Test produit : Combinaison de pluie IXON COMPACT SUIT

14 février 2020 • Actualités moto et 50cc, Essais

A l’occasion du Ténéré Mémory, un projet associatif visant à revivre le Paris-Dakar historique, La Bécanerie a offert aux 9 participants plusieurs équipements pour leur confort et leur sécurité.

Gérard Brondy, co-organisateur, a tenu à nous faire un retour sur les différents équipements fournis. Ainsi, nous lui laissons la parole pour vous raconter son expérience.

test combinaison de pluie IXON Compact Suit

Combinaison de pluie IXON Compact Suit

On pourrait imaginer que ce type d’équipement n’est pas très utile sur un raid Paris-Dakar mais certains d’entre nous l’aurons utilisé quasiment durant la moitié du périple !

Mon premier sentiment pour ce produit a été l’étonnement. En effet, la taille ridicule du produit plié dans sa poche de rangement est tout simplement bluffante. Un véritable avantage quand on voyage à moto avec peu de bagages. La fourniture d’une poche de rangement est aussi un élément que j’ai apprécié.

combinaison-de-pluie-ixon-compact-suit-noir

Enfilage et ajustement

Côté usage, ça se complique. Habitué à utiliser des vêtements de pluie en 2 parties, il faut accepter que l’enfilage de cette combinaison une pièce par dessus un équipement de motocross ne soit pas aisé. Surtout avec les bottes TT.

Néanmoins, les soufflets d’aisance le long des jambes facilitent la chose. Mais ces soufflets deviennent une gène en roulage à cause d’un manque d’ajustement possible. En effet, pas de réglages possibles à part un scratch en bas de jambe. Scratchs pas assez long qui ne permettent pas de serrer suffisamment la cheville à mon goût. Le reste de la jambe restant « flottant » quand, comme moi, on n’a pas des jambes d’haltérophile !

Côté poignets, les soufflets élastiques font leur job et peuvent se mettre sur des gants même relativement épais. Au niveau du col, le simple scratch est suffisant. L’ayant utilisé par dessus un tour de cou, je n’ai pas ressenti de gêne même sur 10 heures d’usage continu. Il mériterait juste d’être un peu plus long pour permettre de le fermer par dessus une veste avec col montant épais.

Enfin, la fermeture principale constituée d’un zip et de scratchs n’appellent pas d’observations particulières. Ah oui ! Le petit cordon sur le zip est très appréciable quand il faut le manipuler avec les gants d’hiver.

Départ du Ténéré Memory depuis Paris ©Valentin Gaulier
Départ du Ténéré Memory depuis Paris ©Valentin Gaulier

Utilisation et confort général

Une fois revêtue, la combinaison se fait plutôt oublier. Elle ne m’a pas gênée au niveau des mouvements en usage routier (je ne l’ai pas utilisée en TT).

Nous avons eu la chance de ne pas avoir de pluie durant notre périple mais pour ma part, je l’ai beaucoup utilisée comme « coupe vent » sur les longs trajets routiers en France et au nord du Maroc, où nous avons eu beaucoup de vent et des températures très froides voir négatives. Dans ces conditions, elle m’a apporté un vrai confort par sa parfaite étanchéité à l’air.

Mais cette qualité appelle malheureusement un défaut. A la longue, la combinaison se transforme en étuve car elle ne permet pas d’évacuer la transpiration et sur un usage long, j’en arrivais même à mouiller ma veste enduro.

test produit combinaison de pluie IXON compact suit ©Valentin Gaulier
©Valentin Gaulier

Bilan

En conclusion, ce produit a des côtés pratiques indéniables comme la compacité, son étanchéité extérieure ou sa facilité d’usage. Mais a aussi des petits défauts comme son manque d’ajustage et surtout son étanchéité à la transpiration qui limite son usage dans le temps.

Malgré tout, vu son prix de vente, cela reste un produit tout à fait intéressant pour un usage ponctuel.

Les plus :

  • Prix
  • Compacité
  • Poche de rangement
  • Étanchéité à l’air / coupe-vent efficace

Les moins :

  • Manque d’ajustements
  • Étanchéité à la transpiration
combinaison de pluie IXON compact suit ©Valentin Gaulier
©Valentin Gaulier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »