Logo La Bécanerie

Tests, essais et comparatifs

Guides d'achatTests produitVoir tout
Nouveau
Top 15 des meilleures motos pour faire un roadtrip en 2024Lire l’article
À la une
Frein à disque ou V-brake ?Lire l’article
Nouveau
Les motos hybrides : l'avenir des deux-roues ?Lire l’article
À la une
Découvrez le pilote motoGP Fabio QuartararoLire l’article
Nouveau
Comment transformer une enduro en supermotard ?Lire l’article
À la une
Tuto méca : la vidange moto facileLire l’article
Nouveau
Quels équipements moto acheter pour rouler l'hiver ?Lire l’article
À la une
Comment nettoyer et entretenir son équipement de moto ?Lire l’article

Évènements

CoursesVoir tout
Nouveau
VTT: le calendrier de la coupe du monde 2024Lire l’article
À la une
A la découverte du Tourist Trophy de l'île de ManLire l’article
Nouveau
Red Bull: d'une boisson énergisante au MotoGPLire l’article
À la une
7 applications pour un roadtrip moto réussiLire l’article
Menu
Logo La Bécanerie
Bons Plans Moto
Accueil » Tout savoir sur la course mythique du Bol d'Or

Tout savoir sur la course mythique du Bol d'Or

Tout savoir sur la course du Bol d'Or
14/09/23
Aucun commentaire

Le Bol d'Or est l'une des plus anciennes et des plus mythiques courses du monde de la moto. Depuis sa création en 1922, elle s'est imposée comme un événement incontournable pour tous les passionnés de moto. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce rendez-vous incontournable des courses d'endurance moto.

 

Pourquoi le nom de Bol d'Or ?

Le Bol d'or tire son nom d'une compétition française de cyclisme sur piste d'endurance sur 24 heures, créée en 1894 par le journal "Paris-Pédale". La récompense remise au vainqueur était un bol en bronze, offert par les Chocolats Menier.

 

L'histoire du Bol d'Or

La course du Bol d'Or en 1925

Créée par Eugène Mauve en 1922 au titre de l’Association des anciens motocyclistes militaires (AAMM), qui deviendra l’Association des moto-cyclecaristes de France (AMCF), le Bol d'Or est un rendez-vous annuel attendu par le monde du deux-roues. La première édition a lieu sur un circuit de 5,126 kilomètres situé entre Vaujours, Clichy-sous-Bois et Livry-Gargan. Le premier vainqueur est Tony Zind sur une Motosacoche, un constructeur suisse, à une époque où il n'y avait qu'un pilote par équipage.

Plusieurs circuits ont accueilli la célèbre compétition, à savoir le Circuit des Loges à Saint-Germain-en-Laye (1923 à 1926, 1928 à 1936, 1947 à 1948, 1951), le Circuit de Fontainebleau (1927), l'Autodrome de Linas-Montlhéry (1937 à 1939, 1948 à 1949, 1969 à 1970), le Circuit Bugatti au Mans (1971 à 1977), Le Circuit Paul Ricard (1978 à 1999 et depuis 2015) et le Circuit de Magny-Cours (2000 à 2014).

Le Bol d'Or n'a pas eu lieu pendant la Seconde Guerre Mondiale, de 1940 à 1946, mais aussi de 1961 à 1968 où la course est abandonnée.

Au palmarès, Vincent Philippe est le recordman de victoires de l'épreuve, avec 9 succès, soit deux de mieux que Gustave Lefèvre. Chez les constructeurs, Suzuki compte 18 victoires, soit une de mieux que Honda.

 

Les catégories engagées au Bol d'Or

Les différentes catégories au Bol d'Or

Le Bol d'Or fait partie du calendrier du FIM EWC, le Championnat du Monde d'Endurance Moto. Différentes des courses de MotoGP ou de Superbike, les courses d'endurance se déroulent sur plusieurs heures et font concourir à minima 2 pilotes par équipe (3 pour le Bol d'Or + 1 de réserve en cas de problème). Au départ, il y a trois catégories :

  • La Formula EWC, dont les pilotes engagés ont leur numéro sur une plaque à fond noir et les phares ont une lumière blanche. La cylindrée est de 1000cc pour les moteurs à 3 ou 4 cylindres et 1200cc pour les moteurs à 2 cylindres.
    Il s’agit de la catégorie reine. L’apparence générale doit rester conforme à la machine homologuée, mais il est possible de remplacer la fourche, l’amortisseur, le bras oscillant, les freins, le radiateur et l’échappement. Une certaine liberté est accordée pour accroître le niveau de performance moteur.
  • Le Superstock, qui ont leur numéro sur une plaque à fond rouge et les phares ont une lumière jaune. La cylindrée est de 1000cc pour les moteurs à 3 ou 4 cylindres et 1200cc pour les moteurs à 2 cylindres.
    Ces motos sont très proches de l’origine et donc du modèle de série. Les modifications sont limitées, notamment au niveau de la cartographie des boîtiers électroniques d’injection. Le moteur doit rester dans sa configuration d’origine. Le renforcement de l’embrayage, le changement du filtre à air et du silencieux d’échappement, des parties internes de la fourche, de l’amortisseur arrière, du pignon de sortie de boîte et de la couronne de roue arrière sont autorisés.
  • Expérimental, qui ont leur numéro sur une plaque à fond vert et les phares ont une lumière jaune. La cylindrée est de 600cc à 1000cc pour les moteurs à 4 cylindres et de 750cc à 1200cc pour les moteurs à 3 cylindres.
    Cette catégorie regroupe les motos dont le moteur, le cadre principal ou les suspensions sont complètement différents de la conception du modèle original. Elles ne sont admises au départ qu’après délibération du Comité de sélection, qui retient la machine pour son intérêt technique et innovant. Cette catégorie peut accueillir des machines électriques.

 

Comment sont comptabilisés les points au Bol d'Or moto ?

Les points pour le Bol d'Or sont multipliés par 1,5 par rapport aux autres courses du Championnat du Monde d'Endurance Moto. Le barème, attribués aux équipes dans les catégories Formula EWC et Superstock, est le suivant :

  • 1er = 60 points ;
  • 2ème = 49,5 ;
  • 3ème = 42 ;
  • 4ème = 36 ;
  • 5ème 31,5 ;
  • 6ème = 28,5 ;
  • 7ème = 25,5 ;
  • 8ème = 22,5 ;
  • 9ème = 19,5 ;
  • 10ème = 16,5 ;
  • 11ème = 15 ;
  • 12ème = 13,5 ;
  • 13ème = 12 ;
  • 14ème = 10,5 ;
  • 15ème = 9 ;
  • 16ème = 7,5 ;
  • 17ème = 6 ;
  • 18ème = 4,5 ;
  • 19ème = 3 ;
  • 20ème = 1,5.

Des points sont également attribués aux équipes dans les catégories Formula EWC et Superstock après 8 et 16 heures de course comme suit :

  • 1er = 10 points ;
  • 2ème = 9 ;
  • 3ème = 8 ;
  • 4ème = 7 ;
  • 5ème = 6 ;
  • 6ème = 5 ;
  • 7ème = 4 ;
  • 8ème = 3 ;
  • 9ème = 2 ;
  • 10ème = 1.

Enfin, les cinq équipes les plus rapides en Formula EWC et Superstock à l'issue de la deuxième séance qualificative marquent des points selon le barème suivant :

  • 1er = 5 points ;
  • 2ème = 4 points ;
  • 3ème = 3 points ;
  • 4ème = 2 points ;
  • 5ème = 1 point.

 

Quelques infos utiles sur l'événement :

 

Le programme du Bol d'Or 2023

Départ de la course du bol d'or

Dès le jeudi, les pilotes entrent en action, avec une séance d'essais libres de deux heures, qui débute à 14h30. A partir de 17h30, la première séance qualificative débute, avec d'abord les pilotes bleus, puis les jaunes, les rouges (couleurs des pilotes titulaires) et enfin les verts (pilote de réserve). Retour en piste à 20h30 pour des essais de nuit d'une heure.

Les pilotes sont uniquement en piste le vendredi pour la seconde séance qualificative. Elle a lieu dès 9h00 du matin, avec le même ordre de passage que lors de la première session.

Après un warm up de 45 minutes, le samedi à 8h30, les pilotes rejoindront la grille de départ pour le départ du Bol d'or, donné à 15h00.

Vous pouvez retrouver le programme complet de l'évènement directement sur le site du Bol d'Or.

 

Les animations prévues cette année

Le Bol d'Or a prévu de nombreuses animations pour cette édition 2023. Vous pourrez d'abord profitez des nombreux exposants présents pour l'événement dans le Village Bol d'Or, tels qu'équipementiers, constructeurs, associations motardes, accessoiristes... Vous pourrez également réaliser des essais des derniers modèles des constructeurs présents sur place, tels que BMW, Honda, Suzuki ou Yamaha. Vous retrouverez ci-dessous le plan des exposants du village :

Plan du Village Bol d'Or 2023

Si le vendredi soir est dédié à un DJ Set, le samedi soir mettra à l'honneur le Rock avec la participation du groupe Engine suivi des Wampas.

L'événement accueillera également le pilote MotoGP Johann Zarco, venant donner le départ de la course et se joignant au groupe Engine pour quelques accords de guitare.

Les spectateurs pourront aussi profiter d'une visite de la voie des stands le vendredi en fin de journée, de sessions de stunt moto et de différentes expositions, dont celle des motos "classic" et retraçant l'évolution des machines durant les 101 ans d'existence de cette course mythique.

 

Quelle est la date du Bol d'Or 2023 ?

Le Bol d'Or 2023 commence le jeudi 14 septembre (ouverture au public à partir de 19h) et se termine le dimanche 17 septembre par l'arrivée de la course suivis de la cérémonie de remise des prix. La course officielle du Bol d'Or 2023, 86e édition de l'épreuve, débute le samedi 16 septembre à 15h00 et se finit le dimanche 17 septembre après 15h00.

 

Quelle est la durée du Bol d'Or ?

La durée de course du Bol d'Or est de 24 heures, tout comme les 24 Heures Motos ou les 24 Heures de Spa. Le départ est donné le samedi, au milieu de l'après-midi, pour se finir à la même heure le dimanche.

 

Où se passe le Bol d'Or cette année ?

Circuit du Paul Ricard au Castellet

Le Bol d'Or se déroule sur le Circuit Paul Ricard, dans le Var, depuis 2015. Le circuit du Castellet commence à voir le jour en 1969 sous l'impulsion de Paul Ricard. La piste varoise a connu une grande rénovation en 1999, lorsqu'elle est rachetée par Bernie Ecclestone, l'homme à la tête de la F1 à cette époque.

La piste utilisée est celle de 5,673 kilomètres. Ce qui diffère de celle qui a été utilisée lors du Grand Prix de France F1 de la configuration du Bol d'Or est la ligne droite de Mistral, qui n'est pas coupée par la chicane, mais aussi le virage de Bendor qui est différent.

Plusieurs points de la piste sont éclairés pour les 10 heures de course se déroulant de nuit : la chicane de la verrerie, les virages de la Sainte-Beaume, la sortie du Beausset et le virage du Pont.

Le record de la piste appartient à Illya Mykhalchyk, qui l'a établi lors des qualifications EWC 2022 en 1’52″267 au guidon de la BMW M 1000 RR, battant ainsi le 1’52″374 de Xavier Siméon établi en 2021 avec la Suzuki GSXR-1000R.

 

Billetterie du Bol d'Or : quel prix et comment avoir sa place ?

Pour vous rendre au Bol d'Or, il existe différentes formules, toutes disponibles sur le site de la billetterie officielle de l'événement. Les premières formules prennent en compte l'Enceinte Générale. Pour les 3 jours, cela commence à 76 euros pour aller jusqu'à 96 euros (avec accès à l'aire du Lac). La place pour la journée du dimanche coûte 50 euros. Les prix ne prennent pas en compte le parking.

Pour le pack VIP avec le Pass Loge pour les trois jours, il faut compter 575 euros, sans le parking. Le Pack Premium Yoshimura SERT Motul, qui comprend notamment des repas durant l'évènement au réceptif de l'équipe, est au même tarif.

En 2023, BMW Motorrad propose un pack pour ses 100 ans. Ce pack, dont le prix est de 96 euros et 76 euros pour le passager, permet de faire la parade en ouverture du Bol d'Or, en plus d'un billet pour l'Enceinte Générale.

 

Quelle chaîne retransmet le Bol d'Or 2023 ?

Le Bol d'Or 2023 est diffusé par deux chaînes :

  • Eurosport 2 qui diffuse la course dans son intégralité
  • L'Équipe 21 qui diffuse certains moments de la course, dont les premières heures et les dernières heures.

 

Le Bol d'Or Classic

Course du Bol d'or Classic

Le Bol d'Or Classic est une compétition qui met à l'honneur les motos anciennes. Composée de deux manches de deux heures, la compétition fait participer les motos construites à partir du 1er janvier 1960 jusqu'en 1992, réparties en trois catégories :

  • Classic (Année modèle entre 01/01/1960 et 31/12/1983)
  • Post Classic 750 (Année modèle entre 01/01/1984 et 31/12/1992 • Catégorie réservée aux motos à moteur 4 cylindres n’excédant pas 750 cm3 et aux motos à moteur bicylindre n’excédant pas 1000 c)
  • Post Classic 1000 (Année modèle entre 01/01/1984 et 31/12/1992 • Catégorie réservée aux motos à moteur 4 cylindres de plus de 750 cc)

 

Le Bol d'Argent

Course du Bol d'Argent

Le Bol d'Argent est une course support du Bol d’Or, qui accueille 60 motos de pilotes amateurs pour une course de trois heures d’endurance. Les motos engagées sont uniquement des roadsters et sont réparties en deux catégories, 600 et 800 cm3, elles-mêmes découpées en deux sous catégories (bicylindres et multicylindres). Les teams sont composés de minimum 2 pilotes qui concourent sur le même circuit que le Bol d'Or mais pendant 3 heures "seulement".

 

On vous souhaite à tous un bon événement et du gros gaz aux équipes engagées !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles à découvrir
Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle