Les 5 choses importantes à savoir sur l’assurance moto

19 mars 2018 • À la une, Actualités moto et 50cc, Conseils

L’assurance moto pour les nuls : comment s’y retrouver ?

L'assurance moto pour les nuls

Nous avons tous été débutants un jour. Quelque soit la discipline, toute nouvelle aventure peut susciter l’excitation mais, le plus souvent, le stress ou la confusion.

Avez-vous déjà choisi la moto que vous souhaitez acheter ? Êtes-vous un jeune conducteur, ou avez-vous décidé de reprendre la moto après une longue période d’arrêt ?

Ces choses ne sont pas anodines pour votre compagnie d’assurance. En effet, être un pilote professionnel depuis l’âge de 12 ans n’a pas d’importance. Si vous avez moins de 25 ans et que c’est votre première moto, vous risquez de tomber de haut en voyant les tarifs que l’on vous proposera.

Cependant, il existe des moyens de diminuer les coûts d’assurance. Voici quelques conseils pour aider les débutants à mieux s’y retrouver dans la jungle de l’assurance moto.

1. Quel genre de moto allez vous piloter ?

En premier lieu, il faut savoir que le choix de votre première moto fait une énorme différence. Vous lorgnez sur la nouvelle Panigale ? Mauvaise idée en termes d’assurance. En effet, il est vivement conseillé de commencer par des motos qui ne sont pas étiquetées comme des motos sportives par les fournisseurs d’assurances.

Ne soyez pas déçus. Cette classification vous autorise encore nombre de modèles ayant plus de puissance et de performance que certaines motos classées sportives. De plus, il n’y a pas que le type qui joue en votre faveur, mais également la cylindrée du moteur, le prix et l’année.

2. Comment réduire ma prime d’assurance ?

5 choses à savoir sur l'assurance moto

En plus de choisir avec soin sa première moto selon les caractéristiques évoquées, vous pouvez également suivre un stage de perfectionnement. De nombreuses assurances accordent un tarif plus intéressant aux clients qui acceptent de compléter leur formation moto. Que ce soit un stage débutant « post permis » ou pour les pilotes expérimentés, il est possible que votre assurance en tienne compte.

Ensuite, essayez de regrouper vos diverses assurances. En effet, vous aurez certainement un tarif préférentiel si vous souscrivez à  plusieurs contrats chez le même assureur.

Enfin, cela n’empêche en aucun cas de comparer différentes offres pour se faire une idée du prix et négocier.

3. Ce que vous ne pourrez pas changer

Malheureusement, l’âge et le lieu de résidence sont pris en compte dans le calcul. Et ce sont des choses difficiles à changer ! Si vous prévoyez de déménager, n’oubliez pas que cela pourra influencer le coût de votre assurance (en bien ou en mal). Tout comme les conditions de stockage du véhicule (extérieur, intérieur, parking privé, emplacement public…).

Pour assurer une moto, vous devrez également fournir une preuve d’achat d’un antivol certifié (SRA ou NF selon votre assureur). Vérifiez bien avant d’effectuer votre achat pour être en règle avec votre contrat d’assurance. Ne pas utiliser d’antivol alors que le contrat le demande, c’est tout simplement prendre le risque de ne pas être remboursé en cas de vol ou que l’assureur applique une franchise beaucoup plus élevée.

 5 choses à savoir sur l'assurance moto

4. Votre moto est-elle couverte par votre assurance ?

Le plus important concernant l’assurance est de s’assurer que vous comprenez votre couverture. En effet, vous devez être certain de payer pour des conditions qui correspondent à votre besoin. Et rouler sur circuit ou aller quotidiennement au travail avec la moto change tout ! Prenez garde également aux caractéristiques et modifications techniques autorisées pour le véhicule. Toutes les assurances n’acceptent pas de couvrir les motos « préparées » comme les customs ou cafe racers.

Comme il n’y a rien de pire que de s’appercevoir après un accident que vous n’êtes pas (ou mal) couvert, ou que votre franchise correspond au prix de votre moto, clarifions les principaux termes utilisés dans les assurances.

Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance moto

Franchise

Si le montant des dégâts est inférieur à la franchise mentionnée sur le contrat, la totalité des frais sera à votre charge. S’il est supérieur, vous devrez payer le montant de la franchise et votre assurance prendra le reste à sa charge.

Responsabilité civile ou tiers

L’assurance responsabilité civile vous couvre en cas d’accident dans lequel vous êtes responsable. C’est généralement l’assurance minimum obligatoire et proposée par les compagnies.

Dommages

L’assurance dommages vous indemnise lors d’un accident, peu importe qui est responsable.

Tous risques

Une couverture tous risques couvre les dommages à votre moto en dehors du vol, vandalisme ou catastrophe naturelle. Attention, l’assurance vous remboursera selon la valeur marchande de votre moto au moment de l’accident.

Couverture non assuré / sous-assuré ou protection du pilote

Cette option vous couvre dans le cas où un conducteur fautif vous heurterait et ne pourrait pas payer les dommages en résultant, qu’il s’agisse de dommages à la moto, de blessures corporelles ou de souffrances.

5. Qu’est-ce que « tous risques » veut vraiment dire ?

Finalement c’est simple, il suffit juste de demander une assurance tous risques pour être bien couvert ? FAUX. La clé pour savoir ce que votre assurance va faire pour vous est d’étudier attentivement tous les détails. De plus, toutes les assurances ne proposeront pas forcément les mêmes garanties ni les mêmes franchises.

Par contre, la meilleure assurance moto sera toujours la plus grande couverture que vous pouvez raisonnablement vous permettre de payer.

Les assurances font partie des choses pour lesquelles nous rechignons le plus à payer. Néanmoins, il vaut mieux en avoir une et ne pas en avoir besoin que l’inverse ! Et pour éviter d’en avoir besoin, relisez nos conseils pour les débutants à moto ;)

Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance moto

One Response to Les 5 choses importantes à savoir sur l’assurance moto

  1. Jean-Sam dit :

    Perso :
    1. j’ai jamais acheté de moto neuve ; je vois beaucoup de nouveaux permis acheter des motos neuves. C’est rassurant, sans doute. Mais c’est ruineux à l’achat et plus cher à assurer. Et souvent plus cher à entretenir.
    2. j’ai arrêté de me couvrir comme un malade. Si tu cartonnes, tu vas en chier, quelle que soit ta police d’assurance. J’ai tout mis au minimum.
    3. j’ai aussi arrêté de m’assurer contre le vol. Je ne suis pas dans une zone à risque et mes machines dorment à l’abri. Aujourd’hui, les meules sont volées après avoir été repérées. Quoi que tu fasses, si tu laisses une belle meule dans une zone urbaine la nuit, tu peux te la faire piquer, quel que soit ton antivol (ou tes antivols). Donc pour être peinard, soit tu prends une meule avec peu de valeur, soit tu te démerdes pour l’abriter des regards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »