Les 10 choses que vous ne saviez pas sur le Honda Super Cub

26 février 2019 • À la une, Actualités moto et 50cc, Vintage/Mob'

Honda Super Cub

100 millions.

Voilà le nombre incroyable de Honda Super Cub vendus à travers le monde depuis 1958. Ce nombre offre ainsi au Super Cub le titre de véhicule automobile le plus vendu de l’histoire. Juste pour vous donner une idée, Volkswagen n’a vendu « que » 23,5 millions de Coccinelle, pourtant produites dès 1938.

Le Super Cub fait partie intégrante de l’histoire de Honda. Et la firme japonaise l’a bien compris en annonçant un Super Cub pour 2019.

Vous pensiez tout savoir sur ce deux-roues mythique ? C’est le moment de vérifier !

1. Le Super Cub n’avait pas vocation à devenir un modèle phare

Dream ©photo Honda

Dream ©photo Honda

Benly ©photo Honda

Benly ©photo Honda

En 1959, lors de la création d’American Honda, trois motos débarquent sur le marché américain : Dream, Benly et Super Cub. Cette dernière devait plutôt servir de support aux deux autres. Néanmoins, suite à de récurrents problèmes de moteur sur les Dream et Benly, il ne resta que le Super Cub à vendre.

De plus, les Américains furent rapidement séduits par son apparence unique et son prix très bas (250 $). Ainsi, grâce à sa popularité, le Super Cub vola la vedette aux autres modèles et devint le produit phare de la marque.

2. Un prêt d’un million de dollars refusé à Honda

Honda Motor Corporation ©photo Honda

Honda Motor Corporation ©photo Honda

Pour s’établir aux Etats-unis, Honda fit une demande de fonds d’un million de dollars. Mais le ministère des Finances du Japon, qui contrôlait alors le flux des devises, avait si peu confiance dans l’entreprise qu’il refusa. Il octroya à Honda seulement 250.000 $, dont la moitié devait rester dans le pays.

Heureusement, cela a tout de même permis à Kawashima-san d’acheter l’immeuble dans lequel il installa sa société à Los Angeles (cf. photo). Et il réussit malgré tout à développer l’entreprise avec le peu qui lui restait.

3. 30 000

Les 10 choses à savoir sur le Honda Super Cub ©Honda

Présentation du Honda Super Cub ©photo Honda

A la fin des années 50, on comptait environ 40 000 motos vendues par mois. Lorsque le directeur général de Honda, Fujisawa-san, annonça l’objectif d’en vendre 30 000, ses collaborateurs n’ont pas manifesté un grand enthousiasme à l’idée de vendre 30 000 Super Cub par an.

Mais Fujisawa-san a rapidement corrigé : « Non, pas 30 000 par an, 30 000 par mois !« 

On peut affirmer aujourd’hui que l’objectif a été largement atteint !

4. Les couleurs du ciel et de la mer

Les couleurs historiques du Super Cub

Les couleurs historiques du Super Cub

Jozaburo Kimura, l’un des principaux concepteurs industriels, avait bien réfléchi à la couleur du Super Cub. En effet, il souhaitait rappeler à la fois douceur et éclat. « Je les appelais les couleurs de la mer et du ciel, car ce sont des couleurs familières et populaires pour la plupart des Japonais.« 

Et c’est tout simplement M. Honda, habillé d’une chemise rouge au volant de sa voiture rouge, qui donna sa couleur typique au siège.

Ainsi, on retrouve le Super Cub dans une peinture avec différentes nuances de bleu, et avec un siège rouge !

5. Fourche inspirée de Disney

La fourche du Super Cub est inspirée du dessin animé Disney Bambi

La fourche du Super Cub est inspirée du dessin animé Disney Bambi

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Jozaburo Kimura a également puisé son inspiration dans un dessin animé Disney ! En effet, pour lui, la fourche du Super Cub rappelle les pattes avant du jeune faon Bambi.

« J’ai vu une scène dans Bambi, le film de Disney, dans laquelle Bambi courait à toute vitesse, puis tendait ses pattes droit devant lui pour s’arrêter rapidement. Cette scène m’est restée dans la tête, et j’ai utilisé cette image pour créer la forme de la fourche avant du Super Cub.« 

Bien longtemps après Kimura, d’autres designers ont réutilisé les Disney et autres Marvel sur des casques moto

6. Le Super Cub a fait sa pub dans les magazines féminins

Publicités du Honda Super Cub destinées aux femmes

Publicités du Honda Super Cub destinées aux femmes

Publicités du Honda Super Cub destinées aux femmes

Publicités du Honda Super Cub destinées aux femmes

Il y a 60 ans, Honda commençait déjà la lutte contre le stéréotype du motocyclisme réservé aux hommes. En effet, la firme japonaise a pensé son design et sa stratégie pour bousculer les moeurs et conquérir les femmes.

Le Super Cub se voulait accueillant et confortable. Et Honda a largement vanté cela au travers de campagnes publicitaires dans les magazines féminins. En couleur, ces publicités représentaient des femmes actives et indépendantes.

La stratégie s’avéra efficace car, en 1961, Honda se hissa au premier rang mondial en volume de production de motos.

7. Des roues de 17 pouces pour faciliter l’utilisation par les japonais

Honda Super Cub

Publicité pour le Honda Super Cub

Au moment de la création du Honda Super Cub, la majorité des cyclomoteurs européens possédaient des roues 24 à 26 pouces. Comme les roues de vélo.

Cependant M. Honda y décela un problème compte tenu de la taille moyenne du peuple japonais. Il estima donc qu’il fallait changer cela.

« Vu la taille moyenne de l’utilisateur japonais, la taille la plus appropriée pour assurer un montage et un démontage facile, une bonne mise à la terre des pieds et d’excellentes performances de conduite, devait être plus petite. »

Il choisit donc une taille de pneu de 2,25 x 17 pouces. Cependant, personne au Japon ne produisait des pneus de cette taille à l’époque. Honda fit alors appel à un petit atelier qui accepta de reveler le défi. Et qui fut largement récompensé par la suite !

Aujourd’hui, la quasi-totalité des motos possèdent des roues de 17 pouces.

8. Le défi de l’embrayage centrifuge semi-automatique

Honda Super Cub - embrayage centrifuge

Honda Super Cub – embrayage centrifuge ©photo Drew Ruiz – Revzilla

Le Super Cub a d’emblée bénéficié d’un embrayage centrifuge semi-automatique, bien que peu répandu sur les Honda de l’époque. En effet, selon M. Honda, le Super Cub devait être une moto que « les livreurs peuvent conduire d’une seule main« .

L’embrayage centrifuge signifie qu’il n’y a pas de levier d’embrayage sur la poignée gauche, mais vous changez tout de même les rapports.

Le défi consistait à l’amener à s’engager et à se désengager en fonction des changements de vitesse. De plus, le point mort devait passer automatiquement à l’arrêt. Enfin, l’embrayage devait également s’engager complètement automatiquement lors d’un démarrage à pied.

Après de nombreuses nuits de réflexion, M. Honda aidé du concepteur principal de la transmission, Akira Akima, trouva finalement la solution après 7 tentatives infructueuses.

9. Le moteur du Super Cub devait fournir au moins 4 ch

M. Honda travaillant sur le Super Cub

M. Honda travaillant sur le Super Cub ©photo Honda

M. Honda s’était fixé plusieurs objectifs au sujet du moteur du Super Cub. Premièrement, il devait produire au moins quatre chevaux. Et deuxièmement, il devait s’agir d’un quatre-temps.

Aujourd’hui, quatre chevaux paraissent ridicules, mais à l’époque cela représentait un vrai défi.

« Les exigences de ce moteur de quatre chevaux étaient tout simplement inouïes« , a déclaré Jozaburo Kimura, l’un des principaux concepteurs industriels. « Le moteur 2 temps de 50 cm3 que nous produisions jusque-là ne fournissait qu’un seul cheval-vapeur.« 

En conséquence, Honda a travaillé avec NGK pour développer de plus petites bougies (10 mm au lieu de 12 mm). Ce qui a permis ensuite de pouvoir agrandir suffisamment les soupapes.

Finalement, le moteur de 50 cm3 développait 4,5 chevaux à 9 500 tr/min, avec une économie de carburant bien supérieure à celle de n’importe quel moteur à deux temps.

10. La recherche a débuté en 1956, 8 ans après la création de Honda

Evolution du Honda Super Cub à travers l'histoire

Evolution du Honda Super Cub à travers l’histoire

En 1956, le directeur général Soichiro Honda et le cofondateur de Honda, Takeo Fujisawa, se sont rendus en Europe pour étudier les tendances du transport. Ils y ont découvert d’importantes différences dans l’utilisation des cyclomoteurs et motos de faible cylindrée.

Ainsi, ils ont décidé de créer quelque chose de différent pour répondre aux besoins du marché japonais. Un deux-roues qui n’était ni un cyclomoteur ni un scooter et qui pourrait plaire au grand public.

Dans ce but, les concepteurs ont eu pour directives de « créer des choses qui tiennent dans la main » et « créer des choses faciles à utiliser.« 

Grâce à ce Top 10, nous espérons que vous avez appris de nouvelles choses sur le mythique Honda Super cub.

Si vous possédez un Super Cub, retrouver toutes les pièces détachées pour le restaurer ou le réparer sur La Bécanerie !

Source en anglais


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »