Comment transporter sa moto par le train ?

24 juillet 2018 • Actualités moto et 50cc, Conseils

La moto sur le train pour aller plus loin

Ca y est, l’heure des vacances est arrivée ! Vous avez décidé de partir à plusieurs centaines de kilomètres pour changer d’air. Mais pas question de laisser la moto à la maison ! Pour éviter le stress et la fatigue du trajet, mieux vaut faire transporter sa moto directement sur place.

La moto sur le train pour aller plus loin

©photo SNCF

Si vous disposez d’une gare proche du point de départ et du point d’arrivée, une bonne solution consiste à utiliser le train. En effet, votre moto voyage de son côté, vous du vôtre et tout le monde se retouve à destination.

Cela permet de réaliser des économies d’essence (et donc de pollution), de péage et d’éviter d’arriver avec les pneus carrés sur les belles routes des vacances.

En France, la SNCF propose l’auto-train (ou moto-train)

Les conditions de voyage en moto-train

L’auto-train, ou dans ce cas là moto-train, fait voyager votre moto de nuit via les lignes de frets. Pour utiliser ce service créé par la SNCF, il suffit de déposer votre moto à la gare de départ et de la récupérer à la gare d’arrivée.

Le moto-train transporte n’importe quels types de deux-roues comme les motos, scooters, quads, 3-roues ou side-car, à partir de 49,9 cm3 et immatriculés.

Les conditions de voyage en moto-train

Le véhicule doit respecter des dimensions maximales pour bénéficier du service moto-train. Attention si vous possédez une bulle haute, vous aurez peut-être besoin de la démonter. De plus, les bagages ou équipements doivent être rangés dans le top-case ou des valises latérales qui ferment à clé.

L’embarquement et le retrait de la moto

Les gares proposant le service moto-train disposent d’un lieu d’embarquement spécifique où laisser votre deux-roues à l’horaire indiqué sur le billet. Attention, les horaires peuvent varier assez largement de ceux du trajet.

Avant le chargement, un état des lieux de la moto s’effectue avec un agent. Les défauts et rayures sont notés sur le billet qui servira pour une éventuelle contestation à l’arrivée.

Les conditions de voyage en moto-train

©photo SNCF

Le personnel de gare dédié charge les véhicules sur le train. Ils pourront avoir besoin d’un double des clés pour les motos les plus lourdes. Dans ce cas, la SNCF garantit que la personne qui se charge de monter et descendre la moto du train possède le permis moto. Pensez à dévérouiller le Neiman et à ne pas laisser d’alarme ou d’antivol activés.

Ensuite, les deux-roues prennent place sur le plancher inférieur du porte-autos. Ils bénéficient d’un sanglage en 4 points afin d’assurer une immobilité complète lors du transport. En revanche, n’étant pas à l’abri des intempéries, votre moto a de grandes chances d’arriver plutôt sale après le voyage…

Une fois récupéré, vérifiez bien l’état de votre deux-roues avant de quitter la gare.

Au niveau des tarifs, vous vous en tirerez pour une petite centaine d’euros en vous y prenant largement à l’avance. Cependant, le tarif peut vite monter jusqu’à 200€, sans compter votre propre billet.

Info et réservations sur autotrain.oui.sncf

Et en Europe…

Eurotunnel Shuttle propose de transporter votre moto

©photo Eurotunnel

Il semble que les autres compagnies européennes ne proposent pas un service aussi flexible que l’auto-train.

Par exemple en Allemagne, il faut posséder un billet de train de nuit passager couplé au billet pour le véhicule.

En revanche, pour rejoindre l’Angleterre, Eurotunnel Shuttle propose de transporter votre moto. Au départ de Calais, la traversée dure 35 minutes et le tarif est la moitié de celui des voitures, passager inclus.

Globalement, pour faire traverser les frontières à votre moto, il faudra plutôt envisager un transport par camion.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »