MotoGP : résultats et spéculations

9 avril 2018 • À la une, Actualités moto et 50cc, Compétition, MotoGP

Résumé, résultats, contrats… Où en est le MotoGP ?

Cal Crutchlow vainqueur du GP d'Argentine

Résumé du GP d’Argentine – Termas de Rio Hondo

Le championnat MotoGP 2018 réserve décidément bien des surprises. Après un pari assez fou de passer les pneus slick sur une piste encore détrempée, Jack Miller surprend tout le monde et réalise la pôle position à Termas de Rio Hondo.

Au prix de nombreuses frayeurs, il donne tort à Marc Marquez, également sorti en slick mais rentré aussitôt pour changer de moto. Qualifié seulement 6e, c’est son coéquipier Dani Pedrosa qui prend la seconde place. Après avoir signé la première pôle de la saison, Johann Zarco complète (et ne quitte plus) la première ligne.

De nouveau première Yamaha, il laisse les officiels loin derrière. Maverick Viñales n’est que 9e et Valentino Rossi pointe à la 11e place. Tito Rabat et Alex Rins complètent le top 5.

Qualifications MotoGP Termas de Rio Hondo

Départ chaotique

Au moment du départ, malgré quelques gouttes Jack Miller persiste et signe avec les pneus slick. Alors que tous les pilotes étaient en pneus pluie, petit à petit toute la grille se vide pour passer les slick et Jack Miller reste le seul sur la grille de départ !

Le règlement impose que les pilotes qui quittent la grille prennent le départ depuis la voie des stands. Cependant, un départ de 23 pilotes depuis la voie des stands posait un problème de sécurité. Le départ est donc retardé le temps que la direction de course prenne une décision. Elle finit par autoriser les pilotes à se repositionner en grille mais en laissant 24 positions d’avantage à Jack Miller, qui n’avait pas bougé de sa 1ère place.

MotoGP Argentine Termas de Rio Hondo

Pour continuer dans le rocambolesque, Marquez cale sur la grille au retour du tour de chauffe. Il arrive à la redémarrer, fais demi-tour sur la piste et le départ est enfin donné… Pour cette manoeuvre il sera pénalisé d’un ride through.

Un groupe de quatre pilotes va faire la course largement devant le reste du peloton. Miller défend sa première place, talonné par Rins, Zarco et Crutchlow.

Ressorti en fond de grille après sa pénalité, Marquez tourne largement au dessus des autres et entame une remontée musclée. S’en suirvont de nombreux incidents et il sera pénalisé de nouveau après avoir poussé Espargaro et envoyé Rossi au tapis. Remonté à la 5e place, il écope de 30 secondes de pénalité et termine donc 18e, juste devant Valentino Rossi, reparti après sa chute.

MotoGP Termas de Rio Hondo

Après de belles bagarres aux avant-postes, c’est finalement Cal Crutchlow qui remporte la course devant Zarco et Rins. Ainsi, il prend la tête du championnat !

Résultats MotoGP Argentine Termas de Rio Hondo

MotoGP, le contexte

Cette course atypique ne manquera sans doute pas de jouer un rôle dans les futurs choix de certains team. En effet, rappelons que si Marquez, Viñales et Rossi ont déjà prolongé leurs contrats, il reste nombre d’incertitudes dans le paddock.

Le cas Zarco

Tout d’abord, ce nouveau bon résultat de Johann Zarco risque d’inciter encore plus les usines à courtiser le français. L’hypothèse HRC semble être sérieuse d’autant que Puig est connu pour être un admirateur de Zarco. Quant à Marc Marquez il s’est déjà exprimé sur le sujet.

« Je veux le coéquipier que l’équipe pense être le plus fort (…) Je pense que c’est bien d’avoir dans le stand un pilote très, très compétitif, d’un haut niveau. C’est mieux ensuite pour améliorer la moto et pour l’ambiance. Dani est très rapide et le sera cette saison, mais Johann est impressionnant, alors je ne sais pas. »

MotoGP Zarco au HRC

©Benoît Moreau

Egalement approché par Suzuki et KTM, le manager de Tech3 Hervé Poncharal a fait son choix et conseille à Zarco d’aller chez KTM.

« Viens chez KTM, ils ont plus besoin de toi que Honda. Et vous vous adapterez parfaitement. Je suis convaincu que KTM sera bientôt un concurrent sérieux en MotoGP.« 

Dilemme chez Ducati

Les Ducati n’ont pas brillé ce week-end et c’est encore Dovizioso qui fait une bonne opération alors que Lorenzo finit 15ème. Candidat au titre et vice-champion du monde sortant, il aimerait avant-tout rester chez Ducati. En effet, il attaque sa sixième saison consécutive chez les rouges. Avec ses six victoires et huit podiums accumulés tout au long de la saison passée et sa victore au Qatar, il est en position de force. Mais pour s’assurer une offre à la hauteur de son talent, il semblerait que des contacts aient été pris avec Honda et Suzuki.

Pour le HRC ce serait des retrouvailles et une bonne ambiance assurée avec Marquez. Ducati va devoir mettre le prix s’ils veulent conserver Dovizioso. Or leurs finances ne leur permettent pas de payer deux salaires mirobolants. Ca serait donc à Lorenzo de se trouver un nouveau team. Si Dovizioso reste, Petrucci, plus motivé que jamais, pourrait remplacer Lorenzo à moindres frais. Ce dernier, pourrait revenir vers Honda, avec qui il avait déjà eu des discussions avancées par le passé.

Pourtant, son propre manager Michele Pirro, le voit plutôt chez Suzuki…

« On veut bien aider Lorenzo mais il faut aussi qu’il y mette du sien. La Suzuki ? Elle lui irait bien.« 

C’est Dani Pedrosa, victime d’un high-side en tout début de course suite à un dépassement musclé de Johann Zarco, qui manque de chance une fois de plus pour prouver son talent. Sa place n’étant pas encore garantie chez Honda, il va devoir jouer devant aux prochains GP…

La saison MotoGP 2018 ne fait que commencer et l’avenir a rarement été aussi incertain au sein du paddock !

Enfin, rappelons la bonne nouvelle : le retour du MotoGP sur les chaînes gratuites comme l’année dernière. En effet, France Télévision diffusera en direct le Grand-prix de France sur la 3ème chaîne, précédé d’un résumé des courses Moto3 et Moto2.

MotoGP - GP de France sur France3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »