Ouverture de la saison d’endurance 2018-2019 avec le Bol d’Or

17 septembre 2018 • À la une, Actualités moto et 50cc, Compétition, Endurance

Le champion du monde en titre FCC TSR remporte le Bol d’Or

Manche d’ouverture de la saison FIM EWC depuis quelques années, le circuit Paul Ricard a accueilli le Bol d’Or et ses 59 teams engagés.

Cette édition a été marquée par un nouveau chrono record. En effet, le pilote Kawasaki Randy de Puniet a bouclé un tour en 1’54’007 lors des qualifications. Il offre ainsi la pôle position au team SRC Kawasaki #11.

Ouverture de la saison d'endurance 2018-2019 avec le Bol d'Or

Sur la grille de départ, on retrouve juste derrière le champion du monde en titre FCC TSR Honda. Le YART Yamaha se qualifie en 3e position. A noter que les 5 machines les mieux qualifiées proviennent de 5 constructeurs différents : Kawasaki, Honda, Yamaha, BMW et Suzuki.

Résultat du Bol d’Or 2018

Comme souvent en endurance, rien n’est jamais joué et les favoris auront tous récolté leur lot de galères.

A commencer par la BMW #6, endommagée lors d’une collision en début de course, qui a du abandonner dans la soirée. De même pour la Honda #111 qui a aussi jeté l’éponge dimanche matin après de gros soucis moteur.

Bol d'Or 2018 FIM EWC

Le SERT a également joué de malchance avec un embrayage capricieux. Les 3 pilotes accrochent malgré tout une 5e position à l’arrivée. Ainsi, ils s’en sortent mieux que la Kawasaki #11 qui a pourtant roulé en tête durant une bonne partie de la course. Victime de problèmes électriques à répétition deux heures avant l’arrivée, le SRC Kawasaki voit la victoire puis le podium s’envoler. Ils terminent à la 7e place.

Bol d'Or 2018 FIM EWC

Après une première partie de course sans faute, la Yamaha du YART chute à cause d’une fuite d’huile. Elle rétrograde au delà de la 20e place avant d’entammer une remontée incroyable pour finir sur la 2e marche du podium.

La Honda du FCC TSR, un temps redescendue en 10e position sur problème technique, n’a rien lâché. Elle devance ainsi sous la drapeau à damiers le YART pour seulement 54 secondes après 24 heures de course.

Enfin, la Yamaha #13 du Wepol Racing crée la surprise en s’invitant sur la troisième marche du podium.

Bol d'Or 2018 FIM EWC

Podium du 82e Bol d’Or

  1. 1. F.C.C. TSR Honda France
  2. 2. YART – YAMAHA
  3. 3. WEPOL Racing

Podium catégorie SuperStock (SST)

  1. 1. Gert56 German Endurance Racing Team
  2. 2. Webike Tati Team Trickstar
  3. 3. No Limits Motor Team

Podium Bol d'Or 2018 FIM EWC

Les nouveautés du règlemet FIM EWC 2018-2019

Après l’obligation du port du casque sur la pit lane et la sécurisation des ravitaillements en carburant la saison dernière, Eurosport Events et la FIM poursuivent l’évolution des règlements techniques et sportifs.

Temps de qualification

Pour se qualifier, un pilote doit avoir réalisé un temps au moins égal à 109 % du temps du pilote le plus rapide de son groupe. L’organisation passe donc de 110% à 109% et prévoit de descendre progressivement jusqu’à 107 % en 2020.

Attribution des points

Dorénavant, un bonus de 5 à 1 point est accordé aux 5 premiers sur la grille de départ. Et celà quel que soit le résultat final et en complément des points bonus accordés aux dix premières équipes après 8h et 16 h de course (courses de 12 h à 24 h).

Gestion des pneus

Le nombre d’étiquettes maximum autorisées augmente légèrement avec une répartition différenciée entre la course et les qualifications.

  • Catégorie EWC : 41 étiquettes course et 6 qualifications pour les courses de 24h (45 la saison dernière), 23 – 6 pour les courses de 12h (27 la saison dernière) et 16 – 6 (ou 16 – 4 si 2 pilotes) pour les courses de 8h (20 la saison dernière).
  • Catégorie SST : 23 – 6 étiquettes pour les courses de 24h (27 la saison dernière), 14 – 6 pour les courses de 12h (18 la saison dernière) et 9 – 6 pour les courses de 8h (13 la saison dernière).

Arrêt au stand

Lors des ravitaillements, il n’y a plus que 4 personnes portant un brassard officiel qui peuvent travailler sur la machine, réceptionner les roues ou diverses pièces et outils. Par ailleurs, elle ne peuvent recevoir aucune assistance de la part de quelqu’un d’autre. Toute intervention nécessitant plus de personnes doit se faire à l’intérieur du box.

Le cas particulier de Suzuka

Pour une meilleure équité sportive, des mesures vont permettre d’encadrer les essais pour les 8 Heures de Suzuka dès 2019. Il n’y aura donc plus que deux séances de tests officiels. En dehors de ces essais officiels, aucun team soutenu par un constructeur, ni aucun pilote FIM EWC, MotoGP ou Superbike ne sera autorisé à rouler sur le circuit de Suzuka.

Classement provisoire du Championnat du Monde FIM EWC 2018-2019

  1. 1. F.C.C. TSR Honda France – 51 pts
  2. 2. WEPOL Racing – 43 pts
  3. 3. YART – YAMAHA – 41 pts
  4. 4. Suzuki Endurance Racing Team – 41 pts
  5. 5. TEAM SRC KAWASAKI FRANCE – 40 pts

Résultats et classements complets sur fimewc.fr.

Photo ©FIM EWC.

Bol d'Or 2018 FIM EWC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »