Menu
Accueil » Quartararo remporte le Grand Prix d’Allemagne devant Zarco, nouveau doublé français

Quartararo remporte le Grand Prix d’Allemagne devant Zarco, nouveau doublé français

19/06/22
Aucun commentaire

Pour la troisième fois, Fabio Quartararo et Johann Zarco offrent un doublé à la France en MotoGP ! Un exploit semblait encore impensable il y a quelques années, lorsque les Espagnols et les Italiens monopolisaient les podiums. Le champion du monde en titre a remporté sa troisième victoire de la saison (la onzième de sa carrière) dans la fournaise du Sachsenring, où le thermomètre dépassait allègrement les 35 degrés. Ensemble, nous allons analyser les détails de cette belle course lors du Grand Prix d’Allemagne.

Une belle course de Fabio Quartararo

Fabio Quartararo (Yamaha), leader du classement mondial, a parfaitement mené sa machine pour s’imposer, dimanche 19 juin, sur le Grand Prix d’Allemagne. Dire que Quartararo est sans doute un concurrent potentiel serait une idée soutenue ! Dans les virages du Sachsenring, le champion du monde en titre, dès le premier virage, a dépassé le poleman Francesco Bagnaia (Ducati) puis l’a breaké. Il devance, après trente tours, son compatriote Johann Zarco (Pramac) pour un doublé français. C’est le deuxième de la saison après celui réalisé au Grand Prix du Portugal, déjà dans cet ordre.

Même si Zarco revenait à moins d’une seconde et demie de son compatriote à mi-course, Quartararo donnait un peu d’accélérateur pour reprendre ses distances, et s’imposait finalement avec cinq secondes d’avance sur le pilote Pramac. À la troisième place, nous retrouvonsck Miller (Ducati). Ce dernier a pris le meilleur sur Aleix Esparagaro juste à trois tours de la fin, suite à une erreur de l’Espagnol.

Johann Zarco, un accrocheur

Johann Zarco, s’est très rapidement rapproché du pilote Jack Miller dès les premiers tours de la course pour le passer rapidement. Sous la pression de Quartararo, l’Italien Pecco Bagnaia, en tête, commettait une erreur et tombait, laissant le champ libre au Français. Touché d’entrée à Barcelone lors du dernier Grand Prix, Pecco Bagnaia a vu ses chances de viser le titre de champion du monde s’éloigner un peu plus.

Les deux Français, en tête de la course, ont alors pris le large. La stratégie de départ avec le pneu arrière-médium de Quartararo a porté ses fruits puisque sa gomme ne s’est pas détériorée et le champion du monde en titre a réussi à conserver son avance. « J’ai essayé de rester près de Fabio et avec son pneu médium, je pensais pouvoir m’en rapprocher, mais j’ai assuré ma deuxième place », analysait Zarco, épuisé, en fin de course.

La chute de Bagnaia a tout changé sur ce Grand Prix d'Allemagne

Partis deuxième et troisième sur la grille de départ, derrière Francesco Bagnaia, Fabio Quartararo et Johann Zarco ont profité des mésaventures de l’Italien. Dès le premier virage, le Niçois âgé de 23 ans, ayant décidé de partir avec un pneu dur à l’avant et un médium au niveau de l’arrière a réussi à doubler le pilote Ducati. Il faut dire que seuls Pol Espargaro et Joan Mir ont fait de même, les autres pilotes optant pour deux pneus durs. Tandis que le Cannois de 31 ans a été dépassé par Aleix Espargaro et s’est retrouvé quatrième, Bagnaia a tenté de reprendre le contrôle dans le deuxième tour. Il y a même eu un petit contact avec Quartararo, mais le Français a bien fait, et derrière lui Zarco a réussi à dépasser Espargaro. C’est finalement dans le quatrième tour que ce Grand Prix a changé.

Francesco Bagnaia a perdu l’arrière de sa moto dans le virage et a finalement abandonné. Les deux Français se sont alors retrouvés aux deux premières places !

Prochaine étape le 26 juin pour le GP des Pays-Bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les autres articles à découvrir

Bécanerie - 265 rue du Grand Gigognan - ZI Courtine - 84000 Avignon - France
storechevron-upchevron-downmenu-circle