Menu
Accueil » Faites le point sur le calendrier MotoGP de 2022

Faites le point sur le calendrier MotoGP de 2022

26/07/22
Aucun commentaire

À l’issue de la trêve estivale, les pilotes et écuries reprendront la suite du championnat du monde de MotoGP 2022 le 7 août prochain au circuit de Silverstone. Alors que les écarts de points apparaissent dans le top 10 du classement, avec un Fabio Quartararo en tête (172 points) devant Aleix Espargaró (151 points) et Johann Zarco (114 points), aucune échappée ne peut être pronostiquée à 9 courses du dénouement final ! Si vous n’avez pas suivi la première partie de la compétition, vous aurez encore le privilège d’en être le témoin, en ligne ou sur place, du reste de la saison qui s’annonce épique ! Dans cet article, nous vous livrons le calendrier des courses à venir avec les détails des circuits, leurs caractéristiques, les records et bien d'autres détails croustillants

7 août - GP de Grande Bretagne, Circuit de Silverstone

Les meilleurs pilotes mondiaux engagés dans le championnat MotoGP de 2022 se rassembleront de nouveau à Londres le 7 août, au circuit de Silverstone. Ce tracé qui recèle plus de 60 ans d’histoire, a accueilli les compétitions de sports mécaniques, en mettant en relief des noms célèbres.

Silverstone est notamment connu pour sa rapidité. Le circuit annonce 5.9km de longueur, 18 virages (8 à gauche et 10 à droite) et une ligne droite de 770 m pour une vitesse moyenne de 175,4 km/h. Ces caractéristiques ont permis à quelques pilotes comme Jorge Lorenzo (3 victoires) ou encore Marc Marquez (record du tour le plus rapide avec un temps de 1’59.936 et 5 pole positions) de se démarquer au cours de ces dernières années.

Pour la reprise, Fabio Quartararo tentera de réitérer son exploit de 2021 sur ce même circuit où il a terminé premier avec un chrono de 40’20.579 (20 tours).

21 août - GP d’Autriche, Circuit de Spielberg

L’Östterreichring, rebaptisé Red Bull Ring en 2011, sera l’hôte du 13ème GP de la saison. Sis en Autriche, dans la municipalité de Spielberg, le circuit offrira un grand spectacle à travers ses spécificités : 4,318km, 10 virages dont 7 à droite, un dénivelé de 65 mètres, 28 tours et enfin une ligne droite de 626m.

L’issue du GP d’Autriche sera difficile à prédire sachant que le Red Bull Ring n’a reçu sa première course de MotoGP qu’en 2016. Cependant, sa complexité attire les pilotes techniques comme Johann Zarco qui avait déclaré en 2021 que « ce circuit est l’un de ses préférés. Ces enchaînements de virages et d’accélérations offrent des sensations uniques ». En attendant les éclairs de génie du français le 21 août prochain, il faut rappeler que le record de tour est signé Marc Marquez avec un temps de 1’23.027 !

4 septembre – GP de Saint-Marin, Circuit de Misano

La 14ème course MotoGP 2022 nous ramènera en Italie, sur le circuit de Misano World Circuit Marco Simoncelli. Comme la majorité des grands sites de compétitions internationales, cette piste a été le théâtre de grandes rivalités et des records historiques du sport mécanique. Après une longue pause de 10 ans, il a rouvert ses portes aux compétitions MotoGP en 2007.

Sur le papier, Misano se résume à 16 virages dont 6 à gauche, 4.2 km, 12 m de largeur, 27 tours et une ligne droite de 530 m. C’est un tracé bien connu des pilotes engagés en MotoGP 2022 et spécifiquement Francesco Bagnaia, vainqueur en 2021 et détenteur du record mondial du tour avec un temps de 1’31.065, ainsi que Fabio Quartararo (second en 2021). Les deux avaient enregistré des temps très proches (41’48.305 contre 41’48.669), aussi nous espérons retrouver un duel de choc sur le circuit le 4 septembre prochain.

Côté record, le nombre de victoires obtenues au MotoGP de San Marino est détenu par Marc Marquez (4), Jorge Lorenzo (3) et Valentino Rossi (3).

18 septembre – GP d’Aragon, Circuit Motorland Aragon

Motorland sera le point de rendez-vous de la 15ème manche du championnat MotoGP de 2022. Ce circuit situé à Alcaniz a accueilli d’innombrables épreuves de sports à moteur, entre 1963 et 2003. En 2009, son parcours a été entièrement redessiné par Hermann Tilke pour des raisons de sécurité et de modernisation.

Le terrain de Motorland Aragon constitue aujourd’hui une piste privilégiée des pilotes rapides et s’illustre par sa longueur de 5,1km, ses 17 virages dont 7 à droite et sa très longue ligne droite de 968m.

Le 18 septembre prochain, les habitués du circuit dont Francesco Bagnaia (vainqueur en 2021) et Joan Mir (3ème en 2021) retrouveront les belles sensations. Si Marc Marquez reste le titulaire indiscutable du nombre de victoires (5), Pecco détient le record historique du tour le plus rapide de Motorland avec un temps de 1’46.322.

25 septembre – GP du Japon, Circuit Twin Ring Motegi

Les grands prix du Japon sont réputés intenses, tout simplement parce que le circuit hôte est le fief de Honda ! Cette année, l’absence de Marc Marquez sur la piste du Twin Ring Motegi sera l’occasion pour d’autres constructeurs comme Yamaha et Ducati de s’imposer en terre ennemi.

Les caractéristiques du Twin Ring Motegi sont appréciées des pilotes de toutes générations. Il propose 4,8 km de longueur, 15 virages dont 8 à droite, 15m de largeur, 24 tours et 762m en ligne droite.

En 2015, Jorge Lorenzo a enregistré le record historique du tour le plus rapide au Twin Ring Motegi avec un temps de 1’43.790. Il partage également le plus grand nombre de victoires (3) sur circuit avec Marc Marquez et Dani Pedrosa. Le 25 septembre prochain, Fabio pourra se rapprocher de ces champions en améliorant son classement (second en 2019).

2 octobre – GP de Thaïlande, Circuit international de Buriram

Le Circuit International de Buriram a ouvert ses portes au MotoGP en 2018. C’est un tracé récent mais très moderne, qui offre de beaux virages techniques.

Dessiné par l’architecte Hermann Tilke, il est long de 4,554km et recèle 12 virages dont 7 à droite, une largeur de piste de 12m et une longue ligne droite de 1000m.

Le 2 octobre prochain, les pilotes pourront inscrire leur nom dans l’histoire de ce circuit encore peu connu durant les 26 tours prévus. Ce sera un moyen pour Fabio Quartararo (second en 2019) d’aller chercher un premier succès pour se rapprocher de Marc Marquez, détenteur du record du tour le plus rapide (1’30.031) et du nombre de victoires (2).

17 octobre – GP d’Australie, Circuit de Philip Island

Le GP d’Australie est une étape incontournable du championnat ! Cette année, les pilotes de MotoGP fouleront pour la 27ème fois cette piste iconique qui a ouvert ses portes en 1989. Le succès de ce circuit réside dans sa rapidité. Il est devenu l’arène des duels effrénés qui garantissent les meilleurs spectacles.

Le circuit Philip Island a pour caractéristiques techniques : 4,4km de longueur, 12 virages dont 7 à gauche, 13m de largeur de piste, 27 tours réglementaires et 900m de ligne droite.

Le site a été marqué par les records de Casey Stoner (6 victoires), Valentino Rossi (6 victoires) et Jorge Lorenzo (record du tour le plus rapide avec un temps de 1’27.899). Pour cette édition 2022, Jack Miller (3ème en 219) sera le pilote à suivre sur le circuit.

23 octobre – GP de Malaisie, Circuit international de Sepang

Avec ce circuit attendu en Asie le 23 octobre prochain, les pilotes de MotoGP tenteront de grappiller des points avant de clôturer la saison. Cette avant-dernière manche sera capitale, et offrira en plus un spectacle de qualité par la complexité de son tracé.

Le Circuit International de Sepang est exclusivement conçu pour la compétition. Dessiné par Hermann Tilke, il renferme des sections lentes et rapides qui demandent la plus grande adresse et la plus grande stratégie aux pilotes.

Sur le plan technique, le circuit annonce 5,5 km de longueur, 15 virages dont 10 à droite, une largeur de piste de 16m et une longue ligne droite de 920 m.

En 2019, Maverick Vinales parvient à décrocher une victoire avec 3 secondes d’avance sur Marc Marquez. Fabio Quartararo enregistre pour sa part le record du tour le plus rapide du circuit avec un temps de 1’58.303.

6 novembre – GP de Valence, Circuit Ricardo Tormo

Le championnat de MotoGP 2022 touchera à sa fin en Espagne au Circuit Ricardo Tormo. Cette 20ème manche déterminera le grand vainqueur de la saison et inscrira un nouveau nom dans les annales de l’histoire de ce sport.

Le tracé est le plus petit de la compétition puisqu’il mesure 4 km seulement. Cela dit, il constitue un circuit technique qui a tout pour plaire aux spectateurs et aux pilotes. La piste de 12m de large comprend 14 virages dont 9 à gauche et une longue ligne droite de 876m.

L’histoire du GP de Valence a été marquée par les victoires des natifs du pays, à savoir Jorge Lorenzo (4), Dani Pedrosa (4) et Marc Marquez (2).  Francesco Bagnaia, Jorge Martin et Jack Miller envisagent de rentabiliser leurs expériences sur le circuit après avoir rempli le podium en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les autres articles à découvrir

1 2 3 42
Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle