Comment économiser sur son assurance moto ou scooter sans risque ?

7 novembre 2018 • Conseils

De vraies astuces pour faire baisser sa prime d’assurance moto

En France, il est interdit de piloter un deux-roues, que cela soit une moto ou un scooter, sans avoir pris une assurance au préalable. En cas d’absence d’assurance, vous risquez jusqu’à 3 750 € d’amende, la mise en fourrière de votre deux-roues, et voire même la suspension de votre permis pendant 5 ans. Mais les assurances pour deux-roues peuvent vite coûter très cher, voici quelques astuces pour économiser sans perdre en sécurité.

Comment économiser sur son assurance moto ou scooter

Comment assurer sa moto ou son scooter ?

Que cela soit pour un scooter ou une moto, votre véhicule s’assure de la même façon. Afin de faire le bon choix, il y a un minimum de choses à savoir sur les assurances. A ce jour, il existe quatre grandes catégories d’assurance moto. La première correspond à la garantie minimale obligatoire : la garantie responsabilité civile. Elle couvre tous les dommages matériels et corporels causés à autrui par le motard ou son passager.

La seconde garantie est une garantie qui reprend la précédente et vous assure aussi contre le vol et les incendies de votre deux-roues. Elle permet une indemnisation égale à la valeur du véhicule le jour des dégâts ou égale à la valeur définie dans le contrat. Il faut cependant savoir que pour être assuré contre le vol, il vous faudra répondre à quelques critères demandés par l’assureur comme le gravage des pièces du moteur, la possession d’un antivol homologué.

La garantie suivante est la garantie dommages collision. Elle ne couvre que les dommages en cas de collision avec un piéton, un autre véhicule ou un animal dont le propriétaire est identifié. Il faut cependant savoir que certains accessoires de votre deux-roues peuvent ne pas être pris en charge, alors le mieux est de demander à votre assureur lors de la souscription du contrat. De plus, beaucoup de ces contrats ne prennent pas en charge les dommages si le conducteur du deux-roues a consommé plus que la dose d’alcool qu’autorisée par la loi ou de la drogue.

La garantie dommages tous risques est la dernière garantie proposée pour les assurances des deux-roues. Elle reprend les trois garanties précédentes et couvre, en plus, tous les dommages matériels subis par le deux-roues, peu importe le type d’accident ou le responsable.

Il est ensuite possible de rajouter des garanties optionnelles en plus de celles comprises dans le contrat que vous pensez choisir. Vous pouvez, par exemple, protéger le conducteur du deux-roues afin d’être indemnisé si vous devez faire face à des frais médicaux suite à un accident. Mais encore une fois, ces garanties peuvent induire des critères d’exclusion. Pour reprendre la garantie quant aux dommages corporels du conducteur, ces derniers ne seront peut-être pas pris en charge si le conducteur a consommé trop d’alcool ou de la drogue, voire même s’il ne portait pas de casque au moment de l’accident.

accident entre un deux-roues et une voiture

Quelques astuces pour s’assurer sans se ruiner

Comme dit précédemment, assurer son deux-roues, que cela soit une moto ou un scooter, peut vite revenir très cher. Voici donc quelques conseils afin de réduire vos frais d’assurance sans pour autant être moins bien assuré.

Choisissez la bonne moto

En fonction de votre profil et des caractéristiques de votre deux-roues (sa puissance, son modèle, sa valeur, son lieu de stationnement…) ou encore l’utilisation que vous ferez de votre moto (est-ce une moto pour vos trajets quotidiens, pour du loisir, pour rouler sur des circuits ?) ou de votre scooter, les assureurs peuvent vous proposer des tarifs avec des surprimes, comme c’est le cas pour les jeunes conducteurs. De même, si vous avez peu d’expérience avec les deux-roues, vous payerez votre assurance plus chère si vous décidez de prendre une grosse cylindrée ou une moto sportive. Certains assureurs peuvent même refuser de vous assurer s’ils vous estiment trop à risque avec votre véhicule (comme par exemple, une personne de moins de 21 ans souhaitant assurer une moto très puissante).

Définissez bien vos besoins pour choisir la bonne assurance

Les assureurs basent leurs tarifs sur différents éléments tels que le profil de votre moto ou son utilisation comme dit plus haut, mais aussi votre profil (votre âge, votre expérience avec un deux-roues, votre lieu de résidence…). En fonction de tous ces critères, vous pouvez déjà vous décider quant à l’assurance à sélectionner. Par exemple, pour un deux-roues neuf ou de forte valeur, il est conseillé de prendre une assurance Dommages tous risques afin d’être indemnisé au mieux en cas de problème.

Si vous êtes un petit rouleur, ou même que vous n’envisagez d’utiliser votre moto ou votre scooter que pendant la ‘‘belle saison’’, vous pouvez aussi vous pencher sur les assurances au kilomètre ou saisonnière. L’assurance au kilomètre permet d’adapter votre prime d’assurance en fonction des kilomètres que vous parcourez mensuellement. Votre assureur vous fournit un boîtier GPS à installer sur votre deux-roues afin qu’il puisse recevoir les données de vos trajets. L’assurance saisonnière (ou hivernage), quant à elle, vous permet de moduler vos mensualités en fonction de la saison : pendant les beaux jours (en été), votre véhicule est assuré à la garantie que vous souhaitez, puis, en hiver, il ne sera assuré qu’au minimum légal. Vous pourrez toujours circuler avec, mais les dommages qui lui seront causés en cas d’accident ne seront pas couverts.

L’assurance moto saisonnière permet de moduler les mensualités en fonction de la saison

Utilisez des comparateurs d’assurances

La meilleure façon pour économiser sur ses assurances, quelles qu’elles soient, est de comparer les devis de plusieurs assureurs. En insérant tous les critères que vous aurez définis, vous pourrez donc obtenir plusieurs devis avec des tarifs propres à votre situation.

Augmentez vos franchises

La franchise correspond à la somme que l’assuré va engager au titre des réparations de son deux-roues en cas de sinistre sans être remboursé par la suite. Et plus votre franchise est basse, plus votre assurance sera chère. Vous pouvez donc augmenter cela afin de réduire vos frais quant à votre assurance moto ou scooter. Mais veillez cependant à rester dans les limites du raisonnable, sans quoi, en cas de sinistre, vous pourriez avoir à payer vos réparations. N’hésitez pas à comparer en détails les franchises sur Bonne-Assurance.com.

Vous avez la possibilité de suivre un stage de perfectionnement

Si vous commencez seulement à rouler en deux-roues et que vous souhaitez vous assurer en faisant quelques économies, vous pouvez décider de suivre un stage de perfectionnement afin de vous habituer à votre nouveau moyen de locomotion. Certains assureurs proposent même des partenaires avec certaines moto-écoles afin que vous puissiez participer plus facilement à ce genre de stage.

Regroupez toutes vos assurances dans le même organisme

Si vous avez déjà d’autres contrats d’assurance chez un assureur, vous pouvez vous tourner vers lui dans un premier temps. Certains peuvent privilégier la fidélité de leurs clients et donc vous proposer des tarifs préférentiels intéressants.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »