Logo La Bécanerie

Tests, essais et comparatifs

Guides d'achatTests produitVoir tout
Nouveau
Top 10 des meilleurs maxi-scooters en 2024Lire l’article
À la une
Frein à disque ou V-brake ?Lire l’article
Nouveau
Salon du 2 roues de Lyon : que retenir de l'édition 2024 ?Lire l’article
À la une
Découvrez le pilote motoGP Fabio QuartararoLire l’article
Nouveau
Comment transformer une enduro en supermotard ?Lire l’article
À la une
Tuto méca : la vidange moto facileLire l’article
Nouveau
10 Tips pour rouler plus en sécurité à motoLire l’article
À la une
Comment nettoyer et entretenir son équipement de moto ?Lire l’article

Évènements

CoursesVoir tout
Nouveau
VTT: le calendrier de la coupe du monde 2024Lire l’article
À la une
A la découverte du Tourist Trophy de l'île de ManLire l’article
Nouveau
Red Bull: d'une boisson énergisante au MotoGPLire l’article
À la une
7 applications pour un roadtrip moto réussiLire l’article
Menu
Logo La Bécanerie
Bons Plans 2 Roues
Accueil » Tout savoir sur la moto électrique

Tout savoir sur la moto électrique

Tout savoir sur la moto electrique
10/03/23
2 commentaires

Une moto sans un doux bruit provoqué par la combustion du sans-plomb 98, est-ce une hérésie ? Si vous vous intéressez un minimum au secteur de la moto, vous êtes sans doute au courant de l'arrivée fracassante de modèles électriques sur le marché du 2-roues. Tous les constructeurs s'y mettent : de Harley Davidson en passant par Triumph, KTM ou encore Kawasaki, l'électrique est aujourd'hui un secteur très porteur et en pleine croissance. Mais alors pourquoi cet afflux massif vers cette technologie ? Comment fonctionnent les deux-roues électriques et quels sont les modèles disponibles sur le marché ? Les réponses à toutes ces questions ci-dessous.

 

Comment fonctionne une moto électrique ?

Le moteur électrique : le cœur de la machine

Le principe de fonctionnement d'un moteur électrique est assez basique, pas besoin d'un bac + 8 pour comprendre. À la manière d'un alternateur, une pièce statique, appelée le stator (à gauche sur l'image), qui est composée de fils de cuivres, entoure une autre pièce, elle, en mouvement : le rotor (à droite). En envoyant le courant électrique de la batterie jusqu'aux fils de cuivres du stator, ce dernier va mettre en mouvement le rotor à la manière de deux aimants qui s'attirent sans jamais se toucher. L'énergie mécanique produite par ce mouvement est ensuite récupérée grâce à une chaîne ou une courroie qui va finalement entraîner la roue arrière. Rien de bien compliqué en soi.

Fonctionnement d'un moteur électrique

La batterie : la source de puissance

C'est l'élément le plus important mais aussi le plus volumineux et qui fait tant débat quand on parle de véhicules électriques. Il existe différents types de batteries, mais la majorité des modèles utilisés pour alimenter nos deux-roues électriques sont des batteries Lithium-ion. Ce sont les mêmes types de batterie que l'on retrouve dans nos téléphones, mais en plus gros, vraiment plus gros. Il faut imaginer la batterie comme un gros réservoir d'électrons (éléments qui permettent d'avoir de l'électricité dans un réseau électrique, pour ceux ayant loupé le collège). Sans trop rentrer dans les détails, les ions lithium agissent un peu comme les véhicules qui, lors de la charge, vont acheminer et stocker les électrons dans l'électrode négative de la batterie. Inversement, lors du branchement de la batterie au véhicule, ils vont les transporter de l'électrode négative à l'électrode positive. Les électrons vont ensuite continuer leur route et alimenter le reste du circuit électrique. Si vous voulez plus de détails à ce sujet, l'article de Julien Vaïssette est une mine d'informations en la matière.

Faites avec des matériaux rares, appelés d'ailleurs "terres-rares", qui, comme le pétrole, sont des ressources épuisables et se trouvent dans des gisements situés à de rares endroits du globe, les batteries lithium-ion posent aujourd'hui un problème quant à leur production à grande échelle. En effet, leurs réserves sont plus faibles que la demande mondiale future estimée.

Batterie d'une moto électrique

Source : Zero Motorcycles

Où et comment recharger une moto électrique ?

Pour recharger sa moto électrique, il y a deux solutions possibles : soit vous pouvez brancher directement votre batterie à une prise secteur chez vous grâce au câble de charge fourni avec votre deux-roues (cas le plus fréquent) ; soit il faudra passer par une borne de recharge prévue spécialement pour recharger les véhicules électriques.

Vous pouvez tout à fait utiliser les bornes de recharge pour les voitures électriques, elles sont totalement compatibles. Vous pouvez également invertir dans une borne de recharge à domicile, mais cette solution coûte entre 1000 et 1500€. C'est une solution rentable seulement dans le cas où vous avez une moto électrique avec une bonne autonomie (supérieure à 150 km) et compatible avec la recharge rapide. Dans le cas de figure où vous passez par une borne de recharges déjà en place et accessible à tous, sachez qu'il en existe deux types : les gratuites et les payantes.

borne de recharge pour moto une voiture électrique

Les bornes de recharges gratuites

Les bornes de recharges gratuites sont moins répandues que les bornes payantes. Elles sont accessibles principalement sur les parkings des supermarchés ou des centres commerciaux. On en trouve également en centre-ville mais elles sont souvent prises et leur accès est limité à 1 heure. L'avantage premier de ces bornes, c'est, forcément, le prix. L'inconvénient, c'est la durée de recharge. Elle se situe en général entre 3 à 5 heures pour une charge complète. De même, éviter de compter sur ce genre de borne pour planifier un roadtrip : leur faible implémentation ne permet pas toujours de les atteindre avant la panne sèche.

Les bornes de recharges payantes

Les bornes payantes, à l'inverse, sont plus répandues que les bornes gratuites (raisons économiques obligent). On les trouve notamment dans les stations essence. Elles restent relativement peu onéreuses et vous pouvez recharger votre moto électrique en moins d'une heure si votre modèle est compatible avec les bornes de recharge à haute puissance.

Comment payer la recharge d'une moto électrique sur une borne ?

Les différents opérateurs des bornes électriques ont décidé pour la plupart d'opter pour un système de badge RFID plutôt que par carte bancaire pour gagner en rentabilité économique ; les payements par carte existent mais restent encore minoritaires. Pour payer à ces bornes, vous devez donc être équipé de ce badge que vous pouvez vous procurez auprès d'opérateurs de mobilité. Ce sont des entreprises privées qui proposent d'accéder à un réseau de bornes déployées sur tout le territoire français. Parmi elles, on retrouve notamment Chargemap, Izivia ou encore Belib' pour la région parisienne. La plupart du temps, vous devez souscrire un abonnement pour obtenir votre badge et bénéficier ainsi de leur réseau de recharges. Certains opérateurs prennent également une commission à la recharge en plus de l'abonnement. Une fois votre badge obtenu, vous n'avez plus qu'à le scanner sur les bornes de recharges du réseau disponibles et de brancher votre deux-roues. Vous avez accès à votre consommation directement via une application mobile.

badge pour la recharge de véhicules électriques

Quel est le prix d'une recharge pour un deux-roues électrique ?

Le prix de la recharge dépend de la capacité de la batterie de votre modèle électrique et du prix du kWh. Ce dernier fluctuant assez fortement, notamment avec la crise en Ukraine, le prix de la recharge ne sera pas le même d'une période à une autre. Il suffit alors simplement de multiplier ce prix avec la consommation maximale (exprimée en kWh) de votre batterie, vous avez ensuite votre consommation au 100 km. Par exemple, pour un prix par kWh de 0.2€ (prix du kWh en 2023), si vous effectuez la recharge à votre domicile d'une moto avec une batterie consommant 15 kWh, la charge complète de votre deux-roues électrique vous sera facturée 3€ les 100 km d'autonomie (0.2 x 15). Plutôt avantageux par rapport au thermique, non ?

Pour une recharge sur une borne payante, le prix est très variable en fonction de votre abonnement et de l'opérateur choisi. Il peut dépendre également si la borne en question dispose de la charge rapide ou non. Rapprochez-vous dans ce cas-là de votre opérateur de mobilité.

Quelles sont les catégories de moto disponible en électrique ?

On retrouve aujourd'hui des modèles de motos électriques dans à peu près toutes les catégories de moto possibles. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des modèles électriques actuels sur le marché français selon les différents types existants.

Les modèles électriques sur route ouverte

moto électrique sur route ouverte

Source : Energica

Roadsters

Le segment des roadsters est, comme pour les thermiques, le plus développé chez les motos électriques. On y retrouve la Energica Eva, la Livewire d'Harley Davidson, la Super Soco TC Max ou les plus répandues Zero S, DS et DSR de chez Zero Motorcycles.

Cruisers

Les constructeurs de deux-roues électriques ont également développé le segment moto des cruisers et customs. Même si beaucoup moins étendus que le segment des roadsters, on peut retrouver dans cette catégorie la Evoke 6061, la Veitis eV-Twin ou encore la T-cruise Turismo de Tacita.

Sportives

Une contrainte de taille pour le secteur des motos sportives électriques est la vitesse de pointe et le poids : les batteries pensent souvent très lourd et perdent très vite en autonomie lorsqu'elles sont sollicitées à haute vitesse. Néanmoins, les constructeurs ont su s'adapter et ont développé des modèles de sportives électriques très réussis, tels que la Ego d'Energica, la Zero SR/S (plus sport GT que véritable sportive avec sa position relevée, mais à noter tout de même), ou la française Rider SR8. La Lightning Strike est aussi une sérieuse concurrente dans cette catégorie mais n'est actuellement commercialisée qu'aux US.

Trail

Les modèles de trails électriques sont en marge sur le marché français C'est seulement que récemment que l'on commence à voir de sérieux modèles disponibles à la vente. Zero Motorcycles propose son modèle DSR/X paré pour l'aventure et les "longs" trajets. De même, Energica est sur la même longueur d'onde avec son modèle Experia.

Supermotard

La catégorie supermotard compte peu de modèles également. On peut citer néanmoins la T-race Motard de la marque italienne Tacita ou la nouvelle Zero FXE de chez Zero Motorcycles (encore). KTM avait également sorti son modèle de supermotard électrique: la Freeride e-SM, mais elle n'est plus disponible au catalogue.

Routières

Le segment des routières comme on le connaît chez les motos thermiques, est absent du catalogue des constructeurs de motos électriques. En effet, les (pour l'instant) faibles autonomies des batteries ne permettent pas vraiment à ces derniers de pouvoir proposer des modèles avalant des kilomètres sans broncher et disposant de toutes les options que l'on connaît sur les routières thermiques.

Les modèles électriques en tout-terrain

moto électrique tout-terrain

Source : KTM

Côté tout-terrain, les modèles électriques existent bel et bien et se font même une place de choix pour leur couple généreux et leur silence d'or. On retrouve en général les mêmes constructeurs sur les différentes catégories tout-terrain.

Enduro

En motos électriques homologuées pour la pratique de l'enduro, on retrouve la bien connue KTM Freeride e-XC, la marque Sur-Ron avec les modèles Light Bee et Storm Bee, la Tacita T-Race Enduro, ou le modèle Escape d'Electric Motion.

Cross

Pour la pratique du cross (modèles non homologués pour la route), les mêmes marques se disputent la part du gâteau: Electric Motion avec la Escape R, Sur-Ron et sa Light Bee Off Road et Storm Bee Off Road , et Tacita avec la T-Race Cross. On peut également ajouter à cette liste la XF30 de chez EMX.

Trial

Les modèles disponibles pour faire du trial sont beaucoup plus rares. À moins de se rabattre sur des modèles d'enduro, il n'existe pour l'instant que le modèle Epure et Epure Race d'Electric Motion vraiment conçu pour cet usage et disponible à la vente. Engagée en compétition, la Yamaha TY-E n'est pas l'instant pas prévue à la vente, mais on ne sait jamais.

 

Quelle est l'autonomie moyenne d'une moto électrique ?

L'autonomie d'une moto électrique dépend directement de la capacité de sa batterie. Selon le modèle de deux-roues électrique choisi, elle peut être plus ou moins grande. En règle générale, elle se situe autour des 100 à 150 km en utilisation urbaine. Elle chute assez fortement pour une utilisation à plus haute vitesse (sur routes de campagnes ou sur autoroute par exemple) : les batteries lithium-ion n'aiment pas tellement les utilisations à pleine charge prolongées.

Quelques modèles dépassent cependant les 200 km d'autonomie. On peut citer par exemple les modèles S, SR et DSR de la marque Zero Motorcycle avec une autonomie moyenne située entre 250 à 300 km en ville, la LiveWire de chez Harley Davidson avec 325 km disponibles avant la recharge, ou encore le modèle Ego d'Energica affichée avec une autonomie jusqu'à 400km.

 

Quel est le prix moyen d'une moto électrique ?

Le prix d'une moto électrique va également dépendre de la puissance et de la capacité de la batterie souhaitées. Sur des modèles électriques neufs équivalents à des 50cc thermiques, le prix moyen se situe autour des 4000 €. Sur des modèles équivalents aux 125cc, comptez plus entre 8000 à 10000€ en moyenne. Sur des modèles plus puissants, le prix s'envole et dépasse facilement les 15 000€.

prix moyen d'une moto électrique

Des motos électriques, mais avec quel permis ?

Les modèles de moto électriques existent pour tous les permis moto possibles. Vous pourrez ici trouver votre bonheur que vous soyez un motard aguerri de plusieurs dizaines d'années d'expérience, ou un jeune motard avec seulement le permis AM en poche.

Quelle moto électrique avec le permis AM (50cc) ?

Avec le permis moto AM, autrefois appelé Brevet de Sécurité Routiète (BSR), vous avez accès à tout une gamme de motos électriques équivalente à des motos thermiques 50cc. Dans cette catégorie, on retrouve 3 principales marques : Super Soco, easy-Watts et Sur-Ron pour le tout-terrain. Chez Super Soco, vous retrouvez les modèles TS et TC et leur déclinaison Wanderer et Hunter. Du côté de easy-Watts on retrouve le modèle e-roadster. Et si vous aimez le tout-terrain, les modèles Light Bee et Light Bee X de chez Sur-Ron sont également disponibles. On peut aussi rajouter la Vision 3000 de Masai Motor, plus typée supermotard.

Quelle moto électrique avec le permis A1 (125cc) ?

Si vous avez le permis A1, permis directement accessible pour les permis B avec 2 ans d'ancienneté ayant suivi une formation de 7 heures seulement, la liste de modèles électriques compatibles est plus fournie. Les motos électriques accessibles aux permis A1 ne doivent pas dépasser les 11kW de puissance (15 chevaux). Vous avez ainsi accès aux modèles équivalents aux 125cc thermiques suivants (liste non exhaustive) :

  • Super Soco TC Max
  • Zero Motorcycles S et DS
  • KTM Freeride e-XC
  • Horwin CR6 et CR6 Pro
  • Electric Motion Escape
  • Ebroh Bravo GLE
  • Veitis EV-Twin
  • Alrendo TS Bravo

Si vous souhaitez avoir une liste plus exhaustive sur le sujet, vous pouvez consulter le site de Julien Vaïssette, spécialiste en la matière.

Quelle moto électrique avec le permis A2 ?

Après avoir passé votre permis moto A2, si vous voulez vous orienter vers une moto électrique, vous ne serez pas en reste également. Les motos électriques accessibles en A2 sont celles ayant une puissance comprise entre 11kW et 35 kW. En plus des modèles disponibles avec le permis A1, vous pouvez également partir sur les modèles suivants :

  • Zero Motorcycles DSR, FX et FXE
  • Evoke Motorcycles Urban S et Classic
  • Tacita T-Cruise Urban, Turismo, et T-Race Motard

Quelle moto électrique avec le permis A ?

Si vous possédez le graal des permis moto, vous pouvez accéder à tous les modèles électriques disponibles sur le marché. Sans compter les modèles accessibles dans les catégories précédentes, vous aurez aussi accès (entre autres) aux motos électriques suivantes :

  • Harley Davidson Livewire
  • Energica EsseEsse9, Eva Ribelle, Ego et Experia
  • Zero Motorcycles SR, SR/F et SR/S
  • Evoke Motorcycles 6061
  • Savic Motorcycles Alpha et Delta

 

Conclusion

Le secteur de la moto électrique est un secteur très porteur où de nombreuses innovations et nouveaux modèles voient le jour chaque année. Le chemin est encore long avant que les deux-roues électriques surpassent les modèles thermiques sur tous les points, mais qui sait ce que l'avenir nous réserve. En attendant, la douce mélodie du sans-plomb 98 n'est pas terminée.

2 commentaires

  1. vous oubliez toujours RGNT motocycles dans vos reportages. je l'utilise tout les jours pour me rendre au boulot et vraiment une très bonne bécane.le sav est au top.

    1. Bonjour Eric,
      Merci pour votre partage !
      Effectivement RGNT motorcycles produit de belles motos électriques au style vintage réussi. C'est une marque encore très récente et disponible en France seulement depuis peu, nous la rajouterons lors d'une prochaine mise à jour de l'article.

      Sportivement,
      L'équipe La Bécanerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles à découvrir
Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle