Menu
Accueil » Yamaha MT-07 2021 : Le même roadster préféré des Français mis aux goûts du jour

Yamaha MT-07 2021 : Le même roadster préféré des Français mis aux goûts du jour

05/07/22
Aucun commentaire

Nouveau phare, nouveaux disques, nouveau pot d’échappement… la Yamaha MT-07 se met au goût du jour pour nous revenir plus civilisée. Six ans après la sortie de la première édition qui est devenue le plus gros succès commercial chez les motos de plus de 125 cm3, le millésime 2021 cherche à pérenniser le rêve en jouant sur les petites améliorations esthétiques et techniques. La différence notable avec les moutures précédentes ? C’est sa conformité Euro 5 qui impacte sur le moteur, et le comportement, devenant plus lisse.  Celle qui convainc pour son rapport puissance/poids/consommation, montre un visage polyvalent. Mais est-ce pour nous enlever plus de fun derrière le guidon ? Pas forcément ! Retrouvez tous les détails dans cet essai.

  Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle Yamaha MT-07 2021

  • Le Roadster a profité de cette évolution pour s’offrir une bulle à leds avec feux de jour et quelques modifications esthétiques mineures.
  • La MT-07 2021 s’offre de nouveaux disques avant pour mieux freiner.
  • La MT-07 2021 n’est « toujours pas » confortable.
  • Le moteur perd quelques chevaux avec la norme Euro 5, mais on ne ressent pas la différence.
  • La MT-07 est plus polyvalente que jamais.

Un regard neuf pour 2021

Aucun changement majeur sur la forme générale de la MT-07, à l’exception des feux et de la partie réservoir. C’est donc la même MT-07 au look sportif et un peu sauvage.

Pour voir la différence, il faut se mettre en tête à tête avec la moto, car tout se passe à l’avant ! Les connaisseurs remarqueront la toute nouvelle bulle modernisée, voire futuriste. Celle-ci est composée d’un phare full leds, entouré de deux yeux qui donnent le ton de l’agressivité. Par rapport à la version 2018, le regard de la MT-07 est tout simplement méconnaissable sans pour autant créer une énorme stupeur.

Le réservoir change avec une couche de protection supérieure en plastique uniforme. Deux entrées d’airs s’installent sur les côtés pour reconduire l’allure sportive des anciennes versions. Cela dit, ces trappes sont purement décoratives et ne participent pas au refroidissement, ni à l’alimentation moteur.

Côté guidon, l’équipement de la MT-07 se montre plus sobre et organisé. Les câbles prennent le chemin le plus court pour s’enfoncer derrière le carénage de sorte à se faire le plus discret possible. Ils sont maintenus par des guides et des colliers qui assurent leurs fixations.

En résumé, le look général de la MT-07 2021 est fidèle à celle des versions antérieures, dans un esprit de continuité notamment. Le travail effectué par Yamaha sur le phare et la forme du réservoir la rend plus proche de la MT-09 2021. Reste à savoir si la moto sera autant dévisagée que les autres.

Un freinage amélioré pour la Yamaha MT-07 

Tant qu’à apporter des modifications, Yamaha a profité de la mise à jour pour rendre la MT-07 2021 plus sécuritaire, et c’est la moindre des choses. Le roadster s’équipe de disques avant plus larges qui viennent tout droit de la MT-09. Sur route, le changement ne se fait pas vraiment ressentir d’autant plus que les anciennes versions n’avaient pas de difficultés à s’arrêter.

C’est donc au niveau du confort de conduite que le changement opère. Puisqu’il y a davantage de surface de frottement avec les plaquettes, il n’est plus nécessaire d’appuyer fort sur la manette pour obtenir un meilleur freinage.

Une MT-07 inconfortable comme d’habitude

On est en 2021 et la MT-07 pêche toujours par sa suspension… Et ce n’est pas une surprise, puisque Yamaha s’entête à garder les mêmes mécaniques que ses grandes sœurs. Dans la pratique, elle se montre très (trop) souple pour finalement agresser les fesses en cas de bosses ou nid de poules isolées ! Cela ne s’améliore pas sur les terrains trépidants. Le ressort hydraulique met beaucoup trop de temps à avaler les à-coups.

En clair, la MT-07 n’a pas évolué sur le plan du châssis au grand dam des grands voyageurs. Le seul réconfort qu’il offre est l’optimisation de la hauteur de selle (adaptée aux petits gabarits), et son rembourrage épais qui améliore le confort de l’assise.

Yamaha a touché au guidon pour une conduite plus ergonomique. Elle devient plus large (+32 mm) et plus haute (+1 cm), ce qui est une bonne nouvelle pour les grands, et leur dos.

Les perfs toujours au top, malgré la norme Euro 5

L’on craignait que l’imposition des normes d’émission et d’insonorisation allait affecter les performances de la MT-07 2021, mais ce n’est pas le cas. Sur le papier, la moto ne perd que 1.4 ch et 0.1 mkg de couple avec le nouveau système d’échappement.

Pesant 184 kg (réservoir plein), la MT-07 2021 est un peu plus sage à bas régime, mais elle reste joueuse. Comme les autres MT-07, nul besoin de passer les 7000 tours pour obtenir du jus et se faire botter l’arrière-train.

En revanche, cette souplesse profite à la conduite quotidienne moto ne surprend pas (plus) ! En effet, cette MT-07 n’est pas prête de lever la tête à la moindre accélération si l’on ne désire pas. C’est notamment un atout notable pour les jeunes permis qui veulent se familiariser avec ce genre de cylindrée bridée A2.

Une polyvalence notable pour la Yamaha MT-07 

Tout ce qu’on a aimé sur les anciennes MT-07, a été reconduit, mais surtout amélioré avec cette édition 2021. Avec les progrès moteur, freinage et la position de conduite, la moto devient plus accessible et précise.

Le comportement routier de la MT-07 est indiscutablement plus mûr et cela se vérifie sur la précision de la trajectoire et le transfert de masse bien géré. À cela s'ajoutent l’électronique avec le Traction control et l’ABS qui œuvrent pour le confort et pour le plaisir en tout temps. Si la suspension laisse encore à désirer, elle ne présente pas de danger à force de s’habituer.

Notre avis final sur la MT-07 : Elle restera la préférée

L’esprit MT-07 a été sauvegardé en dépit de quelques modifications sur la forme et le fond du roadster millésime 2021. Certes, son design un peu provocateur n’est pas sûr de faire l’unanimité, et à priori, le niveau des suspensions reste à optimiser. Mais il est indéniable que cette version est la plus aboutie techniquement. Nous avons donc apprécié la polyvalence de cette moto qui sait « trotter »et galoper. Elle a su rester sobre, légère et accessible pour tous les riders et rideuses en quête de plaisir, malgré la bousculade des Honda CB650F ou encore les Kawazaki Z650 sur le marché. Au final, sa place de N°1 est loin d’être mise en cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les autres articles à découvrir

Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle