Logo La Bécanerie

Tests, essais et comparatifs

Guides d'achatTests produitVoir tout
Nouveau
Top 10 des meilleurs Supermotard en 2024Lire l’article
À la une
Frein à disque ou V-brake ?Lire l’article
Nouveau
MotoGP: le futur règlement pour 2027Lire l’article
À la une
Découvrez le pilote motoGP Fabio QuartararoLire l’article
Nouveau
Comment entretenir ses bougies et son filtre à air motoLire l’article
À la une
Tuto méca : la vidange moto facileLire l’article
Nouveau
10 Tips pour rouler plus en sécurité à motoLire l’article
À la une
Comment nettoyer et entretenir son équipement de moto ?Lire l’article

Évènements

CoursesVoir tout
Nouveau
Les Road Race : histoire et courses mythiquesLire l’article
À la une
A la découverte du Tourist Trophy de l'île de ManLire l’article
Nouveau
Les numéros en MotoGP et leur significationLire l’article
À la une
7 applications pour un roadtrip moto réussiLire l’article
Menu
Logo La Bécanerie
- 10% sur tout l'univers 50cc !
Accueil » Avec quelle moto débuter la piste ?

Avec quelle moto débuter la piste ?

Avec quelle moto commencer la piste ?
24/10/23
Un commentaire

Sélection de pièces et équipements pour piste La Bécanerie

Vous voulez vous essayer au circuit mais vous ne savez pas avec quelle monture commencer ? Rouler avec sa moto de tous les jours ou avec une moto spécialement faite pour la piste ? Prendre une 1000 ou partir plus sur une 600cc ? Découvrez nos conseils et notre liste des meilleures motos pour débuter la piste dans cet article.

Débuter la piste, d'accord mais avec quoi ?

motos de piste au paddock

Si vous voulez vous mettre à la piste, 2 solutions s'offrent à vous : soit vous commencez avec votre moto de tous les jours, soit vous investissez dans une machine qui ne servira qu'à ça. Le principal critère à prendre en compte ici est votre budget. En effet, commencer la piste n'est pas donné, et si vous voulez vous investir pleinement dans cette discipline, le mieux sera sans doute de partir sur la seconde option.

Mais avant de dépenser des milles et des cents dans un modèle réservé au circuit, il faut être sûr que la piste, c'est vraiment votre "truc" : beaucoup peuvent trouver ça malheureusement contraignant, pas adapté à leur usage de la moto, voir simplement dangereux (et ils n'auraient pas tort). Mais quand on a testé le goût des sensations à haute vitesse, on fait difficilement machine arrière.

Vous avez également l'option de louer une moto pour une journée. Mais encore une fois, il faut avoir les moyens : louer une moto de piste à la journée est très rarement en dessous des 400€ pour une moyenne cylindrée.

Nous vous conseillons donc de tester une ou 2 journées piste avec votre propre moto pour découvrir les joies du circuit, sous reverse que celle-ci soit assez puissante pour le circuit en question, et qu'elle soit un minimum faite pour cet usage (évitez les grosses custom ou les routières trop imposantes avec une petite garde au sol par exemple, surtout pour le début). Et si à la suite de ces sessions-là vous êtes emballé à l'idée de continuer le circuit, envisagez la possibilité de vous acheter un modèle dédié à la pratique, plutôt que d'augmenter les chances de chuter avec votre moto de tous les jours au fur et à mesure que vous enchaînez les journées roulage. Vous avez sur le marché de l'occasion des sportives (ou même des roadsters) déjà toutes équipées pour la piste et à très bon prix qui feront tout à fait l'affaire.

Autre conseil assez logique : privilégiez un circuit proche de chez vous (forcement plus facile niveau logistique) et adapté pour les débutants pour vos premières sessions. Évitez par exemple le circuit de Ledenon au début, très technique.

 

Rouler sur piste avec sa moto du quotidien : avantages et inconvénients

Rouler avec sa moto du quotidien sur piste

Comme dit précédemment, il peut être judicieux de commencer vos premières sessions pistes avec votre moto de tous les jours pour vous faire une idée de ce qu'est la piste sans engager trop de frais. Nous vous avons fait un petit listing des différents avantages et inconvénients que cela représente :

Avantages Inconvénients
  • Des frais en moins
  • La prise en main
  • La chute est plus problématique
  • L'usure de la moto sur piste
  • Attention au retour après les sessions
  • Un pilotage plus retenu
  • La réglementation sur certains circuits

Avantages :

Des frais en moins

Le premier et le principal avantage, c'est bien sûr concernant le budget. À part peut-être quelques petites modifications techniques, comme scotcher vos feux avant, arrières et vos rétros, contrôler la pression de vos pneus, et pourquoi pas faire une vidange, débuter la piste avec sa moto du quotidien permet de se lancer à moindres frais : pas de moto à louer ou à acheter pour l'occasion, pas de remorque ou de camionnette à prévoir pour embarquer la moto (même si c'est conseillé, niveau fatigue et en cas de chute), et moins de mauvaises surprises de panne de batterie ou d'oublie de faire le plein juste avant de commencer votre session.

La prise en main

C'est votre moto de tous les jours, avec laquelle vous avez peut-être fait des dizaines de milliers de kilomètres (voir des centaines de milliers). Vous connaissez par cœur son comportement et avez déjà les bons réflexes pour la piloter : vous serez moins surpris en sortie de courbe par son accélération, vous aurez plus d'aisance pour l'emmener dans les virages, vous connaissez déjà ses capacités de freinage également... Au final, vous serez plus en confiance sur la piste qu'avec une toute nouvelle moto ou une de location.

 

Inconvénients

Attention à la chute

En cas de grosse chute, votre moto de tous les jours peut être sévèrement endommagée et impossible à redémarrer (voir simplement à faire rouler). Si par chance vous ne vous êtes pas blessé dans la manœuvre, il faudra cependant trouver un autre moyen pour rentrer après votre journée piste. C'est aussi pour ça qu'il est fortement conseillé de l'emmener sur une remorque ou dans une camionnette plutôt qu'à son bord. Partez du principe qu'aucun pilote n'a jamais chuté dans sa vie de motard, c'est un point qu'il faut malheureusement prendre en compte avant d'être face au mur une fois la moto dans le bac à gravier.

 

L'usure sur piste

La piste nous permet de tirer le maximum des performances de nos machines. Par conséquent, l'usure générale de la moto sera forcément plus importante après une journée piste qu'après une journée de balade sur les routes de campagne : les contraintes moteurs étant importantes à hautes vitesses, l'huile moteur va ainsi se détériorer plus rapidement, les plaquettes de frein vont s'user plus vite avec les grosses phases de freinage avant les entrées en courbe, les suspensions vont être sollicitées d'avantage... Si vous roulez avec votre moto de tous les jours, il faudra ainsi prendre en compte ces dépenses en consommables plus importantes ainsi que l'usure globale qu'un usage sur piste peut provoquer sur votre machine.

 

La fatigue engendrée

Comme abordé précédemment, le fait de venir sur piste à dos de votre moto peut engendrer de la fatigue avant même d'avoir commencé vos sessions, surtout si vous habitez loin du circuit. C'est notamment dangereux si vous décidez de rentrer en bécane juste après toute une journée de roulage dans les pattes, les dernières sessions sont en générales éprouvantes physiquement, vous faisant perdre en vigilance pour le trajet du retour. Le mieux reste encore de venir sur le circuit la veille et de dormir sur place ou juste à côté.

 

La prise de risque plus limité

Faire des chronos avec sa moto de tous les jours est ainsi plus risqué qu'avec une moto prévue spécialement pour l'occasion et que l'on aurait moins de scrupule à voir par terre. Il se peut donc que vous soyez plus sur la réserve au niveau du pilotage et que vous vous limitiez naturellement dans la prise d'angle ou lors des phases de freinage. Vous pouvez ainsi ressortir de votre journée sans avoir obtenu les résultats espérés. Mais bon, pour une première, pas la peine de viser la perf à tout prix, il surtout se faire plaisir !

 

La réglementation sur certains circuits

Même si presque toutes les motos peuvent aller sur piste, quel que soit leur âge et pourvu qu'elle passe le sonomètre (et vous serez sans-doute surprit de certains modèles engagés), certains organisateurs imposent tout de même une puissance minimale à respecter pour leurs journées piste. Renseignez-vous bien en amont des conditions de roulage sur le site des différents teams organisant votre journée.

 

Roadster ou Sportive ?

 

Prendre un roadster sur piste : le confort de conduite et la polyvalence

debuter la piste en roadster 790 duke

Avantages

Inconvénients

  • Le prix d'achat
  • Facilité sur les changements d'angle
  • Position moins contraignante
  • Un aérodynamisme moins bon
  • Des pièces moins adaptées à la piste
  • Garde au sol limité

Avantages

Aujourd'hui, la majorité des roadster peuvent être emmenés sur piste et vous procurer toute autant de sensations de conduite qu'une sportive.

Le premier avantage à rouler sur piste avec un roadster est d'abord au niveau du prix d'achat. Un roadster est, à modèle comparable, moins cher qu'une sportive, que ça soit sur le marché du neuf ou de l'occasion, notamment car les pièces installées sur les sportives sont conçues pour la performance brute et sont, par conséquent, plus développées que les pièces que l'on retrouve habituellement sur un roadster.

Les roadster sont également plus faciles à emmener sur les changements d'angle : leur grand guidon permet un meilleur bras de levier et donc une meilleure maniabilité lors de ces phases délicates par rapport aux demi-guidons des sportives.

La position d'un roadster est aussi moins contraignante que celle d'une sportive : les poignets sont moins sollicités, le dos est moins en appui et la selle est plus accueillante. Même si sur piste le confort est mis de côté pour la performance, ça peut avoir son importance à la fin de la journée.

Inconvénients

Les roadster ont un désavantage assez conséquent par rapport aux sportives : c'est leur moins bon aérodynamisme. En effet, leur absence de carénages favorise la prise au vent, pouvant perturber le pilotage et faire perdre quelques km/heures, notamment en ligne droite.

Bien que ça soit de moins en moins le cas, notamment avec le développement de la catégorie des hyper-roadster, les pièces montées sur les roadsters sont en général moins performantes pour un usage piste : les suspensions sont réglées plus souple pour un usage urbain, les moteurs sont faits pour avoir du couple principalement à bas et mi-régime et ont moins d'allonge que ceux des sportives, et les roadster ne sont pas toujours équipés de durites aviation (inox tressé), durites qui évitent d'avoir un freinage moins performant dû aux surchauffes des durites de frein classiques en caoutchouc.

Enfin, la garde au sol des roadster est plus limitée que sur les sportives : elles peuvent avoir tendance à rapidement faire frotter les cale-pieds, voir parfois la ligne d'échappement, ce qui peut vous déséquilibrer en virage.

 

La Sportive, moto par excellence pour la piste

moto sportive équipée pour la piste

Si vous voulez faire tomber les chronos et avoir la meilleure expérience possible sur piste, les sportives sont faites pour ça. Carénages affûtés pour un aérodynamisme optimisé, pièces hautes performances et position de conduite faites pour attaquer, si vous recherchez les sensations fortes, vous serez servis.

Avantages

Inconvénients

  • Pièces conçues pour la performance
  • Aérodynamisme et garde au sol optimisés
  • Une position pas des plus confortable
  • Usage assez exclusif à la piste

Avantages

L'avantage premier de ce type de machine, c'est d'abord les pièces montées sur ce type de modèle. En effet, ce sont des pièces avec un haut niveau d'exigence et conçues pour attaquer : suspensions raides comme la justice (idéale sur piste), moteur fait pour prendre des tours et des tours à n'en plus finir, cadre rigide à souhait pour une très bonne précision en virage... Vous aurez ce qui se fait de mieux pour commencer la piste.

Sur les sportives, l'aérodynamisme est étudié pour être optimal et la garde au sol est optimisée pour pouvoir prendre beaucoup d'angle sans faire frotter de pièces, aucuns soucis de ce côté-là.

 

Inconvénients

Comme énoncé plus haut, à modèle équivalent, le prix des motos sportives est plus élevé à l'achat d'environ 20% que celui des roadsters. Mais sur le marché de l'occasion, les sportives sont un peu moins plébiscitées, la différence de prix est donc un peu moins prononcée.

La position de conduite des sportives (de type "tête sur le réservoir") est plus contraignante et vous vaudra peut-être un détour chez l'ostéo après votre journée piste, mais c'est aussi la position la plus adaptée à la prise d'angle et la plus aérodynamique pour réaliser des chronos.

Les sportives, de part leur conception, sont faites pour aller sur piste. Bien que certaines soient un peu plus adaptées à un usage routier, une fois en ville, elles sont beaucoup moins à l'aise et plaisantes à conduire. Il est donc plus contraignant d'acheter une sportive avec l'idée de commencer la piste un jour si c'est votre seule et unique moto et que vous comptez faire beaucoup de trajets urbains.

 

Et les supermotard ?

690 smcr supermotard

Si vous aimez la glisse et les wheelings, vous avez sûrement pensé à acheter un supermotard. Petites merveilles de maniabilité et de couple à bas régime, vous pouvez tout à fait commencer la piste avec ce type de moto. Cependant, privilégiez dans ce cas les petits circuits, avec des lignes droites assez courtes : la prise au vent étant maximale sur ce type de moto. La plupart du temps, les courses de supermotard sont organisées sur des circuits de karting, terrain de jeu idéal pour les supermot. Sur un circuit standard, la maniabilité des supermotards vous facilitera les phases de changement d'angle, mais la position de conduite, très relevée, vous obligera à accentuer le déhanchement pour prendre le plus d'angle possible.

 

Quelle moto roadster pour commencer la piste ?

Nous vous avons fait une liste des meilleurs roadster à emmener sur piste pour tous les budgets, neuf ou d'occasion. Petit disclaimer : les motos citées ici sont idéales pour débuter et ne sont pas forcément les plus performantes sur circuit. Cela fera peut-être l'objet d'un top dans un prochain article, qui sait.

 

Moins de 4000€

  • Honda CB 500 : pas chère, fiable, pièces faciles à trouver mais petit moteur
  • ER6-N : bicylindre joueur, bonne partie cycle, très bon rapport qualité/prix
  • Suzuki SVS 650 : plus un sport-gt qu'un roadster mais très bien pour la piste, carénage qui protège de la prise au vent, bicylindre avec de bonnes reprises, bon châssis

 

Entre 4000 et 9000€

  • Honda CB 600 F HORNET : allonge moteur et couple à haut régime, châssis de qualité
  • GSR 750 : agile, bonne partie cycle, comportement moteur linéaire avec de l'allonge, freinage avant manque un peu de mordant
  • Yamaha MT09 : moteur explosif et plein, privilégier la version SP pour des suspensions de meilleure facture
  • KTM 790 Duke : agile, moteur coupleux, suspensions un peu souple mais reste top pour s'amuser sur circuit
  • Kawasaki Z900 : moteur rond qui marche dans les tours, châssis de qualité, un peu plus lourde que ces concurrentes

 

Budget no limit

  • KTM 890 Duke R : Suspensions tops, des aides électroniques dans tous les sens, moteur coupleux à souhait, attention aux sorties de virage sur la roue arrière...
  • Triumph Street triple RS: Très bonne allonge moteur, suspensions au top, châssis radical, taillée pour la piste

 

Quelle moto sportive pour commencer la piste ?

 

Débuter la piste en petite cylindrée

 

Rouler en petite cylindrée, avantages et inconvénients

Kawasaki Ninja 400

Source : Kawasaki.fr

Pour s'essayer à la piste, les constructeurs proposent de plus en plus de sportives de petite cylindrée taillées pour aller sur circuit. Et qui plus est, ces petites bombes sont totalement compatibles aux permis A2 (contrairement à la plupart des 600 sportives) et sont faites pour être exploitées au maximum sur circuit. Par petites cylindrées nous entendons ici les 125cc jusqu'aux 400cc.

Avantages

Inconvénients

  • Poids plume
  • Agilité et maniabilité
  • Apprentissage facilité
  • Confort et polyvalence
  • Puissance limitée
  • Des pièces moins performantes

L'avantage premier de ces machines, c'est leur poids très contenu, ce qui en fait de véritables armes d'agilité et de précision. Elles vous mettront tout de suite à l'aise : les trajectoires mal engagées se corrigent facilement, le changement d'angle se fait sans forcer, la remise des gaz est progressive et sans à-coup...

De plus, avec ce genre de monture, l'apprentissage se fait beaucoup plus facilement que si vous commencez directement avec une grosse cylindrée. Le fait d'avoir moins de puissance vous permet de plus facilement décomposer vos mouvements et d'être davantage réactif sur vos trajectoires compte tenu de leur poids léger. Vous ne serez pas non plus terrorisé à l'idée d'ouvrir en grand les gaz à chaque sortie de virage.

Enfin, ce sont des machines conçues la majorité du temps pour être confortable et polyvalente. Elles s'utilisent très bien pour rouler sur circuit que pour les trajets urbains, chose qui est de plus en plus compliquée pour les sportives de plus grosse cylindrée.

 

L’inconvénient d'une petite sportive à l'inverse, c'est sans trop de surprise la puissance limitée de ce type de modèle. Avec à peine 15cv pour certaines, la remise de gaz n'est pas fulgurante et les erreurs de trajectoire peuvent rapidement coûter plusieurs dixièmes de seconde au chrono. Vous pourrez assez vite voir les limites de votre machine sur piste, notamment si vous roulez sur de grands circuits. Certains organisateurs de journée roulage interdisent même l'accès à des cylindrées inférieures à 500cc, comme c'est le cas sur le circuit Bugati du Mans par exemple.

De même, tarif oblige, les pièces installées sur les petites cylindrées sont un cran en dessous de ce qu’on peut retrouver dans les catégories supérieures. Si vous prenez goût à la piste, vous serez assez vite tenté de remplacer certaines pièces ou de carrément prendre une machine de plus grosse cylindrée avec de meilleures performances.

 

Quelle sportive de petite cylindrée pour commencer la piste ?

Voici une liste des meilleures sportives de petite cylindrée du moment pour découvrir la piste :

  • Aprilia RS 125 : châssis de qualité et bon freinage, peu de puissance mais idéal pour travailler les trajectoires
  • Kawasaki Ninja 400 : bicylindre fun et bonne partie cycle, même si freinage avant un peu faible
  • Yamaha R3 : précision du train avant grâce à une très bonne partie-cycle, bonne allonge moteur
  • KTM RC 390 : suspensions de très bonne facture et châssis de qualité, monocylindre joueur et beaucoup d'assistances électroniques; tout d'une grande, même son prix...

 

Débuter la piste en moyenne cylindrée

 

Rouler en moyenne cylindrée, avantages et inconvénients

Yamaha R6 2023

Source: Yamaha-motor.eu

Les moyennes cylindrées (entre 500 et 850cc) sont un peu le meilleur des deux mondes entre les plus petites cylindrées et les milles : un poids contenu, une bonne agilité dans les changements d'angle, une puissance largement suffisante qui vous permettra d'abattre les secondes au tour et même de rivaliser avec les 1000cc.

Un inconvénient tout de même, les moyennes cylindrées demandent de rester constamment dans les tours pour pouvoir ressortir rapidement de n'importe quelle courbe. En effet, explosives à haut régime, le couple à bas régime de ces machines est cependant presque inexistant, surtout sur les moteurs 4 cylindres. Conséquences : si vous avez engagé la mauvaise vitesse avant la prise d'un virage, vous aurez de la peine à ressortir rapidement de celui-ci.

 

Quelle moyenne cylindrée pour commencer la piste ?

  • CBR 500 R : (accessible A2) polyvalente avec un bon confort, châssis précis et bicylindre linéaire avec de l'allonge, qui manque un poil de peps dans les tours
  • Aprilia RS 660 (accessible A2) : polyvalente, une partie cycle agile et très efficace et de belles finitions, mais à un tarif salé par rapport à la concurrence
  • Yamaha R7 (accessible A2) : excellente précision du train avant, bicylindre coupleux et qui prend des tours à haut régime, freinage impeccable, plus polyvalente que la R6 mais reste moins performante sur piste
  • Kawasaki ZX6R : concurrente de la R6, avec un moteur plus rond et plus coupleux à mi-régime mais moins facile à emmener, elle reste cependant une arme chirurgicale pour la piste avec une partie cycle affûtée, des suspensions et un freinage de grande qualité
  • Yamaha R6 : plus homologuée sur route depuis 2021, elle reste une référence pour la piste avec des suspensions haut de gamme, un châssis ultra-précis et un moteur monstrueux qui marche (seulement) dans les tours
  • Suzuki GSX-R 750 : modèle plus produit mais qui offre un bon compromis entre le poids d'une 600 et le moteur d'une 1000cc

 

Débuter la piste en grosse cylindrée

 

Rouler en 1000cm3, une bonne idée pour débuter ?

BMW s1000rr piste

Avantages

Inconvénients
  • Le couple à bas régime
  • Des pièces haut de gamme
  • L'électronique de pointe
  • La puissance démesurée
  • Le poids conséquent

Pour débuter la piste, nous déconseillons dans un premier temps de partir sur une mille : elles pardonnent moins facilement les erreurs avec leur poids plus élevé et leur puissance démesurée, et sont plus difficiles à piloter dans les changements d'angle. Elles seraient plus à privilégier dans un second temps, une fois que vous avez pris goût au circuit et que vous cherchez à perfectionner vos chronos. Si vous n'avez pas l'habitude de conduire des 1000cc, vous allez probablement vous faire peur avec ce type de machine et ne plus jamais remettre les pieds sur un circuit.

Plus lourdes et moins maniables qu'une 600, les milles ont cependant l'avantage d'avoir du couple disponible dès les bas régimes, chose que l'on ne retrouve pas sur les moyennes cylindrées et bien agréable dans les reprises en sortie de virage. Elles offrent également une plus grande puissance qui, bien maîtrisée, fait la différence sur les chronos, surtout sur les grands circuits. Par contre, sur les circuits avec de nombreux virages et sans grandes lignes droites, les milles peines face à la maniabilité des 600.

Aujourd'hui, les sportives de grosse cylindrée ont de plus en plus d'électronique embarqué qui limite la puissance de ces monstres, comme le Traction Control (bien pratique pour éviter de partir involontairement en wheeling en sortie de virage) ou les différents modes de conduite. De plus, leur conception a beaucoup évolué avec les années, et leur agilité se rapproche de plus en plus de ce que l'on peut retrouver sur une 600. Si vous voulez donc obligatoirement commencer la piste sur une 1000cc et avez le budget, privilégiez les millésimes les plus récents possibles pour bénéficier de toutes ces avancées technologiques.

 

Quelle 1000cc choisir pour commencer la piste ?

Si vous voulez tout de même commencer la piste sur une 1000, nous vous avons sélectionné 2 modèles plus adaptés pour les débutants :

  • CBR 1000 RR : moteur linéaire, moins surprenant que celui de ces concurrentes et une facilité générale de prise en main bien appréciable pour les débutants (moins le cas à partir des modèles 2020)
  • GSXR 1000 R : l'une des hypersport 1000cc les plus "facile" à piloter, qui reste assez confortable pour une sportive, avec une prise en main rapide et une bonne ergonomie générale

 

On espère que ce guide vous a aidé dans vos recherches et qu'il vous a conforté dans l'idée de commencer le circuit. N'hésitez pas à regarder du côté de la boutique si vous voulez vous équiper pour préparer vos premiers roulages sur piste. Ride safe !

Sélection de pièces et équipements pour piste La Bécanerie

1 commentaire

  1. un article intéressant,le circuit m attire .Avec une mt 010 yamaha je peux participer à une épreuve officielle ,classement FFM sur circuit de vitesse. Lé reglement FFM comprend de nombreux articles , ouf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles à découvrir
Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
pencilstorechevron-upchevron-downmenu-circle