Disparition d’Hubert Auriol, légende du Dakar

12 janvier 2021 • À la une, Actualités moto et 50cc, Compétition, Dakar

Dakar 2000 Hubert Auriol directeur de course ©AFP
Dakar 2000, Hubert Auriol directeur de course ©AFP

Double vainqueur du Dakar à moto (1981 et 1983) puis vainqueur en auto (1992), « l’Africain » comme il était surnommé pour sa passion des rallyes-raids et sa naissance en Ethiopie, s’est éteint à l’âge de 68 ans.

Le Dakar dans la peu

Sa toute première participation au rallye Paris-Dakar remonte à 1979 au guidon d’une Yamaha 500 XT et il ne lui aura fallu attendre que 3 ans pour remporter son premier rallye avec BMW.

Il a animé les éditions des années 80 de ses victoires et duels avec son rival et ami de toujours Cyril Neveu.

Héros bien malgré lui d’une des scènes les plus poignantes du sport moto, on se souvient forcément de son arrivée, les 2 chevilles cassées, à l’avant-dernière étape du Dakar 1987, obligé de laisser la victoire à Cyril Neveu.

Il décide alors d’arrêter la moto, mais reviendra sur le Dakar dès l’année suivante au volant d’une voiture (Mitsubishi).

Il remporte sa 3e victoire en 1992 et devient surtout le premier à le remporter dans deux catégories différentes. Seuls Stéphane Peterhansel et Nani Roma ont réussi l’exploit depuis…

Ensuite il deviendra directeur de course du célèbre rallye de 1994 à 2004.

A ce palmarès, vous pouvez ajouter également 5 titres de vainqueur de la Coupe du monde des rallyes-raids et le record du tour du monde en avion à hélices en 1987, record qui n’a pas été battu depuis.

Enfin, en 2019, il devient le 3e double champion du monde intronisé au Hall of Fame de la FIA.

L’aventurier qui a inspiré toute une génération de pilotes

Stéphane Peterhansel - Hubert Auriol - Nani Roma sur le Dakar 2020 ©Dakar
Stéphane Peterhansel, Hubert Auriol et Nani Roma sur le Dakar 2020 ©Dakar

Suite à l’hommage rendu à la mémoire d’Hubert Auriol sur le paddock du Dakar 2021, de nombreux pilotes auto et moto ont réagi à sa dispariation.

Xavier de Soultrait (pilote moto Husqvarna) « Chez nous, c’est le modèle de la famille. Auriol, c’est la classe absolue. Si je roule en blanc, ce n’est pas totalement par hasard.« 

Adrien van Beveren (pilote moto Yamaha) : « C’est une triste nouvelle. Je ne le connaissais pas personnellement mais j’ai eu l’occasion de lui serrer la main à plusieurs reprises. Merci à lui pour tout ce qu’il a fait pour nous, pour que l’on puisse vivre nos rêves aujourd’hui. C’est dur à vivre parce que c’est une légende. Un grand monsieur, Hubert. »

Stéphane Peterhansel (13 victoires au Dakar, 6 en moto, 7 en auto) « C’est un grand personnage. C’est probablement lui et Cyril Neveu qui m’ont donné envie de faire le Dakar. Hubert c’était la classe, le monde du rallye-raide va pleurer un moment…« 

David Castera, ancien pilote et actuel directeur du Dakar « C’était quelqu’un qui m’a inspiré tout simplement. Dans les années 80, c’est lui qui m’a donné la foi. Mon père était son mécanicien. J’ai eu la chance de faire mon premier Dakar avec le numéro 100, c’était un symbôle. C’est un choc.« 

Luc Alphand (ancien skieur, pilote et actuel consultant sur le Dakar) « Hubert, c’est pour moi l’image du motard qui se battait tout le temps. Il avait la fibre, la passion. Il était humain comme chef et en parlant de sportif à sportif, c’était plus simple. Il avait ça dans le sang. Quand il est revenu l’an dernier, il avait des étoiles dans les yeux. C’est cette image que je conserve de lui. » 

Il fut certainement l’un des plus grands ambassadeurs de la discipline et du Dakar en particulier.

Nul doute que de là où il est, avec Thierry Sabine et JCO, il continuera d’inspirer de nombreux aventuriers à deux ou quatre roues.

Ciao l’Africain !

Hubert Auriol Dakar 1987 ©parisdakar.it
Hubert Auriol, Dakar 1987 ©parisdakar.it

One Response to Disparition d’Hubert Auriol, légende du Dakar

  1. Gordini dit :

    Perte énorme pour les sportifs motorisés, adieu Hubert.
    Ride In Peace là haut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »