Résumé des 8 heures du Slovakia Ring

26 juin 2017 • À la une, Compétition, Endurance

La 4ème manche du championnat du monde d’Endurance EWC se déroulait en Slovaquie ce week-end

SlovakiaRing

Des conditions difficiles

Pendant toute la semaine, la canicule aura mis les hommes et les machines à rude épreuve. Les teams ont souffert et l’adaptation de chacun à une piste rapide et technique sous une chaleur accablante aura été l’enjeu de cette 4ème manche du championnat du monde d’Endurance.

Le départ de la course a été donné à 13h30 samedi, avancé d’une demie-heure pour que l’arrivée ne soit pas perturbée par de gros hannetons qui envahissaient le circuit à la nuit tombée et venaient s’écraser sur les casques et les bulles des motos perturbant dangereusement la visibilité.

Déroulé de la course

La moto #7 du YART partait de la pôle position, suivie par la #94 du GMT94.

Parti de la 5ème place, c’est la moto #1 du SERT qui réalise le holeshot au départ mais rapidement la #5 et #7 se disputent la tête de course.

Au bout d’une heure les deux Yamaha officielles, la #7 et la #94 se retrouvent à nouveau échappées et à la lutte pour la première position. La #5 du FCC TSR, en bonne position pour la course au titre, voit ses chances s’envoler durant la 3ème heure de course lorsqu’elle subit des problèmes de coupure moteur. Reléguée au fond du classement, seuls le SERT et le GMT94 sont désormais en mesure de se battre pour la course au titre mondial.

Le SERT, en tête du championnat du monde avec 7 points d’avance sur le GMT94 restera en embuscade durant toute la course pour terminer à la seconde place, juste devant la Honda #111, plus que ravie de retrouver enfin le chemin du podium.

Dans le dernier tiers de la course, le YART est victime d’une avarie au niveau de la couronne et de l’axe de roue arrière. Contraints de repasser deux fois de suite au box, ils permettent à la #94 restée au contact depuis le départ de prendre la tête de la course qu’elle ne lâchera pas jusqu’à l’arrivée. C’est donc une 3ème victoire d’affilée en championnat du monde d’Endurance pour le team de Christophe Guyot, qui engrange confiance et détermination pour préparer la finale de Suzuka.

SlovakiaRing8h

Photo Patrick Olombel

Coupe du monde d’Endurance pour la catégorie Superstock

En catégorie Superstock, la moto #96 du team Moto Ain CRT partait en tête du championnat du monde, sous la menace de la #333 Yamaha Viltaïs Experiences. Une erreur de pilotage après 3 heures de course entraîna une chute spectaculaire et la demie-heure que le team devra passer au box pour remettre la moto en état laissera la voie libre à la #333 pour remporter la victoire et la Coupe du Monde d’Endurance, seulement trois semaines après leur victoire aux 12h de Magny-Cours. En effet les motos de la catégorie Superstock ne prendront pas le chemin de Suzuka fin juillet.

Finale à Suzuka le 30 juillet 2017

Rendez-vous le 30 juillet prochain pour suivre une finale à haute tension entre le SERT et le GMT94, qui ne sont plus séparés que d’un petit point au classement du championnat du monde. Le GMT94 aura à cœur de tout faire pour éviter de revivre le scenario de l’an passé, où il s’était incliné face au SERT pour un seul point, le SERT vainqueur du championnat EWC sans avoir remporté de course durant la saison.

One Response to Résumé des 8 heures du Slovakia Ring

  1. […] comportant plus de 50 inscrits, amateurs ou professionnels comme Grégory Fastré qui était en Slovaquie pour l’EWC le week-end dernier ou Guy Martin la star du Tourist […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »