Fenati écopera d’un drapeau noir en course et de deux Grands Prix de suspension…

Côté transferts, Bautista, contraint de laisser sa place, récupère le guidon d’une Ducati officielle en Superbike. Quant à Bradley Smith, il sera pilote essayeur pour Aprilia.

On connaît donc l’ensemble de la grille MotoGP 2019 :

  • Movistar Yamaha : Valentino Rossi / Maverick Viñales
  • Repsol Honda : Marc Márquez / Jorge Lorenzo
  • Ecstar Suzuki : Alex Rins / Joan Mir
  • Gresini Aprilia : Aleix Espargaro / Andrea Iannone
  • KTM Factory : Johann Zarco / Pol Espargaro
  • Factory Ducati : Andrea Dovizioso / Danilo Petrucci
  • Pramac Ducati : Pecco Bagnaia / Jack Miller
  • LCR Honda : Cal Crutchlow / Takaaki Nakagami
  • Tech3 KTM : Miguel Oliveira / Hafizh Syahrin
  • Petronas SIC Yamaha : Franco Morbidelli / Fabio Quartararo
  • Avintia Ducati : Karel Abraham / Tito Rabat

FIM Enel MotoE World Cup

A l’occasion du Grand Prix de Misano, la FIM a annoncé le calendrier officiel MotoE 2019. La FIM Enel MotoE World Cup compte donc six RDV : Jerez  (Espagne), Le Mans (France), Sachsenring (Allemagne), Spielberg (Autriche) et Misano (Italie).

Pour terminer, après le fiasco de l’annulation des courses à Silverstone, Carmelo Ezpeleta, patron de la DORNA, assure que cette situation ne se présenterait plus.  En effet, il entend tout faire pour que les courses aient lieu, quitte à courir le lundi ou le mardi.

On se retrouve le 23 septembre à Aragon pour le GP d’Espagne. D’ici là, retrouvez nos précédents résumés dans la rubrique MotoGP de ce blog.

Photos et résultats sur motogp.com

MotoGP Misano 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »