Logo La Bécanerie

Tests, essais et comparatifs

Guides d'achatTests produitVoir tout
Nouveau
Top 15 des meilleures motos pour faire un roadtrip en 2024Lire l’article
À la une
Frein à disque ou V-brake ?Lire l’article
Nouveau
Les motos hybrides : l'avenir des deux-roues ?Lire l’article
À la une
Découvrez le pilote motoGP Fabio QuartararoLire l’article
Nouveau
Comment transformer une enduro en supermotard ?Lire l’article
À la une
Tuto méca : la vidange moto facileLire l’article
Nouveau
Quels équipements moto acheter pour rouler l'hiver ?Lire l’article
À la une
Comment nettoyer et entretenir son équipement de moto ?Lire l’article

Évènements

CoursesVoir tout
Nouveau
VTT: le calendrier de la coupe du monde 2024Lire l’article
À la une
A la découverte du Tourist Trophy de l'île de ManLire l’article
Nouveau
Red Bull: d'une boisson énergisante au MotoGPLire l’article
À la une
7 applications pour un roadtrip moto réussiLire l’article
Menu
Logo La Bécanerie
Bons Plans Moto
Accueil » Quels sont les différents styles de customisation du monde de la moto ?

Quels sont les différents styles de customisation du monde de la moto ?

styles-de-customisations-et-de-personnalisations-moto
17/03/23
Aucun commentaire

Au cours de l'histoire de la moto, de nombreux styles de personnalisations ont vu le jour et se sont plus ou moins diffusés dans le monde entier. Véritables emblèmes de ralliement, ou simples décorations esthétiques, les customisations moto sont une part importante de l'histoire du deux-roues. Des plus fantaisistes aux plus sobres en passant par les plus performants, on vous fait un panorama des plus grands styles de customisation du monde de la moto dans cet article.

La customisation moto c’est quoi exactement ?

Si on veut comprendre le phénomène dans toute sa globalité, il faut d'abord se demander ce que défini véritablement la customisation moto. La customisation (ou personnalisation) moto, c'est le fait de personnaliser son véhicule sur le plan esthétique et/ou technique dans le but de le rendre unique. Elle peut aller d'une simple nouvelle couche de peinture à une modification totale des caractéristiques de son véhicule. Née en Amérique, c'est avant tout pour la compétition que les premières customisations ont vue le jour, et c'est aujourd'hui surtout pour le style qu'elles sont réalisées : rien n'est plus grisant que de transformer un modèle banal en véritable œuvre d'art. Attention toutefois, si la moto ne possède plus les mêmes caractéristiques qu'indiquées sur sa carte grise, il faudra alors la refaire homologuer.

Pourquoi customiser une moto ?

L'intérêt premier de vouloir customiser son deux-roues est d’abord et surtout esthétique. Customiser une moto est une excellente façon de se donner une touche personnelle et de créer un véhicule qui vous ressemble, avec un style unique ! La customisation permet de transformer un modèle de série, somme toute passe-partout, en un véritable chef-d’œuvre qui fera fondre de jalousie n’importe quel autre motard.

Outre l'aspect esthétique, customiser une moto peut permettre également d'améliorer ses performances, et c'est d'ailleurs dans cette optique que sont nées les premières customisations. En effet, la modification ou l’ajout de pièces hautes performances permet d'apporter à votre monture une plus grande agilité en courbe par exemple, un meilleur freinage ou tout simplement une puissance moteur plus importante.

Enfin, customiser une moto peut dans certains cas rendre son deux-roues plus sécurisant. C’est le cas notamment pour la customisation de vieux modèles remis aux goûts du jour avec des pièces plus récentes : la tenue de route peut être améliorée en changeant les vieux amortisseurs d'époque, tout comme le freinage ou la fiabilité avec l'ajout de pièces plus modernes.

De quand datent les premières customisations moto ?

personnalisation cut-down origine de la customisation moto

Source : BellesMachines

Les premières customisations moto surviennent avec le mouvement de personnalisation "Cut down" des Etats-Unis dans les années 1920. Dans la même veine que le mouvement auto "Hot-Road", ce phénomène consiste à prendre les modèles de motos de l'époque développée par Harley Davidson , comme le Type J, ou le modèle Scout de chez Indian Motorcycle, et de le dépouiller de tout accessoire superflu pour un gain de poids maximal : garde-boue avant, parebrise, sacoches... tout y passe. Le but : avoir le meilleur rapport poids/puissance. Ces modèles de moto développés sont, pour l'époque, fiables ! Les personnalisations plus avancées comme la modification et le changement de pièces essentielles sont donc possibles et des modèles préparés taillés pour la course voient ainsi le jour.

Aujourd’hui, ce mouvement de customisation s'est décliné en plusieurs autres mouvements apparus tout au long de l'histoire de la moto et à différents endroits du globe, dans un style plus ou moins artistique, mais ça, c'est à vous de juger.

Quels sont les grands courants de customisation moto ?

Café racer

C'est un style de customisation qui fait beaucoup parlé en ce moment, car il revient sur le devant de la scène. Beaucoup de constructeurs sortent des modèles inspirés de ce style de personnalisation qui ne date pourtant pas d'hier. Il tire ses racines dans les années 60, principalement apparu en Angleterre. À l’époque, les motards concouraient dans une course appelée "the ton": le but était d'atteindre les 100 miles à l'heure (160km/h) entre le café du coin et un point déterminer, et de revenir à ce même café avant la fin d'un morceau joué au jukebox. Les Norton et Triumph de l’époque étaient alors "sportisées" pour atteindre ses vitesses : habillage dépouillé et brute pour le gain de poids, une selle raccourcie et une paire de demi-guidon pour avoir une position plus aérodynamique. Si l'envie vous prend de réaliser votre propre café racer, la bécanerie propose tout une sélection de pièces vintages parfaite pour ce style de customisation.

styles de customisations et personnalisations moto

 

Bobber

La personnalisation Bobber part du même principe que les café racer, mais de l'autre côté de l'Atlantique. Dans les années 40 et 50, des anciens militaires américains de la seconde guerre mondiale s'inspires de motos européennes, moins "habillées"  que leur Harley Davidson de l'époque, pour en faire des motos légères et performantes. Certains carénages sont ainsi enlevés ou raccourcis, le pneu à l'avant est surdimensionné dans le but d'obtenir une moto plus trapue.

moto customisation Bobber

Chopper

Le style Chopper est aussi né à la même époque que le style Bobber. Véritable style iconique de l'Amérique, le principe d'origine est semblable à celui des Bobber. Même si les apparences peuvent être trompeuses, le but des choppers était avant tout la rapidité (en ligne droite surtout). Pour ce faire, les modèles d'Harley étaient dépouillés de toutes pièces inutiles à leur fonctionnement: garde-boue avant et arrière, sacoches et valises, pare-brise, grosse selle et même suspension arrière. En plus de ça, ils étaient équipés d'un pneu arrière ultra-large, d'un embrayage au pied, un levier de vitesse à la main, et d'une énorme fourche à l'avant, signature emblématique de ce style de personnalisation.

moto customisation Chopper

Bagger

À l’opposé du style Bobber ou Chopper, le style Bagger met en scène des motos beaucoup plus habillées. Ce style de personnalisation nous vient également des Etats-Unis et reprend des modèles d'Harley Davidson ou d'Indian Motorcycle équipés de série de valises de voyage et transformés pour être "m'as-tu-vu" au possible. À la hauteur de la démesure américaine, les valises sont ainsi surdimensionnées par rapport au modèle d'origine et sont si rabaissées qu'elles racleraient presque le sol. Une jante gigantesque à l'avant remplace celle d'origine, ajoutez à ça des accessoires chromés et une peinture personnalisée tape à l'œil, le tout dans une ambiance sonore assurée par une sono totalement exagérée et vous avez un parfait Bagger customisé.

moto customisation Bagger

Bling-Bling

Pour rester dans la démesure américaine, il existe également un autre courant de customisation nord-américain plus récent et tout autant voir plus tapageur encore : le Bling-Bling. Apparu à la fin des années 90, début des années 2000, il ne représente pas le bruit des chaînes en or portées autour du cou des rappeurs, mais bel et bien des machines customisées à la sauce West Coast. Dans un esprit de "Tout pour se faire voir", les motos "Bling-Bling" sont à la base des sportives japonaises (souvent des Hayabusa) qui vont être rabaissées, avec un bras oscillant rallongé, un pneu arrière excessivement large, des pièces chromées dans tous les coins, et des carénages habillés par des peintures personnalisées colorées à l'extrême. On retrouve souvent ce genre de modèle dans les compétitions de dragster notamment.

moto personnalisation Bling-bling

Source: Wikipedia Commons  

Street et Streetfighter

Les personnalisations "Street" et "Streetfighter" ont la même base de préparation : une sportive. Ce style s'appuie sur un principe tout bête : transformer une moto sportive en roadster. Pour ça, on enlève les carénages à l'avant, on rajoute un grand guidon, un phare, et le tour est joué. Cette transformation était réalisée pour des raisons pratiques, mais aussi économiques (les carénages, ça coûte cher). Le style "Street fighter" né en Allemagne et Angleterre dans les années 90, pousse la modification plus loin : les sportives sont transformées dans le but d'être des roadsters les plus agressifs possibles. On met alors en avant des lignes beaucoup plus saillantes avec des têtes de fourches "badass", un carnage arrière relevé en direction du ciel, des sabots moteurs acérés et des pièces hautes performances souvent installées, le tout recouvert d'une couleur soit très sombre et ténébreuse, soit, tout l'inverse, très flashy et ostentatoire.

customisation moto streetfighter

Source : Pinterest

Scrambler

Les Scrambler tirent leur origine de la première moitié du 20ème siècle et sont les ancêtres des moto-cross d'aujourd'hui. Partant des mêmes modèles que les prépas café racer, le but était simple : pouvoir rouler sur la terre avec ces motos. Le poids est donc réduit en enlevant les carénages superflus, les suspensions sont améliorées et rehaussées, on installe un guidon large, des pièces moteur hautes performance, des pneus à crampon et une ligne d'échappement à passage haut.

customisation moto Scrambler

Source : Pinterest

Dirt tracker

Arrivés dans les années 50 aux Etats-Unis, les courses de Flat Track (course sur une piste de terre ovale) ont donné naissance à un style de customisation bien particulier appelé "Dirt Tracker". Comme les Scrambler, les Dirt Tracker reprenaient à l'époque les mêmes modèles de Triumph et Harley Davidson comme base moteur. Plus réservées à un usage sur piste, les motos sont tout aussi dénudées pour le gain de poids, les pneus sont remplacés par des pneus à crampons, le guidon est changé par un grand guidon droit, le phare est enlevé, tout comme le frein avant !

customisation moto Dirt Tracker

Source : Pinterest

Supermotard

Les Supermotard, type de moto bien connu de nos jours, étaient à la base des préparations qui, comme plusieurs autres styles de prépa, se sont petit à petit démocratisées dans l'univers moto, avant de devenir une catégorie à part entière sur le marché. Né en 1979 aux Etats-Unis (encore) avec la première course de Supermotard appelée "Superbikers", le principe consiste à prendre une moto de cross et de l'équiper de jantes en 17 pouces chaussées de pneus route. Le système de freinage est aussi amélioré et les suspensions sont retravaillées pour offrir plus de rigidité. Les motos devaient être aussi bien à l’aise sur route bitumée que sur chemins de terre. À la base exclusivement réservée à l'usage compétitif, on retrouve désormais des modèles de supermotards homologués pour la route dans les catalogues des plus grands constructeurs.

customisation moto supermotard

Source : Pinterest

Rats

Style de customisation très (trop ?) atypique, les customisations du type Ratz ou Rat bike prennent le concept de la beauté en contre-pied total. Le principe : faire du beau avec du moche, très moche. Le but est de présenter une moto dans un état d'apparence lamentable (rouillée, sale, cabossée...) mais totalement fonctionnelle et fiable ! Référence évidente au rat d'égout, faire du moche esthétique qui conserve une certaine harmonie peut être tout aussi complexe que faire du beau artistique. On vous laisse en juger par vous-même.

personnalisation moto rat bike moto

Source : Pinterest

Bosozoku

Tout droit venu du Japon, le terme "Bosozoku" peut se traduire par un subtil mélange des mots "course folle" ("bōsō"), "clan" ("zoku"), mais également "bandit" ("bō", diminutif de "bōryokudan"). Ce mouvement est né de groupes d'anciens militaires japonais des années 50, qui, ne trouvant plus leur place dans la société, ont décidé de s'unir au sein de groupes de moto, tout comme les gangs de motards américains de l'époque. Les machines inspirées de ce mouvement sont faites dans un seul but : être les plus démonstratives et les plus bruyantes possibles. On se retrouve ainsi avec des motos équipées d'énormes têtes de fourche, de dosseret de selle passager abusivement haut, avec une peinture ultra-flashy et des accessoires très tapageurs, sans oublier des pots d'échappement modifiés pour être les plus bruyants possibles.

customisation moto Bosozoku

Source : Pinterest

Trike

Né avec le modèle Servi-car d'Harley Davidson développé à partir de 1932, le Trike est un style de customisation qui consiste à ajouter une roue sur une moto pour en faire un engin à trois roues avec un large empattement arrière. Habituellement réalisé sur des modèles touring Harley Davidson, cette customisation donne lieu à des engins qui ont gardé l'aspect d'une moto (en tout cas sur le devant), le plus souvent rabaissés, équipés d'une "selle" aussi confortable qu'un fauteuil pour le conducteur et le passager, d'une fourche immense à la manière d'un Chopper, et agrémentés d'un éclairage démesuré. Le châssis subit également des modifications techniques importantes et accueil une carrosserie spécifique couvrant un moteur tiré tout droit d'un modèle de voiture, un double circuit de frein intégral, une transmission retravaillée avec le changement de vitesse possible grâce à un levier placé sur le réservoir d'origine, un peu comme une voiture finalement. Le travail de personnalisation est bien là. Après pour ce qui est de la question "est-ce qu'il s'agit d'une vraie moto ?", on vous laisse en juger par vous-même.

customisation moto Trike

Source : Pinterest

Conclusion

L'histoire de la moto a donné naissance à une multitude de styles de customisations tout aussi atypiques les uns que les autres. Les époques et les cultures ont fortement influencé l'apparition de ces styles, styles qui sont aujourd'hui remis au goût du jour par toutes les grandes marques de motos avec la sortie de leurs nouveaux modèles. Si l'envie vous prend de réaliser votre propre customisation, il est important de consulter au préalable les risques en matière d'assurance et d'homologation pour vous protéger en cas d'accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles à découvrir
Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle