Logo La Bécanerie

Tests, essais et comparatifs

Guides d'achatTests produitVoir tout
Nouveau
Top 10 des meilleurs maxi-scooters en 2024Lire l’article
À la une
Frein à disque ou V-brake ?Lire l’article
Nouveau
Salon du 2 roues de Lyon : que retenir de l'édition 2024 ?Lire l’article
À la une
Découvrez le pilote motoGP Fabio QuartararoLire l’article
Nouveau
Comment transformer une enduro en supermotard ?Lire l’article
À la une
Tuto méca : la vidange moto facileLire l’article
Nouveau
10 Tips pour rouler plus en sécurité à motoLire l’article
À la une
Comment nettoyer et entretenir son équipement de moto ?Lire l’article

Évènements

CoursesVoir tout
Nouveau
VTT: le calendrier de la coupe du monde 2024Lire l’article
À la une
A la découverte du Tourist Trophy de l'île de ManLire l’article
Nouveau
Red Bull: d'une boisson énergisante au MotoGPLire l’article
À la une
7 applications pour un roadtrip moto réussiLire l’article
Menu
Logo La Bécanerie
Bons Plans 2 Roues
Accueil » Gravel Bike : tout savoir sur le Vélo Gravel

Gravel Bike : tout savoir sur le Vélo Gravel

11/01/22
Aucun commentaire
299

Dans les années 90, un certain américain du nom de John Tomac, a décidé d'adapter un guidon de vélo de route à son VTT Yéti. Il remporta en 1991 le championnat du monde de VTT Cross-country. Mais malgré cela, cette idée est vite passée aux oubliettes. Or, depuis quelques années seulement, la pratique du Gravel à réellement explosé aux Etats-Unis et s'est très vite fait connaître en Europe. Qu'est ce qui différencie donc ce type de vélo d'un cyclocross ou d'un VTC et quels sont ses avantages et inconvénients ? Toutes les réponses ici.

 

Qu'est-ce que le gravel bike ?

Le gravel bike est une « nouvelle » pratique de vélo, venue des États-Unis où les pistes non goudronnées sont nombreuses et parfois plus intéressantes et sûres à rouler que les routes. Reconnue en 2022 comme discipline officielle par l'UCI (Union Cycliste International), le Gravel bike s'est très rapidement répandu en Europe et sur les autres continents.

Il s’agit de rouler librement avec un vélo sans vraiment se soucier du terrain ou du type de revêtement rencontré, en alternant routes et chemins plus ou moins accidentés suivant les inspirations du cycliste ou les limites imposées par le matériel (Gravel = de gravier).
Malgré des ressemblances, il faut distinguer le gravel bike du cyclocross, une pratique qui consiste plutôt à parcourir à haute intensité des circuits pourvus d’obstacles (escaliers, planches…), et pour lesquels les vélos ont des géométries sensiblement différentes : cadre aux cotes plus « carrées » pour faciliter les portages du vélo sur l’épaule, avec des bases très courtes pour la vivacité, un empattement plus court pour la maniabilité…
Même si la pratique est principalement un loisir sans recherche de la performance, quelques compétitions commencent à émerger en France : Roc Gravel, Gravel66…

Dans un usage courant, le gravel bike est un vélo robuste et très polyvalent, il peut aussi s’utiliser au quotidien comme vélo urbain ou commuter (vélotaf).

En dérive le bikepacking: forme plus moderne du cyclotourisme qui consiste à équiper son vélo de sacoches légères et aérodynamiques pour des randonnées de courtes durées (1 à 3 jours), sur des terrains accidentés (et même tout terrain). Pour cette pratique, certains gravel bikes s’utilisent souvent avec des pneus larges (supérieurs à 40 mm) type VTT, voir Fat bike. On les appelle alors des Gravel Grinder ou Monster Cross.

 

Les caractéristiques techniques d'un gravel bike

Caractéristiques techniques et composants d'un gravel bike

Cadre type endurance

Comme évoqué précédemment, les cadres de vélos gravel bien conçus présentent des géométries spécifiques qui vont favoriser le confort sur les sols dégradés et les sorties longues, des bases et un empattement plus longs pour apporter une bonne stabilité, et des inserts filetés qui permettent le montage d’accessoires comme des garde-boues ou des porte-bagages.

Côté matériaux, l’acier (économique, robuste, confortable et recyclable) fait un beau retour dans l’univers gravel, tandis que l’aluminium (léger, nerveux, recyclable), le carbone (léger, vif mais confortable suivant la conception et difficilement recyclable) ou le titane (confortable, léger, solide, durable mais onéreux) offrent des caractéristiques qui peuvent influencer le budget, le comportement du vélo et son usage.

 

Transmission / braquets / freinage

Côté transmission, la plupart des vélos gravel sont actuellement livrés avec des transmissions de route / cyclosport type compact (50/34 dents) ou semi-compact (52/36) avec des cassettes à grand pignon en 30 ou 32 dents. Parfois, on retrouve une transmission issue du cyclocross, mono-plateau 36 à 42 dents et cassettes à grand pignon 42 dents. En mono-plateau, les solutions des couronnes type narrow/wide permettent de se prémunir des déraillements intempestifs, mais offrent moins de polyvalence.

De plus grandes démultiplications type VTT permettront d’affronter des pentes plus abruptes, ce qui est tentant, mais pour des raisons de compatibilités, il est complexe voire impossible de panacher des pièces de transmission de VTT avec celles de route.

Le système de freinage est généralement constitué de freins à disques hydrauliques, hydro-mécaniques ou mécaniques pour apporter un freinage progressif mais puissant et efficace en toutes conditions, notamment humides ou lorsque le vélo est chargé de sacoches.

 

Cintre

Route traditionnelle, plat, relevé, moustache… Même si finalement tout est permis, la tradition voudrait qu’on utilise un cintre de route à la forme évasée sur les côtés (drop bar avec du « flare ») pour obtenir une meilleure prise en main des cocottes en toutes conditions, selon un angle plus naturel, comme par exemple avec le Dajia Far Bar ou Easton AX en aluminium ou carbone.
L’essentiel est surtout de trouver la bonne position pour rouler dans les différentes situations rencontrées.

 

Selle confort

Le gravel met l’accent sur le confort. On retrouve bien souvent des selles Fabric ou Brooks qui allient confort, performance et simplicité ou durabilité.

 

Fourche

La fourche, quant à elle, est rigide, très similaire à ce que nous retrouvons sur les vélos de Cyclo-cross, cependant de nombreuses marques ont crées des fourches suspendues pour le Gravel, avec un faible de débattement, de 40mm à 60mm (Fox Racing Shox, RockShox, Suntour, MRP…).

 

Roues et pneus

roue gravel bikeLes diamètres des roues les plus courants sont les 700c et 650b. Un châssis gravel bike étant extrêmement polyvalent, le choix des pneus s’avèrera prépondérant pour répondre à ce large champ d’action.

D’une section minimale recommandée de 30 à 32 mm, nous considérons qu’il est idéal d’utiliser des pneus de largeur 34 à 47 mm pour s’assurer d’un bon compromis sur les différents terrains de jeux offerts. Bien sûr, le profil, plus ou moins cranté, ou mixte (bande de roulement plus lisse et crampons latéraux) va directement déterminer la capacité de franchissement, la motricité et l’adhérence ainsi que le rendement au pédalage. Il est impératif de s’assurer au préalable du dégagement maximal (ou Max. clearance en anglais) autorisé par votre cadre et votre fourche.

En outre, la pression exerce un rôle très important sur les pneus destinés au gravel en influant fortement leur comportement et les sensations.

De plus en plus de marques proposent aujourd’hui des pneus dédiés à la pratique du gravel. On citera notamment WTB, Hutchinson, Schwalbe, Clément, Continental, Challenge et Vee Tire chez qui nous vous proposons une sélection de pneus qui font référence. Les pneus à flancs beiges (appelés aussi SkinWall ou GumWall) offrent en plus d’un look néo-vintage très tendance, une légèreté et une souplesse appréciables en terme de rendement, d’accroche et de confort.

Un montage tubeless peut s’avérer une bonne option en apportant une solution préventive aux crevaisons, et une meilleure motricité alliée à plus de confort grâce à la possibilité de rouler avec des pressions inférieures. La qualité du liquide préventif joue alors un rôle prépondérant, c’est pour cela que nous vous recommandons l’usage des préventifs et accessoires Orange Seal ou NoTubes.

 

Accessoires

Afin de profiter pleinement des nombreuses possibilités qu’offrent les vélos gravel, il est judicieux d’opter pour un système GPS performant et polyvalent. Il existe en effet des modèles offrant un système de navigation et guidage précis, mais également une multitude d’informations utiles pour l’entraînement (vitesse, puissance, cadence, fréquence cardio, dénivelés…). Il existe également une multitude de bagageries spécielmeent adaptées pour les gravel bike sur le site de la boutique, très pratiques pour les excursions prolongées.

=> Retrouvez toutes les pièces détachées, équipements et accessoires pour votre gravel sur notre boutique :

Sélection gravel La Bécanerie

 

Quelles chaussures utiliser avec un gravel ?

Il est généralement préconisé d’opter pour des chaussures type VTT ou cyclocross qui permettent d’utiliser des pédales automatiques, et offrent un bon transfert lors de l’effort tout en permettant de marcher facilement ou de porter le vélo.
Pour les pédales, qu’elles soient automatiques ou plates, il vaut mieux opter pour des modèles conçus pour le tout terrain.

 

Pourquoi acheter un Gravel, quels sont ses avantages ?

  • Polyvalence : maître-mot de ce vélo, sa polyvalence est son point fort, grâce à lui, vous pourrez faire de nombreuses balades sur l'asphalte, en passant par des chemins de gravier et des sentiers plus techniques et tout cela sans changer de monture. De nombreuses personnes utilisent leur Gravel pour aller au travail quotidiennement, mais aussi pour faire des voyages sur plusieurs jours. Un vrai plus qui vous fera gagner de la place et de l'argent.
  • Confort : ses pneus larges à crampons, son cintre plus large avec son flare et sa géométrie moins agressive qu'un vélo de route lui offre un confort optimal, vous permettant de parcourir de nombreux kilomètres sans vous souciez du confort qu'il vous offrira, et cela, peu importe le terrain que vous emprunterez.
  • Capacité de chargement : qui ne rêve pas de partir en week-end à vélo ? Le Gravel est aujourd'hui une superbe solution pour vos voyages grâce à sa grande capacité de chargement et cela est en partie dû aux nombreux inserts fixés sur le cadre à différents endroits, permettant d'y fixer de nombreux accessoires tel que des porte-bagages, des portes bidons… Vous aurez la possibilité d'y fixer des sacoches de cintre plus grandes grâce au flare du cintre, ainsi que d'y mettre des sacoches de cadre et selle vous offrant un chargement adapté aux voyages sur plusieurs jours.

bagagerie gravel bike

 

Les inconvénients du Gravel bike, résident ils dans sa polyvalence ?

  • Polyvalence : eh oui, encore lui ! Pour certains, la polyvalence est un avantage, mais pour ceux et celles recherchant performance et efficacité, le Gravel a ce gros inconvénient, performer sur aucune discipline. Pour la pratique tout-terrain, ses pneus étroits et la non présence de suspension ne font pas de lui un vélo tout-terrain performant. L'effet est inverse pour le vélo de route, car son rendement est trop faible, en cause ses pneus plus large que ceux utilisés pour la discipline.
  • Poids : un poids léger est primordial pour les vélos musculaires, cependant nos amis les Gravel sont souvent bien plus lourds que des vélos de route, en cause les larges pneus, la matière du cadre ou encore les nombreux accessoires que nous pouvons lui greffer. Si l'on cherche un vélo offrant une grande réactivité, vous vous trompez de cible.
  • Le coût : aujourd'hui, et encore plus avec la crise qu'a connu le monde du cyclisme lors du COVID, le prix des vélos à augmenté et les Gravel n'y ont pas échappés. Vous trouverez votre bonheur dans un budget commençant à 750 € pouvant aller jusqu'à 11 500 €, de quoi satisfaire tous les budgets.

 

Au final, le Gravel, effet de mode ou réelle utilité ?

Les puristes du vélo de route ou du vélo tout-terrain n'y verront qu'un coup de marketing supplémentaire des fabricants de vélo, créant un besoin inexistant pour ce genre de pratique. D'autres y verront un réel intérêt pour leur trajet quotidien du travail, pour leurs envies de voyager et de découvrir de nouveaux horizons sans se soucier de la praticité du terrain. Une discipline qui aujourd'hui, peut-être pratiquer dans de nombreux clubs, que ce soit en loisir, ou en compétition grâce aux différentes épreuves organisées dans toute la France. Et si vraiment vous hésitez, passer chez votre vélociste le plus proche de chez vous et aller demander un essai ! Mais attention, vous risquez de l'adopter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles à découvrir
Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle