Le Codever : votre allié pour défendre votre liberté de circuler !

26 novembre 2019 • Actualités moto et 50cc, Tout-terrain

Dans le cadre de notre partenariat avec le CODEVER, chaque mois, les membres de leur équipe vous informent et vous conseillent. Ainsi, nous leur laissons la parole sur ce blog pour vous apporter un éclairage nouveau sur la pratique de la moto off-road. Pour voir tous les conseils du CODEVER, rendez-vous ici.

Le CODEVER 30 ans d'actions pour défendre la liberté de circuler

Depuis plus de 30 ans, le Collectif de Défense des Loisirs Verts (CODEVER) agit pour défendre votre liberté de circuler, d’organiser ou d’entreprendre. Ils défendent et promeuvent les itinéraires et sites où vous assouvissez votre passion : la rando, l’enduro, le trial ou encore le cross. Vous aussi rejoignez-les : adhérez !

La pratique des sports de nature et loisirs verts en danger

Chemin avec moto ©Codever
Le plaisir d’une sortie moto dans les chemins ©Codever

Les sports de nature ont connu un fort développement depuis 3 décennies : 25 millions* de pratiquants sillonnent chaque jour les chemins de France. Ces voies rurales souvent ancestrales sont indispensables pour pratiquer la marche, le VTT, la rando à cheval, mais aussi à moto, en quad, en 4×4 ou encore en SSV… Or, les chemins ruraux disparaissent : faute d’entretien, de fermeture, d’accaparement, ou de la sanctuarisation de la nature…

Alors qu’ils sont de plus en plus nombreux, les pratiquants disposent de moins en moins de chemins et de zones de pratique. Les mesures de protection de plus en plus étendues et drastiques excluent l’homme de son environnement et s’imposent en premier lieu à celles et ceux qui ont créé et entretiennent les paysages. Parcs Nationaux, Parcs Naturels Régionaux, zones Natura 2000… de nombreux classements ou protections pèsent lourdement sur les sites de pratique des sports de nature. Toutes les activités, motorisées ou non, sont impactées.

Les détracteurs de nos activités oublient souvent que les activités de loisirs verts :

  • sont un vecteur d’emploi directs : concessions et magasins spécialisés, guides… et indirects : hôtellerie, restauration… et en particulier pendant les saisons de basse fréquentation touristique. Des retombées économiques locales bienvenues en cette période de crise.
  • empêchent la disparition des chemins ruraux grâce au passage des véhicules motorisés et permettent de transporter les outils utiles à leur entretien, souvent bénévole, par les pratiquants.

Les actions du CODEVER : informer, conseiller, défendre, protéger

Manifestation contre la circulaire Olin ©Codever
Manifestation contre la circulaire Olin ©Codever

Depuis 1987, notre association s’efforce de répondre aux attentes des pratiquants amateurs et professionnels de tous les loisirs verts, en multipliant les actions ciblées :

  • Informer les pratiquants de leurs droits et de leurs devoirs (Guide Pratique, charte des 10 conseils de bonne pratique…), les conseiller, les soutenir et les défendre.
  • Conseiller les clubs et professionnels du secteur dans leurs organisations ou activités.
  • Être en relation permanente avec les collectivités et les administrations pour des actions de médiation et de conseil.
  • Lutter contre les interdictions injustifiées ou excessives de circuler.
  • Obtenir grâce à un lobbying constructif une réglementation plus favorable aux pratiques tout-terrain.
  • Délivrer un label de qualité afin d’élever l’opinion des citoyens sur nos pratiques.
  • Participer à la sauvegarde du patrimoine et lutter contre la disparition ou l’accaparement des chemins en organisant notamment l’opération « Les Journées des Chemins » (27e édition du 28 mars au 5 avril 2020).
  • Être présent sur le territoire avec 70 délégués départementaux pour faciliter les interventions et médiations locales… Ce « maillage » permettant une bonne connaissance des problématiques de terrain.

Toutes ces actions font du Codever, un interlocuteur reconnu. Ainsi, une délégation du Codever a été reçue à sept reprises au Ministère de l’Écologie, et deux fois au Ministère de l’Intérieur. Le Codever est notamment partenaire de la Fédération Française de Moto, de la Fédération Française des Motards en colère, de la Fédération de cavaliers randonneurs Equiliberté. Nous siégeons dans plusieurs commissions des espaces, sites et itinéraires (CDESI), ainsi que dans de nombreux comités de pilotage Natura 2000 ou groupes de travail sur les loisirs verts motorisés (notamment dans les Parcs Naturels Régionaux).

Aujourd’hui, notre collectif rassemble près de 3000 adhérents particuliers, dont 300 clubs et une centaine de sociétés, représentant ainsi plus de 20 000 pratiquants, souvent multidisciplinaires. De nombreuses personnalités et top-pilotes des milieux 4×4, moto, quad et VTT soutiennent nos actions : Sébastien Loeb, Anne-Caroline Chausson, Xavier De Soultrait, Juliette Berrez

Depuis plus de 30 ans, le Codever est sur tous les fronts et accompagne ses adhérents dans leur défense contre toute forme d’injustice dans l’application de la législation. Ces combats sont menés pour que chaque pratiquant puisse exercer sa passion, ce travail tend à sauvegarder l’activité tout-terrain en France et par conséquent à conserver un secteur économique en bonne santé.

On ne protège pas la nature par une forêt d’interdiction, un slogan toujours d’actualité… Plus nombreux, plus forts ! Vous aussi rejoignez le Codever et soutenez nos actions en adhérant sur www.codever.fr.

*source Ministère des sports, 2010.

Panneau à l'entrée d'un chemin rural ©Codever
Panneau posé à l’entrée d’un chemin rural, sur demande d’une mairie de l’Yonne (89) ©Codever

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »