MotoGP : Viñales devant Iannone et Dovizioso à Phillip Island

29 octobre 2018 • À la une, Compétition, MotoGP

Yamaha en bagarre avec Suzuki et Ducati en Australie

Après Motegi, l’Australie et le circuit de Phillip Island accueillaient ce week-end le 17e round du championnat MotoGP 2018.

Les conditions météo mitigées n’ont pas facilité la tâche des pilotes, globalement gênés par un vent fort. Malgré tout, Marc Marquez tire une fois de plus son épingle du jeu en reportant sa 6e pôle position de la saison et la 5e consécutive en Australie. Ainsi, il remporte une 6e victoire consécutive pour le BMW M Award récompensant le meilleur pilote en qualifications en MotoGP.

Maverick Viñales et Johann Zarco complètent la 1ère ligne et confirment l’efficacité des Yamaha sur ce tracé.

MotoGP Australie 2018 - Zarco en 1ere ligne

Suite à une chute à haute vitesse en essais, Cal Crutchlow doit déclarer forfait. Il souffre de fractures bi-malléolaire et de la partie antérieure du tibia droit qui le privent de sa fin de saison pour défendre sa place de meilleur pilote indépendant.

Résumé de la course MotoGP

Au départ, Johann Zarco perd l’avantage de sa bonne qualification. En revanche, Jack Miller prend rapidement la tête avant de se faire passer par Marquez.

Andrea Dovizioso talonné par Andrea Iannone, Jack Miller et Valentino Rossi complètent un top 5 loin d’être figé !

Johann Zarco prend l’avantage sur Valentino Rossi. Néanmoins, aspiré à très haute vitesse par la moto de Marquez il est projeté au sol mais, heureusement, ne se blesse pas. Marquez, s’il ne chute pas, rentre au stand suite aux dégâts sûbis par sa moto.

En l’absence de Marquez, Zarco, Crutchlow et Lorenzo, les hommes du groupe de tête s’en donnent à coeur joie. Nous assistons à une belle bagarre en paquet entre les Yamaha, les Suzuki et les Ducati. Bautista, au guidon de la GP18 de Lorenzo, ne fait pas de figuration et tient tête à Dovizioso.

Maverick Viñales, héros de Yamaha

A 20 tours de l’arrivée Vinales mène la course tandis que Dovizioso, Iannone, Miller et Rossi échangent leurs places au gré du tracé australien de Phillip Island.

Mais le pilote espagnol commence à s’échapper et six tours plus tard il possède deux secondes d’avance sur ses poursuivants. Cet écart augmente à trois secondes 10 tours avant l’arrivée.

MotoGP Australie 2018

Alors qu’il assurait une très belle 8e position, le second pilote Tech3 Hafizh Syahrin chute à 8 tours du drapeau à damiers. Zéro pointé et week-end à oublier pour l’écurie française en lice pour le titre de meilleur pilote indépendant et meilleur rookie.

Viñales creuse encore l’écart qui monte à quatre secondes. Cependant, la lutte pour la seconde place entre Dovizioso, Bautista, Iannone, Rins et Rossi va profiter à Andrea Iannone. Le pilote italien parvient à s’extraire et se lance à la poursuite de Viñales.

A trois tours de l’arrivée Iannone réduit l’écart à 2,5 secondes grâce au meilleur tour en course en 1’29’9 !

Il passera la ligne 1,8 seconde derrière Viñales, qui met fin à la série de 25 courses sans victoire pour Yamaha. En effet, Yamaha célèbre sa première victoire depuis Assen 2017.

Andrea Dovizioso termine 3e et accroit un peu plus son avance au championnat sur Valentino Rossi, 6e. Bautista et Rins complètent le top 5.

MotoGP Australie 2018 - victoire de Viñales

Les news du paddock

De nombreux ténors manquaient lors de ce GP d’Australie. Si Bautista a brillé au guidon de la moto de Jorge Lorenzo, opéré la semaine dernière, il espère faire son retour dès le GP de Sepang.

En revanche, Cal Crutchlow n’aura pas cette chance. Il laisse ainsi son guidon au pilote allemand Stefan Bradl qui prendra la relève lors de la prochaine manche.

Après une saison en Supersport 300, María Herrera redevient l’unique femme toutes catégories confondues en Championnat du Monde MotoGP. En effet, elle a signé son retour avec le team Ángel Nieto et participera à la nouvelle catégorie MotoE aux côtés de Nico Terol.

Enfin, KTM a annoncé officiellement sa future collaboration avec Dani Pedrosa pour la saison prochaine. L’espagnol endosse donc le rôle de pilote de développement pour Red Bull KTM pour les deux prochaines années. Il aura la lourde tâche d’assister les quatres pilotes KTM (officiels & Tech3) Pol Espargaro, Johann Zarco, Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin dans le bon développement de la KTM RC16.

Allez ! Un dernier effort de réveil pour suivre le GP de Malaisie, qui aura lieu dès dimanche prochain 4 novembre à Sepang.

Photos et résultats complets sur motogp.com. Pour les fans, retrouvez tous les équipements et accessoires officiels du championnat MotoGP sur la-becanerie.com !

MotoGP Australie 2018 - Bautista sur la GP18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »