Comment préparer l’hivernage de votre moto ?

8 novembre 2017 • Conseils

L’hiver arrive, c’est le moment de procéder à l’hivernage de sa moto

L’automne est bien installé et les conditions climatiques se dégradent petit à petit. Il est parfois plus raisonnable de remiser sagement la moto en attendant des jours meilleurs. L’hivernage d’une moto n’est pas compliqué. Il faut juste prendre quelques précautions pour que la moto passe l’hiver dans les meilleures conditions possibles.

Hivernage moto

Les étapes clés pour un hivernage réussi

Hiverner sa moto ne consiste pas seulement à la couvrir et à la laisser dans un coin. Vous risquez d’avoir de mauvaises surprises au printemps !

1- Réservoir

Pour éviter la condensation et la rouille à l’intérieur du réservoir, allez faire le plein avant de procéder à l’hivernage. Pour protéger le système d’alimentation, vous pouvez ajouter à l’essence un additif exprès, particulièrement recommandé pour les motos à carbus. Vérifiez dans le manuel d’utilisation ce qui est préconisé.

2- Nettoyage

Votre moto doit être remisée propre ! Astiquez là, pensez à retirer les accumulations de saletés et autres moucherons de tous les recoins. Pensez au nettoyant frein sur les disques et les étriers pour éviter qu’ils ne se grippent. La chaîne est à entretenir avec soin si l’on veut qu’elle dure longtemps. Nettoyez-là puis graissez là. N’oubliez pas de graisser tous les leviers et points d’articulations (cale-pieds, béquille…). Si vous le souhaitez, vous pouvez finir par un spray de protection sur les carénages et un spray de protection anticorrosion sur le moteur, le pot d’échappement et le chassis. Retrouvez nos conseils pour bien nettoyer une moto.

Lavage moto

3- Vidange et liquides

Avant une longue période d’inutilisation, il est conseillé de faire la vidange. En effet, l’huile usagée est chargée de substances nocives pour les pistons et les roulements. Changez le filtre à huile après chaque vidange.

Vidangez également les carburateurs si vous en avez. Pour cela vous pouvez fermer le robinet d’essence et laisser tourner le moteur jusqu’à ce que la moto s’arrête.

Si vous avez remplacé votre liquide de refroidissement par de l’eau (pour faire de la piste), vidangez le système et remettez du liquide de refroidissement. Il est prévu pour empêcher la corrosion et le gel, qui pourrait gravement endommager votre moteur.

Charger une batterie de moto

4- Batterie

Retirez la batterie et stockez la à l’abris du froid et de l’humidité. On recommande généralement de la laisser branchée à un chargeur qui la maintient en bonne santé lorsqu’elle n’est pas utilisée.

5- Pneus

Installez votre moto sur des béquilles d’atelier si vous en avez. Ainsi, elle ne reposera pas sur les pneus pendant de longues semaines, au risque de former un plat. Si vous ne disposez pas de béquilles, surgonflez les pneus d’environ 0,5 bar par rapport à la pression habituelle et déplacez la moto régulièrement pendant l’hivernage.

6- Protection

Pour éviter la poussière à l’intérieur du garage, il est recommandé de disposer une housse sur la moto. En revanche, si elle doit rester dehors une housse respirante est indispensable pour la protéger du froid et de l’humidité. Attendez que la moto soit totalement sèche avant de la bâcher (attention à la pluie ou aux residus de produits d’entretien).

Hivernage moto, housse de protection

Attention au moment où vous ressortirez votre moto d’ici quelques semaines ou mois. Reprenez cette liste et vérifiez que vous avez tout remis en ordre de marche. Par exemple pensez à rouvrir le robinet d’essence, réinstaller la batterie ou vérifier la pression des pneus avant la première sortie !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »