Les femmes qui ont marqué l’histoire moto du Dakar

4 décembre 2018 • À la une, Actualités moto et 50cc, Compétition, Dakar

 

Les femmes du Dakar 1983

Les femmes du Dakar 1983

 

Rétrospective des femmes ayant participé au Dakar à moto

En 2015, la pilote moto Laia Sanz rentre dans l’histoire du Dakar en achevant le rallye à la neuvième place. Ce qui fait d’elle la femme la mieux classée depuis la création du Dakar. Mais avant elle, de nombreuses pilotes ont inscrit leurs noms dans les pages du rallye le plus dur au monde.

Étonnamment, la toute première édition du Paris-Dakar en 1979 fera partie de celles ayant compté le plus de femmes à moto, avec sept pilotes, toutes françaises.

Au total, 32 femmes ont osé braver les dunes, traverser les déserts et gravir des montagnes au guidon de leurs motos. Plus de la moitié réussiront à achever au moins un Dakar. Parmi elles, 13 recevront le trophée de meilleure féminine.

Qui sont-elles ? Plongez avec nous dans les archives du Dakar pour les découvrir.

Liste des plus célèbres femmes engagées sur le Dakar

Dans un premier temps, voici une présentation des pilotes féminines dont l’histoire se souvient particulièrement. Que ce soit par leur perséverence ou leur résultats, ces motardes ont participé à écrire la légende de ce rallye hors normes.

Toutefois, il faut savoir que trois éditions ne comptent aucune pilote moto féminine : 1995, 2003 et 2004.

Martine de Cortanze

Martine de Cortanze - Dakar 1979

Martine de Cortanze – Dakar 1979

Surnommée reine du sable, de l’eau et de l’espace, Martine de Cortanze est une légende du motocyclisme féminin.

A 33 ans, elle a fait partie des sept pilotes féminines à prendre le départ du tout premier Dakar en 1979. En terminant à la 11e place au classement général des motos, elle marque ainsi le premier record de l’histoire féminine du Dakar.

Engagée sur le Dakar jusqu’en 1981, elle s’adonnera ensuite à d’autres disciplines comme la course motonautique ou encore des vols paraboliques au centre spatial de la NASA à Houston.

Nicole Maitrot

Nicole Maitrot - Dakar 1982

Nicole Maitrot – Dakar 1982

Nicole Maitrot totalise quatre participations en moto à partir de 1980 (et une en auto). Ainsi, elle se classe première féminine en moto en 1982 et en voiture en 1984. Toujours à l’arrivée, il s’agit de la seule femme à avoir gagné le classement féminin auto et moto !

« Une expérience humaine avant tout, la découverte de l’Afrique et surtout celle de soi. J’en suis sortie avec le goût du challenge, une énergie hors du commun, de la modestie, de la volonté et le goût des autres ».

Marie Ertaud

Marie Ertaud - Dakar 1983

Marie Ertaud – Dakar 1983

Engagée sur le Paris-Dakar dès 1979, la française devra cependant attendre 1983 pour figurer en tête du classement féminin. En effet, elle inscrit son nom au palmarès grâce à une 15e place au classement général des motos.

Lorsqu’elle quitte le Dakar, elle rejoint Nicole Maitrot au classement des femmes ayant achevé le plus grand nombre de Dakar. Les deux pilotes ont réussi à boucler quatre éditions.

Christine Martin

Christine Martin - Dakar 1981

Christine Martin – Dakar 1981

Christine Martin - Dakar 1983

Christine Martin – Dakar 1983

Christine Martin - Dakar 1983

Christine Martin – Dakar 1983

La pilote française se lance à l’assault des dunes dès la première édition du Dakar en 1979 mais se voit contrainte d’abandonner. Toutefois elle ne se décourage pas et prend part à quatre autres éditions jusqu’en 1983.

Bien lui en a pris puisqu’elle remporte le classement féminin des motos en 1980 avec une 20e place. Puis, elle récidive l’année suivante en établissant un nouveau record avec une 10e position finale.

Verónique Anquetil

Veronique Anquetil - Dakar 1984

Veronique Anquetil – Dakar 1984

Après une première participation en 1982, elle devient la star de l’édition 1984 en terminant 4e sur deux étapes. Ainsi, elle entre dans l’histoire comme la femme la mieux classée sur une étape. Elle termine 15e et meilleure pilote féminine.

Elle ne participe pas en 1985 mais revient en 1986 puis 1987.

Nicole Basse

Nicole Basse prend part au Dakar en 1983 et pilotera jusqu’en 1989. Ainsi, elle marque l’histoire en étant la première femme ayant participé au plus d’éditions (7). Néanmoins, elle détient aussi le triste record du nombre d’éditions inachevées (6).

Patrizia Wolf

Patrizia Wolf - Dakar 1989

Patrizia Wolf – Dakar 1989

L’italienne débarque sur le Dakar en 1988. Elle ne participera qu’à deux éditions mais obtient la victoire au classement féminin en 1989 grâce à sa 32e place.

Patricia Watson-Miller (née Schek)

Patricia Schek - Dakar 1990

Patricia Schek – Dakar 1990

Patricia Schek - Dakar 1991

Patricia Schek – Dakar 1991

Patricia Watson-Miller - Dakar 2006

Patricia Watson-Miller – Dakar 2006

La pilote allemande participe au Dakar pour la première fois en 1988 mais abandonne. Puis, seule représentante des pilotes féminines en 1990 et 1991, elle remporte logiquement le trophée féminin sur une BMW construite par son père.

En 1992, après avoir terminé deuxième sur une Suzuki DR 350, elle arrête le Dakar pour s’occuper de ses enfants. Toutefois, elle revient en 2006 après un titre de Championne du Monde de rallye cross country. Elle remporte ainsi un troisième trophée féminin malgré un gros accident, en terminant 67e.

Pour sa dernière participation en 2007, elle passe la ligne à la 86e place.

Jutta Kleinschmidt

Jutta Kleinschmidt - Dakar 1992

Jutta Kleinschmidt – Dakar 1992

Jutta Kleinschmidt - Dakar 1992

Jutta Kleinschmidt – Dakar 1992

Sa première participation remonte à 1988, puis elle revient en 1992. Année au cours de laquelle elle rempote la victoire au classement féminin au terme d’une belle bagare avec Patricia Watson-Miller. Les deux femmes finissent respectivement 23e et 24e. Elle abandonne en 1993 mais améliore son résultat personnel en 1994 en terminant 22e.

Puis, elle passe sur 4 roues et devient la première femme à remporter une étape du Dakar en 1997 ! Finalement, elle deviendra en 2001 la seule femme à remporter le Dakar.

Andrea Mayer

Andrea Mayer - Dakar 1999

Andrea Mayer – Dakar 1999

Cette pilote allemande compte cinq participations au Dakar au guidon d’une moto. Elle se classe 45e lors de la première en 1996 et remporte son premier trophée féminin. Ensuite, elle remporte de nouveau le trophée en 1999 en finissant à la 32e place.

En 2000, elle termine juste derrière Elisabete Jacinto, à la 53e. Puis en 2001, Andrea Mayer domine Elisabete Jacinto et termine 30e. Enfin, elle achève d’écrire l’histoire avec son meilleur résultat l’année suivante : une 23e place.

Andrea Mayer devient donc la seule détentrice du record du nombre de victoires au classement féminin (4) sur le Dakar. A noter qu’elle est la compagne de Stéphane Peterhansel, détenteur de 13 victoires sur le Dakar (7 en auto et 6 en moto).

Elisabete Jacinto

Elisabete Jacinto - Dakar 2000

Elisabete Jacinto – Dakar 2000

Pilote portugaise, elle a participé quatre fois au Dakar. Tout d’abord, en 1998 et 1999 elle doit abandonner la course sur problème mécanique.

Cependant, elle parvient à boucler son premier Dakar en 2000 et termine 49e. Ce qui lui permet de remporter le trophée féminin cette année là. Il s’agit de son meilleur résultat, puisqu’elle finit 56e l’année suivante, avant de se tourner vers les voitures.

Annie Seel

Annie Seel - Dakar 2010

Annie Seel – Dakar 2010

Annie Seel fait sa première apparition sur le Dakar en 2002. Elle termine alors à la 54e place. Puis elle fait une longue pause et revient seulement en 2007 où elle finit 94e. 76e en 2009, la suédoise doit attendre l’année suivante pour remporter la victoire au classement féminin grâce à une 45e position.

Enfin, en 2011, elle termine son cinquième Dakar à la 83e place. Annie Seel entre donc dans l’histoire en tant que femme ayant le plus d’éditions achevées.

Ludivine Puy

Ludivine Puy - Dakar 2005

Ludivine Puy – Dakar 2005

Ludivine Puy prend le départ de son premier Dakar en 2005 et l’achève en 97e position. De plus, ce résultat lui permet d’obtenir le trophée féminin dès sa première participation.

Si la française abandonne en 2006, c’est pour mieux revenir en 2007. En effet, elle gagne de nouveau le trophée grâce à sa 44e place à l’arrivée, son meilleur résultat.

Amparo Ausina

Amparo Ausina - Dakar 2005

Amparo Ausina – Dakar 2005 ©paddockmotociclismo.net

A 37 ans, il s’agit de la toute première pilote espagnole à passer la ligne d’arrivée sur le Dakar. Elle termine à la 102e place en 2005, lors de sa seule participation.

Rosa Romero

Rosa Romero - Dakar 2018

Rosa Romero – Dakar 2018 ©motorcyclelife.com.au

Femme du multiple vainqueur du Dakar Nani Roma, la pilote espagnole a participé à sept éditions depuis 2006.

Si elle ne réussit pas à passer la ligne d’arrivée en 2006, 2012 et 2014, elle finit 52e en 2015 puis 67e en 2016 et enfin 80e en 2017. Malheureusement, elle abandonne de nouveau en 2018.

Mirjam Pol

Mirjam Pol - Dakar 2009

Mirjam Pol – Dakar 2009

La néerlandaise finit son premier Dakar en 2006 à seulement 22 ans, en 80e position. Dès l’année suivant elle remonte à la 49e place. Puis elle remporte son premier trophée féminin en 2009 grâce à une 53e place.

Elle abandonne en 2010 et 2011 avant de passer dans l’ombre et travailler pour l’assistance de l’équipe HT Rallye Raid. Enfin, elle reprend le guidon en 2018 et sa 79e position à l’arrivée la classe 2e féminine derrière une certaine Laia Sanz

Anne-Charlotte Tilliette

Anne-Charlotte Tilliette - Dakar 2007

Anne-Charlotte Tilliette – Dakar 2007 ©avmaroc.com

A seulement 20 ans, elle grave son nom dans l’histoire du rallye. Accompagné de son père, tous deux pilotes moto sans assistance, elle devient la plus jeune pilote féminine à participer au Dakar. Elle termine donc 127e lors de son unique participation en 2007.

 

Tamsin Jones

Tamsin Jones - Dakar 2010

Tamsin Jones – Dakar 2010

2010 constitue la première et unique participation de Tamsin Jones. Mais elle fait d’elle la plus jeune Britannique à finir le Dakar, en 87e position. Alors qu’elle n’a commencé la moto qu’à 24 ans, après 5 ans de descente en VTT !

Laia Sanz

Laia Sanz - Dakar 2015

Laia Sanz – Dakar 2015

La pilote espagnole a gravé son nom dans l’histoire du Dakar en devenant la femme la mieux classée au général, 9e en 2015. Ainsi, elle bat 34 ans après le record détenu par Christine Martin (10e).

Elle a marqué le Dakar de son empreinte avec 8 victoires au classement féminin depuis 2011. 15e à l’issue du Dakar 2016, elle est aussi la seule femme à terminer l’épreuve parmi les motos cette année là. Pour sa 7e participation en 2017, elle remporte une 7e fois la catégorie féminine au Dakar. Néanmoins, elle ajoute encore une victoire à son palmarès en 2018 en terminant 11e.

Proclamée meilleure féminine absolue sur le Dakar, elle ne s’arrête pas pour autant et prendra le départ du Dakar 2019 avec le numéro 17 !

Anastasiya Nifontova

Anastasya Nifontova - Dakar 2017

Anastasya Nifontova – Dakar 2017 ©Motorsport.com

75e du Dakar 2017, elle s’impose dès sa première participation à la seconde marche du podium féminin. Tout en réalisant l’exploit d’être la première pilote féminine russe à franchir la ligne d’arrivée du Dakar à moto. Absente en 2018, elle revient en 2019 avec le dossard 56.


Les pilotes féminines dont on parle moins

Enfin, on pense à celles qui n’ont fait qu’un passage éphémère sur le Dakar. Parfois avec réussite, parfois moins…

Tout d’abord, Pascale Gueurie, Marie-Dominique Cousin (Marido) et Martine Rénier ont fait partie des pionnières. Cependant, elle ne compteront qu’une seule participation au Dakar moto en 1979. Hélas soldée par un abandon. Tout comme Corinne Koppenhague qui revient en 1985, sans plus de chance. Ainsi que la française Anne-Marie Lecomte au guidon de sa KTM et dont le Dakar de 1985 représente sa seule participation.

Marie-Claude Laredo, quant à elle, compte deux participations moto en 1981 et 1983, qu’elle abandonne. Par la suite, elle oeuvra dans une école de pilotage moto pour pilotes féminines. Patricia De Keyser a dû abandonner également le seul Dakar qu’elle tentera : celui de 1981. En revanche, Marie Sandell termine 50e de l’édition de 2002. En 2005, Alicia Martínez prend le départ mais se voit contrainte d’abandonner.

La pilote allemande Christina Mier compte deux participations : un abandon en 2009 mais elle prend sa revanche en 2010 en terminant 85ème. Deux participations également pour Silvia Giannetti et 2 Dakar achevés : 67ème en 2010, 79e en 2011. Ce qui la place 2e et 3e féminine. Enfin, la championne chilienne de cross et d’enduro Josefina Gardulski  ne termine malheureusement pas son seul Dakar en 2013.

Classement des meilleurs pilotes féminines sur le Dakar

En gras, celles ayant reçu le trophée de meilleure pilote féminine sur le Dakar.

  • 1. Laia Sanz 9e (2015)
  • 2. Christine Martin 10e (1981)
  • 3. Martine de Cortanze 11e (1979)
  • 4. Nicole Maitrot 14e (1982)
  • 5. Marie Ertaud 15e (1983)
  • 6. Veronique Anquetil 15e (1984)
  • 7. Jutta Kleinschmidt 22e (1994)
  • 8. Nicole Basse 23e (1984)
  • 9. Andrea Mayer 23e (2002)
  • 10. Patricia Watson-Miller née Schek 24e (1992)
  • 11. Pascale Gueurie 27e (1979)
  • 12. Ludivine Puy 44e (2007)
  • 13. Annie Seel 45e (2010)
  • 14. Elisabete Jacinto 49e (2000)
  • 15. Mirjam Pol “Maria Gesina” 49e (2007)
  • 16. Maria Sandell 50e (2002)
  • 17. Rosa Romero 52e (2015)
  • 18. Silvia Giannetti 67e (2010)
  • 19. Anastasiya Nifontova (2017)
  • 20. Christina Meier 85e (2010)
  • 21. Tasmin Jones 87e (2010)
  • 22. Amparo Ausina 102e (2005)
  • 23. Anne-Charlotte Tilliette 127e (2007)

La russe Anastasiya Nifontova parviendra-t-elle à devancer l’experte espagnole Laia Sanz ? Suivez le Dakar 2019 avec nous pour le savoir !

Source et photos motociclismofemenino.com & parisdakar.it, sans oublier Wikipedia.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »