Echapper aux PV grâce à son Smartphone

17 avril 2014 • Conseils

AlertePV, l’application pour éviter les PV pour défaut de paiement sur une place de stationnement

 

Alerte PV

Que l’on soit motard ou automobiliste, se garer sur une place payante sans passer par l’horodateur est un comportement que nous avons tous eu un jour. Généralement, l’excuse la plus courante est «j’en ai pour 5 minutes, ça vaut le coup de prendre le risque»ou parfois «je n’ai pas de monnaie». Mais le risque de se retrouver avec un papillon sur le pare-brise est quand même présent.

C’est pourquoi un petit malin a eu l’idée de créer un site web communautaire qui permet de signaler le passage d’un agent contractuel ou policier. Ce dispositif ressemble fort au principe de l’Aide à la Conduite Communautaire Coyote. Concrètement, ce sont les utilisateurs qui alimentent la base de données en fonction de leurs habitudes ou des contraventions qu’ils ont déjà reçues. Les informations sont ensuite recoupées pour améliorer leur fiabilité.

Ce site web offre aussi la possibilité de connaître la probabilité de recevoir une amende pour défaut de paiement d’une place du parking en fonction du jour, de l’heure et de l’emplacement. Il suffit simplement de s’inscrire et s’enregistrer sur le site. Ensuite pour connaître le risque de recevoir un PV, il suffit de saisir l’adresse et pointer l’emplacement du parking. Pour les abonnés au solde positif, il est même possible de demander à recevoir des alertes live SMS en cas de passage d’un agent dans la zone où ils sont stationnés.

Qu’en est-il du cadre légal?

Légalement, ce genre d’application est autorisée (pour l’instant…) Toutefois, le créateur d’AlertePV estime que ce portail collaboratifs n’est en aucun cas une incitation au non respect des règles, codes et lois en vigueur et condamne les utilisations abusives:

«Ce service n’est pas une incitation au non respect des règles, codes et lois en vigueur, et doit être utilisé dans le respect absolu des autres : en aucun cas nous ne cautionnons l’utilisation de notre outil pour éviter les PV de stationnements dangereux ou gênant, en particulier sur les places réservées à nos concitoyens à mobilité réduites ou sur les passages pour piétons.»

D’après-vous, n’est-ce pas un peu trop utopique de penser que cela n’encourage pas à la fraude? D’un autre côté, n’est-ce pas un bon moyen d’échapper à la répression visant de plus en plus à remplir les caisses de l’Etat et des municipalités?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »