5 îles européennes à visiter en moto

14 septembre 2018 • À la une, Actualités moto et 50cc

Les plus belles îles où partir en roadtrip moto en Europe

Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour profiter de côtes sauvages, paysages pittoresques et plages paradisiaques.

5 îles européennes à visiter en moto

En effet, il existe de très belles îles à découvrir en moto accessible relativement facilement depuis la France. Presque toutes étant méditerranéennes, privilégiez un voyage au printemps ou à l’automne afin d’éviter les fortes chaleurs, l’afflux des touristes et la flambée des prix.

En revanche, pour se déplacer à moto sur une île, deux solutions s’offrent à vous. Soit vous transportez votre propre moto par bateau, ou alors vous préférez la location sur place.

Enfin, de nombreuses agences de voyages spécialisées proposent des roadtrips moto organisés. Néanmoins, l’accessibilité des destinations vous permet aisément d’organiser votre voyage par vous-même pour réduire votre budget.

La Corse à moto

La Corse à moto

Souvent décrite comme le paradis des motards, la Corse offre des paysages sublimes et des routes sinueuses d’une grande variété. Que vous rouliez en trail, sportive ou routière, il y aura forcément un circuit adapté. Réputées dangereuses, les routes corses regorgent de virages serrés régulièrement peuplés de vaches, cochons ou chèvres. La prudence est donc de rigueur.

En privilégiant les itinéraires secondaires, vous découvrirez les coins les plus pittoresques, parsemés de petits villages perchés dans la montagne. Selon l’autonomie de votre véhicule, prenez soin de vous renseigner sur les stations essences. Celles-ci peuvent se faire rares sur certaines portions moins touristiques.

Comptez environ une semaine pour réaliser le tour complet de la Corse sur un rythme tranquille. Ainsi, vous profiterez de la route tout en gardant du temps pour un peu de tourisme ou un après-midi à la plage. Des côtes sauvages aux petites routes montagneuses, il serait dommage de manquer le Cap Corse, Calvi, Bonifacio, Porto Vecchio, Bastia, l’île Rousse…

5 îles à visiter à moto : la Corse

©Corsica Ferries

Les plus belles îles où partir en roadtrip moto en Europe
Le village de Bonifacio en Corse

Dès le mois de mai, les touristes affluent jusqu’à la fin du mois de septembre. Pour dormir à l’hôtel il est donc nécessaire de réserver tôt. En revanche, les nombreux campings devraient pouvoir vous accueillir assez facilement. En juillet-août, la chaleur rend le port de l’équipement difficile et l’affluence se retrouve aussi sur les routes… D’une manière générale, prévoyez un équipement été ventilé pour être à l’aise au guidon.

Roadtrip en Sardaigne

Roadtrip moto en Sardaigne

Ile façonnée par les vents, la mer et la végétation, la Sardaigne fait partie de ces terres particulièrement favorables à la pratique de la moto. Parfois qualifiée de « petit continent » pour la diversité de ses paysages, elle cache des richesses naturelles et historiques insoupçonnées.

Sorte de melting-pot entre la Corse, la Provence, la Catalogne et même le Maroc, la Sardaigne possède un climat essentiellement méditerranéen. En effet, il ne pleut jamais bien longtemps et le vent est omniprésent.

Facilement accessible depuis Toulon, Marseille ou la Corse, c’est une destination peu chère qui permet de voyager avec sa propre moto.

La qualité des revêtements est propice au roulage, ce qui en fait une région parfaite pour un voyage à moto quel que soit le rythme. De plus, les routes sinueuses des massifs montagneux entrecoupés de larges plateaux contenteront tous les types de motards.

5 îles à visiter à moto : la Sardaigne
La Sardaigne à moto

Un tour complet de l’île vous prendra moins d’une semaine. Mais prévoyez quelques jours de plus pour réaliser une incursion dans les terres et profiter de moments de détente sur les magnifiques plages.

Partir avec sa tente permet plus d’autonomie et un budget nettement inférieur. Toutefois, en juin les prix sont encore assez bas et le climat beau et chaud. En revanche les tarifs peuvent doubler en juillet-août.

Sicile, l’Italie sauvage

Sicile, vue sur l'Etna

Envie de découvertes et d’inconnu sans partir à l’autre bout du monde, partez rouler en Sicile. Des villes chargées d’histoire aux eaux turquoises des plages, la Sicile regorge de richesses.

Plus grande île de la mer Méditerranée, sa localisation garantit un climat chaud et sec. Seule la proximité de l’Etna apporte de la fraîcheur, voire même des températures nettement plus basses dans les refuges. Comme lors de tout voyage à moto, des vêtements adaptés vous prémuniront des mauvaises surprises.

Etant dans une région montagneuse, on trouvera une majorité de routes sinueuses et escarpées. Les temps de trajet se voient donc rallongés et il est facile d’atteindre des journées de 5h de route pour faire à peine 170km. Tenez-en compte lors de la préparation de votre roadbook afin de garder du temps pour vous reposer et profiter des curiosités locales. Ainsi, comptez une dizaine de jours pour visiter l’ensemble de l’île.

Sicile, l'Italie sauvage
La Sicile à moto

Plutôt bien entretenues, les routes peuvent devenir piégeuses dans le centre de l’île en raison d’affaissements de terrain. De plus, la conduite locale incite à une grande prudence, surtout en ville. Même si toutes les motos permettent de profiter de l’île, le trail est sans doute le choix le plus judicieux. En effet, il permettra un accès plus aisés à certains recoins.

Hébergement

Enfin, les hôtels restent globalement chers. Préférez les B&B ou l’hébergement chez l’habitant. En revanche, il faut savoir que la majorité des villes siciliennes sont denses et installées sur des pitons rocheux, peu favorables aux parkings ou aux garages. Pour être sûr de pouvoir mettre sa moto à l’abri, il est conseillé de se renseigner à l’avance.

Majorque et les îles Baléares

Palma de Majorque

Les îles Baléares forment un archipel situé au large de la côte est de l’Espagne. Si Ibiza est mondialement connue pour sa vie nocture animée, Palma de Majorque offre un décor plus sauvage avec sa côte rocheuse et déchiquetée

Pour rejoindre Majorque, la plus grande île des Baléares, partez depuis Toulon, Valence ou Barcelone. Si le transport de votre moto se fait facilement grâce au ferry, sachez que de nombreux loueurs proposent un large choix de deux-roues sur place.

Il n’existe que très peu de campings tels que nous les connaissons en France et le camping sauvage est interdit. Cependant différentes aires de camping légales réparties sur l’île pourront vous accueillir. En revanche, les places étant limitées, il vaut mieux s’y prendre à l’avance pour réserver.

5 îles à visiter à moto : Majorque
Visiter Majorque en moto

Majorque ne mesure que 50km de large, permettant ainsi de séjourner au même endroit et de rayoner aux quatre coins de l’île. Ainsi 2 ou 3 jours suffisent pour en faire le tour. Cependant, des liaisons régulières par ferry permettent de faire escale sur les autres îles le temps d’une journée. D’ailleurs Minorque vaut également le détour pour l’authenticité et la tranquillité d’une petite île peu peuplée, reconnue comme une Réserve de la biosphère par l’UNESCO.

Le pèlerinage du motard : l’île de Man

Le pèlerinage du motard : l'île de Man

Célèbre pour ses courses de motos, on peut aussi profiter du voyage pour découvrir sa campagne vallonnée, ses églises en pierre et ses croix celtiques sur les bords des routes. Dépendance autonome de la Couronne britannique, l’île de Man offre un patrimoine celtique et viking ainsi qu’une faune et  flore variées et exceptionnelles.

Le climat tempéré et pluvieux rend les étés frais et les hivers doux et humides.

Tous les motards ayant déjà regardé des vidéos du Tourist Trophy, frissonnent en rêvant au jour où ils poseront leurs roues sur l’île de Man, pour voir à leur tour ces motos passer à plus de 300km/h à quelques centimètres d’eux.

En effet, plus de 40 000 motards se rendent chaque année au mois de juin sur cette île presque déserte le reste de l’année. C’est pouquoi il faut organiser son voyage presque un an à l’avance ! Moins exclusif mais tout aussi impressionnant, vous pouvez choisir d’assister au Manx GP TT Classic qui se déroule à la fin du mois d’août.

Le Tourist Trophy de l'île de Man

Voyage et hébergement

Pour accéder à l’île de Man en moto vous devrez effectuer une première liaison de France en Angleterre. Puis d’Angleterre à l’Ile de Man, une seule compagnie propose ces traversées depuis les ports de Liverpool et Heysham. Il faudra donc compter entre cinq et sept heures de route à travers le Royaume-Uni pour rejoindre la mer d’Irlande et enfin trois à quatre heures de traversée.

L’île de Man étant une destination huppée pour les anglais, les hôtels sont assez chers. Mais il existe de nombreux B&B et campings plus accessibles. Le camping sauvage est strictement interdit. Et si l’usage des camionnettes et camping-cars est toléré sur l’île, les caravanes sont interdites.

Concernant la monnaie, vous devrez effectuer le change sur place. Mais calculez bien car la livre Manxoise n’est pas valable en Angleterre.

La conduite

Comme en Angletterre, on roule à gauche. Il y a peu, la vitesse n’était limitée qu’en agglomération à 30mph (48km/h). Désormais, seulement 30% des routes n’ont pas de restriction. De plus, la police Manxoise est très bien équipée pour faire respecter la loi paraît-il… De plus ils sont intransigeants avec l’alcool et les drogues. Si vous venez pour faire la fête, utilisez les nombreux taxis pour rentrer.

Alors, le départ est prévu pour quand ?

L'île de Man à moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »