Test produit : Genouillères THOR Comp XP

18 février 2020 • Actualités moto et 50cc, Essais

A l’occasion du Ténéré Mémory, un projet associatif visant à revivre le Paris-Dakar historique, La Bécanerie a offert aux 9 participants plusieurs équipements pour leur confort et leur sécurité.

Gérard Brondy, co-organisateur, a tenu à nous faire un retour sur les différents équipements fournis. Ainsi, nous lui laissons la parole pour vous raconter son expérience.

test genouillères THOR Comp XP

Genouillères Thor Comp XP

Au premier regard, la conception de ces genouillères en jambière type lycra et tissu ajouré ainsi que la taille des protections internes peut donner quelques doutes quant à leur capacité à apporter une bonne protection. Mais elles possèdent certains atouts.

Autant vous le dire de suite, je n’ai pas chuté et je n’ai donc pas testé leur efficacité en situation.

Présentation

La finition est plutôt sympa à l’oeil. Les matériaux paraissent de qualité, les coutures sont soignées et les marquages THOR en rouge sur le produit noir leur donne un bon look.

Côté pratique, avant de les mettre, on peut déjà noter que la protection du genou est amovible pour faciliter le nettoyage. J’ai aussi apprécié la découpe pour la pliure de la jambe évitant une éventuelle irritation à ce niveau mais aussi les passants de maintient pour la sangle d’ajustage.

Enfin, on peut noter que les genouillères sont spécifiques pour les jambes gauche et droite avec les 2 coussinets de protection judicieusement positionnés à l’intérieur.

A propos de l’aspect « unilatéral » de ce produit, j’ai pu noter que les 2 protections amovibles que j’ai reçu étaient identiques alors que les poches dans lesquelles elles s’insèrent sont légèrement différentes. Il faudrait que le fabricant veille à bien vérifier ce problème même si je n’est pas senti de gêne à l’usage.

Genouillères THOR Comp XP noir
Genouillères THOR Comp XP noir

Utilisation et confort général

En parlant d’usage, les genouillères THOR sont relativement faciles à mettre. Il suffit de bien desserrer la sangle de maintient avant. Je les ai utilisé par dessus un caleçon long technique sur les étapes routières par temps froid puis directement sur la peau en TT.

Dans le premier cas, je n’ai eu aucun problème de maintient et quasiment aucune gêne même après 10H d’utilisation. Juste un petit point de pression au niveau de la rotule dû à la relative immobilité du genou en conduite route amplifié par les multiples couches de vêtements.

Dans le second cas, en pilotage TT et avec les genouillères directement sur la peau, ça se complique. En effet, le seul maintient par sangle de serrage supérieure et bandes silicone intérieures hautes et basses ne suffit pas à bien maintenir la genouillère sauf à serrer la bande de maintient et la transformer en garrot !

Du coup, en TT et position debout, elle à tendance à descendre jusqu’à s’appuyer sur la botte. Dommage qu’elle ne soit pas justement un peu plus longue pour qu’elle soit naturellement tenue par la botte.

Malgré tout, en usage TT, j’en ai été satisfait et j’ai même réussi à les oublier. Pas de gêne des coutures, avantage des coussinets de confort internes qui isolent le genou de la moto, découpe d’aisance efficace… Même si je ne peux pas parler de leur efficacité en cas de chute, je peux dire qu’elles m’ont globalement satisfait dans leur usage.

genouillères THOR Comp XP et bottes Kenny Enduro ©Ténéré Spirit
Genouillères THOR Comp XP et bottes Kenny Enduro ©Ténéré Spirit

Bilan

En conclusion, ce produit simple qui peut paraître un peu léger en protection se révèle plutôt agréable à l’usage même si j’aurais aimé un peu plus de longueur au niveau du tibia.

Les plus :

  • Légèreté
  • Finition
  • Prix

Les moins :

  • Longueur protection tibia
  • Maintien
  • Pas de réversibilité des protections internes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »