Architecture moteur : quelle est celle qu’il vous faut pour votre prochaine moto ?

24 septembre 2019 • À la une, Actualités moto et 50cc, Conseils

moto sans moteur ©Romain Jeandrot
Il manque quelque chose… ©Romain Jeandrot

Si vous ne voulez pas être déçus par votre future moto au bout de quelques kilomètres, ça vaut le coup de creuser un peu plus loin que le look et le nombre de chevaux au moment du choix.

Mono, bicylindre en V, flat twin, trois pattes ou encore V4… Voilà quelques exemples d’achitectures moteur utilisées sur les motos. Ce vocabulaire peut faire peur, mais c’est beaucoup plus simple que ça en a l’air.

Avant de jeter votre dévolu sur une moto, penchez-vous quelques instants (pas plus, promis !) sur son architecture moteur.

En effet, la cylindrée, le type (routière, sportive, roadster…), le look et la motorisationsont les 4 critères qui vous permettront de choisir la moto qui vous correspond le mieux.

C’est quoi l’architecture moteur ?

moteur kawasaki
Kawasaki H2 ©constructeur

L’architecture moteur c’est tout simplement le nombre de cylindres présents dans le moteur et la façon dont ils sont disposés.

Et ces deux paramètres vont définir le caractère de votre moto et donc l’expérience de pilotage et les sensations que vous aurez au guidon. Le calage (ordre) de l’allumage de chaque cylindre a aussi son importance, mais nous ne détaillerons pas cet aspect dans cet article.

Grâce aux tableaux ci-dessous, vous verrez rapidement que certaines architectures ne sont pas forcément adaptées à tous les usages. De plus, plus la cylindrée sera grande, plus le moteur sera souple et le régime d’utilisation bas, conditions favorables à une meilleure longévité du moteur.

Voici donc les architectures moteur 4-temps de moto les plus courantes et leurs principales caractéristiques. A vous d’identifier l’utilisation que vous ferez de la moto ainsi que le style de pilotage que vous aimez.

1. Monocylindre

moteur de moto monocylindre
Monocylindre.

Il s’agit de la conception la plus simple pour un moteur thermique. On la retrouve sur la majorité des motos de 50cc à 250cc mais également sur les cross ou enduro. KTM est la seule marque à utiliser aujourd’hui le monocylindre sur des motos de route de grosse cylindrée.

Avantages – Encombrement réduit
– Moteur très coupleux
– Entretien facile
Inconvénients – Plage d’utilisation optimale réduite
– Vibrations

Exemples de motos équipées d’un moteur monocylindre : Suzuki GSX-R 125, Yamaha XT 500, KTM 690 Duke…

2. Bicylindre

moteur de moto bicylindre en ligne
Bicylindre en ligne

C’était l’architecture majoritaire des moyennes grosses cylindrées jusque dans les années 1970. Un moteur bicylindre est coupleux mais possède une plage d’utilisation plus grande que le monocylindre.

Il existe plusieurs types de bicylindre :

  • le bicylindre en ligne ou parallèle (cylindres côte à côte), le plus classique
  • le bicylindre en V (cylindres orienté entre 45° et 90°), très présent chez Harley-Davidson (45°), Victory (50°), Aprilia (65°)…
  • le bicylindre en L (angle de 90°), plutôt utilisé par Ducati ou Moto Guzzi
  • le bicylindre à plat, aussi appelé flat-twin (angle de 180°), typique des BMW

La forme n’étant pas du tout la même selon la disposition choisie, elle aura une influence sur l’encombrement de la moto et sa maniabilité. De même que l’orientation du moteur dans le cadre, qui peut aboutir à une moto plus ou moins étroite.


différentes architectures de moteurs bicylindre
Bicylindre en V, en L et à plat.
Avantages – Couple bien réparti
– Caractère bien présent
Inconvénients – Manque de souplesse à bas régime
– Manque d’allonge
– Entretien parfois délicat (architecture non parallèle)

Exemples de motos équipées d’un moteur bicylindre : Indian Scout, BMW R 1250 GS, Kawasaki Z 650…

3. Trois cylindres

moteur de moto 3-cylindres
3-cylindres

Caractéristique du constructeur anglais Triumph, c’est une architecture moteur de compromis, qui mélange à la fois le caractère du bicylindre et celui du quatre cylindres en ligne.

Pour un encombrement réduit et une cylindrée inférieure, le couple et les sensations sont plus présents.

Avantages– Le couple du bicylindre
– L’allonge du 4-cylindres
Inconvénients – Comportement linéaire
– Architecture rare en moyenne cylindrée

Exemples de motos équipées d’un moteur 3-cylindres : Speed Triple, Daytona, MV-Agusta 800 BRUTALE, Yamaha Niken 900…

4. Quatre cylindres

moteur de moto 4-cylindres en ligne
4-cylindres en ligne

Architecture classique des moteurs de voiture, le quatre cylindres en ligne est inauguré pour les deux-roues avec la Honda CB750 dans les années 70. Il offre plus de puissance et des régimes plus hauts. Mais il possède un caractère relativement doux.

Il existe également une disposition en V, appelée V4, qui offre plus de puissance à bas régimes mais moins de sensations à hauts régimes.

Avantages– Souple
– Fiable
– Très peu de vibrations
– Nerveux à hauts régimes
Inconvénients – Creux à bas régimes
– Puissance dans les tours
– Moteur lourd et encombrant

Exemples de motos équipées d’un moteur 4-cylindres : Suzuki Katana, Honda CB 1000 R, Ducati Panigale V4, Kawasaki Z 1000 SX…

5. Le six cylindres

moteur de moto 6-cylindres en ligne
6-cylindres en ligne

Rarement utilisée sur les motos car chère à produire, cette architecture haut de gamme rend le moteur performant et la conduite très agréable. Il s’agit de la configuration « maximale » produite de série par les constructeurs. Il existe des moteurs 6-cylindres en ligne, à plat et en V

Avantages– Performance
– Agréable à piloter
Inconvénients – Coût
– Moteur lourd et encombrant

Exemples de motos équipées d’un moteur 6-cylindres : Honda CBX 1000, Honda Golwing, BMW K1600GT…

Et les motos électriques ?

Ici on ne parle pas de cylindres puisqu’il n’y a pas de combustion comme sur un moteur thermique. Il n’y a donc pas vraiment d’architecture moteur. En revanche, les motos électriques offrent un couple maximum à n’importe quel régime et une sensation de puissance disponible immédiatement.

Malgré tous les avantages qu’une moto électrique peut apporter, elles investissent timidement le marché à cause de modèles encore coûteux et souffrant d’une autonomie trop faible.

Résumé en vidéo

Pour finir voici une petite vidéo récapitulative qui vous permettra d’apprécier les différentes sonorités de ces architectures moteur.

Si vous avez une question technique, mécanique ou besoin de conseils sur un choix de pièces ou d’équipement moto, notre service client est à votre écoute sur notre page Facebook ou directement sur notre site !
#RideYourLife ✌

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »